top of page

Copié

Comment créer une boutique en ligne ? 10 étapes pour réussir


comment creer une boutique en ligne

C’est toujours la même chose : vous avez une super idée pour une boutique en ligne ou vous avez entendu parler d’un autre entrepreneur à sugratccès qui vous a inspiré. Vous prenez alors votre courage à deux mains pour concrétiser votre idée, pour finalement vous demander : « Mais par où commencer… ? ».

Pour vous faciliter la vie, nous avons élaboré ce guide contenant les instructions étape par étape pour savoir comment créer une boutique en ligne. Que vous souhaitiez démarrer une entreprise à partir de zéro ou que vous décidiez de créer un site pour votre boutique physique, nous vous aidons à démarrer du bon pied.




Comment créer une boutique en ligne en 10 étapes :




1. Déterminer votre audience cible


Pour comprendre comment créer une boutique en ligne, vous devez tout d’abord déterminer à qui vous allez vendre. Plus vous êtes proche de votre produit (ou de votre audience), plus vous avez de chances de bâtir une entreprise prospère.

Si vous avez déjà une idée de produit, utilisez-la pour déterminer votre client idéal. Sinon, pensez à un public que vous connaissez le mieux. Quels produits utilisez-vous régulièrement ? Qu’appréciez-vous le plus chez vos marques préférées ? Ou, qui dans votre entourage cherchez-vous à servir avec vos produits ?

Comme pour toute entreprise, trouver un objectif qui vous motivera à long terme est important. Après tout, le eCommerce n’est pas une pratique toujours évidente (n’hésitez pas à consulter notre guide « qu’est-ce que le e-commerce ? » pour en savoir plus). Vous devrez répondre à de nombreuses questions logistiques et financières.

Vous rappeler la raison pour laquelle vous avez créé votre entreprise et pour quelle audience vous permettra de rester sur la bonne voie. Pour cela, prenez le temps d’établir des Buyer Personas. Ces représentations semi-fictives de vos clients vous aident à vous mettre dans l’esprit de votre acheteur. Ainsi, vous pourrez plus facilement prendre des décisions concernant la messagerie, la conception de votre site de e-commerce, les stratégies marketing, etc.



2. Choisir quels produits vendre en ligne


Avant de savoir comment créer une boutique en ligne, vous devez choisir ; que vendre en ligne, et cela vous demandera une réflexion approfondie.

Au-delà de réfléchir à ce que votre public cible aime, vous devrez vous renseigner sur vos concurrents et vous poser quelques questions clés. Pour commencer, demandez-vous : Quelles marques sont déjà populaires en ligne ? Quels problèmes pouvez-vous aider à résoudre ? Comment comptez-vous vous approvisionner en produits ?


Afin de savoir comment créer une boutique en ligne, voici quelques idées à prendre en compte :


  • Optimiser un produit populaire. Choisissez un produit ou un service qui fonctionne et améliorez-le. C’est exactement ce que font les grands détaillants avec leurs produits de marque privée. Ils trouvent ce qui est populaire dans les magasins ou en ligne, puis créent leurs propres versions. Essayez cette pratique par vous-même en utilisant des outils comme Jungle Scout ou en consultant la liste des meilleures ventes d’Amazon. Parcourez les avis des grandes marques pour découvrir ce qui manque à leurs produits.

  • Rechercher un marché inexploité. Avez-vous déjà recherché un produit en ligne et réalisé que rien ne vous impressionnait vraiment ? Pendant un dîner, un ami vous a-t-il parlé d’un tout nouveau produit tendance à acheter ? Rien ne remplace une idée originale. C’est ainsi que DIVINIA Water, utilisateur de Wix, a développé son activité internationale. Son fondateur Steven Sedlmayr s’est rendu compte qu’il existait une lacune sur le marché de l’eau potable, en particulier de l’eau pure présentant des avantages fonctionnels.

  • Suivre les tendances. Qu’ils soient nés d’une nécessité ou d’un sujet viral, les produits tendance ne manquent pas à l’appel. La clé est de disposer d’un système permettant de comprendre ce qui détermine le succès d’un produit. Combien de temps durera la tendance ? Quelle technique de marketing pour le e-commerce devez-vous mettre en œuvre pour maintenir la dynamique ? Attention à ne pas vous engager sur un produit qui perdra tout intérêt aussi vite qu’il l’a gagné.





Une fois que vous avez trouvé quelques bonnes idées, prenez le temps de vous assurer qu’il s’agit d’un article réaliste à vendre. Demandez-vous :


Votre article est-il facile à expédier ? Avec le e-commerce, il est préférable de s’en tenir à des produits non fragiles, légers et qui comportent peu de pièces mobiles. L’expédition peut également s'avérer compliquée lorsque des piles ou des aimants sont impliqués.


Où comptez-vous le vendre ? Vous pouvez décider d’ouvrir une boutique en ligne, mais aussi de profiter de la distribution multicanal en vendant également sur des marchés comme Amazon. Chaque plateforme ayant ses propres règles d’engagement, vous devrez donc élaborer votre projet en réfléchissant à la meilleure plateforme sur laquelle vos produits se vendront le mieux.


Pouvez-vous réaliser des bénéfices ? Combien pouvez-vous vendre votre produit ? Quelle marge devez-vous prendre en compte étant donné vos concurrents, les coûts de votre entreprise et votre éventuel plan marketing ? Assurez-vous de calculer votre retour sur investissement estimé dès le début afin de ne pas être pris au dépourvu par vos marges bénéficiaires (ou leur absence). Pouvez-vous utiliser d’autres tactiques de vente en ligne, telles que la vente croisée, l’upselling ou l’offre groupée ?


Comment allez-vous fabriquer votre produit ? Vous devrez trouver un fabricant capable de créer votre inventaire de manière rapide, abordable et cohérente. Il va sans dire que plus votre article est complexe, plus vous dépenserez probablement plus en matériaux, en expédition et en R&D.


Y a-t-il des restrictions ou des réglementations à connaître ? Certaines catégories de produits, tels que les aliments et les boissons, nécessitent des licences et des permis spéciaux. Sans compter que certains produits peuvent être interdits sur certains canaux de vente ou plateformes publicitaires.



3. Intégrer les impératifs légaux à votre site


Lorsque vous souhaitez ouvrir une boutique en ligne, vous devez respecter certaines obligations légales en veillant à l’inclusion claire de diverses informations sur votre site. Ces éléments sont essentiels pour assurer la transparence et la conformité légale de votre activité en ligne.


  • Mentions légales : Il est essentiel d'afficher sur votre site les mentions légales qui identifient sans ambiguïté votre entreprise. Cela englobe des détails tels que la dénomination sociale de votre entreprise, les obligations spécifiques à votre secteur d'activité, ainsi que les détails sur le traitement des données. Ne négligez pas cette étape crucial.

  • Conditions Générales d'Utilisation (CGU) : La publication des Conditions Générales d'Utilisation (CGU) de votre site est également une étape nécessaire. Ces conditions définissent les règles d'utilisation de votre plateforme, établissant les droits et les responsabilités tant pour vous que pour les utilisateurs de votre site.

  • Conditions Générales de Vente (CGV) : Rédigez soigneusement vos Conditions Générales de Vente (CGV), décrivant les modalités d'achat et les engagements entre votre entreprise et vos clients. Ces informations doivent être facilement accessibles pour que les visiteurs puissent les consulter avant toute transaction.

  • Conformité au RGPD : Assurez-vous que votre fichier client est en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Cela garantit que la collecte et le traitement des données personnelles sont effectués de manière transparente et sécurisée, respectant les normes de confidentialité en vigueur.

Veillez à ce que ces éléments soient présentés de manière claire sur votre site, généralement dans le pied de page ou une section dédiée, afin de garantir une expérience utilisateur fluide et de répondre aux exigences légales applicables.



4. Définir la structure de l’entreprise


À ce stade, vous êtes probablement en train de vous impatienter, prêt à commencer. Cependant, vous devez prendre en compte quelques éléments juridiques pour officialiser votre entreprise. Cela comprend un dépôt officiel qui garantit que votre entreprise est reconnue par le gouvernement. Il comprend également des décisions qui affecteront votre éligibilité au financement d’entreprise, vos obligations fiscales, vos protections personnelles, etc.

Avant toute chose, vous devez décider de la manière dont votre entreprise sera structurée.


Voici quelques-uns des types d’entreprises les plus courants :


  • Entreprise individuelle (EI)

  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

  • Société à responsabilité limitée (SARL)

  • Société anonyme (SA)

  • Société par actions simplifiée (SAS) ou société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

  • Société en nom collectif (SNC)

  • Société coopérative de production (Scop)

  • Société en commandite par actions (SCA) et société en commandite simple (SCS)


Astuce : Consultez notre article pour connaître les différentes formes juridiques d'entreprise et comment choisir celle qu'il vous faut.

Vous devrez également payer des taxes estimées chaque trimestre, conformément aux règles fiscales de votre pays, et éventuellement collecter et verser la taxe de vente en ligne. Consultez le site de l'URSSAF pour une comparaison des régimes sociaux applicables en fonction du type d'entreprise choisi.


Si vous souhaitez créer une SARL, une société de personnes ou une société, nous vous suggérons de consulter un avocat d’affaires. Nous ne sommes pas des experts en droit, alors même si nous pouvons vous donner quelques conseils, nous vous recommandons de compléter ce processus avec l’aide d’un professionnel qui s’assurera que rien n’est laissé au hasard.



5.  Choisir une plateforme de e-commerce


Si vous avez déterminé quels produits vendre et comment vous les procurer, vous êtes à mi-chemin de votre objectif : savoir comment créer une boutique en ligne.


L’étape suivante consiste à créer un site sur lequel vous présentez vos produits. Votre site est le visage de votre marque. C’est là que vous aurez le plus de contrôle sur l’identité visuelle de votre marque et sur le parcours global de l’acheteur. C’est également sur votre site que vous accepterez les paiements et effectuerez les tâches essentielles. Votre site peut également faire office de solution tout-en-un qui vous permet de gérer vos ventes, votre marketing, vos paiements, votre logistique et vos achats.


Il est donc important de trouver le meilleur site de vente en ligne pour héberger votre site. À ce stade, ne vous laissez pas séduire par toutes les fioritures que peut proposer une plateforme. Assurez-vous de faire des recherches approfondies et de vous poser toutes les questions nécessaires.





Facteurs à considérer lors du choix d’une plateforme de eCommerce


  • Les fonctionnalités - Il n’y a pas deux plateformes identiques. Certaines plateformes, telles que WooCommerce, sont comme des pages blanches et nécessitent donc un développeur pour leur configuration et leur maintenance. D’autres, comme Wix eCommerce, ne demandent aucune expérience en codage et vous permettent de choisir parmi des templates, blocs et applications existants pour créer facilement une boutique en ligne. (Vous pouvez également connecter votre solution de paiement préférée, suivre l’inventaire, automatiser la taxe de vente, etc. Pour plus d’information, découvrez comment vendre sur Internet.)

  • Les entreprises spécialisées - Envisagez-vous de vendre du CBD ou avez-vous une autre idée commerciale de niche ? Vérifiez que votre plateforme dispose des capacités nécessaires pour prendre en charge votre secteur d’activité.

  • La vue mobile - Votre créateur de site Web est-il optimisé pour les mobiles ? Les acheteurs pourront-ils parcourir facilement votre boutique sur leur téléphone ? Pouvez-vous accepter les paiements mobiles ? Compte tenu de la façon dont le commerce mobile a pris d’assaut le monde, il est particulièrement important que votre site soit adapté aux mobiles.

  • L’évolutivité - Effectuer des modifications sur une plateforme peut s’avérer pénible par la suite. Vous devez donc trouver un système capable de prendre en charge votre entreprise maintenant et plus tard. Ainsi, demandez-vous si vous pourrez facilement mettre à niveau votre forfait pour accéder à des outils plus professionnels, tels que des publicités, des précommandes et des campagnes de réduction. Assurez-vous de ne pas avoir à payer de taxes en fonction de votre succès (par exemple, en payant des commissions importantes à mesure que vous réalisez plus de ventes).

  • La sécurité et la fiabilité - Ces critères sont souvent sous-estimés et parfois même abordés trop tard, lorsque les vendeurs se retrouvent victimes d’une catastrophe. En réalité, la sécurité et la fiabilité doivent toujours être une priorité. Comment éviterez-vous un crash du site si les ventes augmentent soudainement ? Comment allez-vous défendre votre boutique en ligne contre les hackers, les transactions frauduleuses et les rétrofacturations potentielles ? Assurez-vous que votre plateforme de eCommerce fournit une certification par clé publique avec une liaison SSL ou TLS. Cela permettra à votre site de bénéficier du protocole HTTPS au début de son domaine et contribuera à renforcer votre crédibilité auprès de vos clients potentiels. Vous devrez également vous assurer que votre plateforme dispose d’un hébergement Web fiable et sécurisé, capable de répondre aux afflux soudains de trafic et de fournir une disponibilité aussi élevée que possible.

  • Le SEO - Il est essentiel que votre site soit référencé sur Google. Pour cela, vous avez besoin d’une solide base technique de référencement pour commencer, puis d’outils pour optimiser votre site comme vous le souhaitez. Par exemple, Wix offre la possibilité de personnaliser vos balises méta, vos URL, le balisage de données structurées, et bien plus encore. Vérifiez quelles capacités de référencement votre plateforme a à offrir.

Vous recherchez des suggestions de plateformes ? Consultez notre article pour découvrir les plus beaux sites de eCommerce !


Pour une boutique en ligne clé en main et entièrement personnalisable qui remplira les conditions mentionnées ci-dessus, essayez Wix !




6. Connecter un fournisseur de paiement


Lorsque vous décidez d’ouvrir une boutique en ligne, vous devez décider comment vous serez payé. Proposer plusieurs méthodes de paiements sécurisées peut s’avérer utile. Pensez à la dernière fois que vous avez fait des achats dans un magasin. Vous vous attendiez probablement à ce que la boutique accepte les cartes bancaires, voire Apple Pay. Cependant, il peut arriver qu’une boutique n’accepte que les espèces, et dans ce cas, soit vous avez de la chance, soit vous n’en avez pas.


La même logique s’applique en ligne, où vous pouvez proposer des options de paiement telles que :

  • Les cartes bancaires

  • Les portefeuilles numériques (comme PayPal)

  • Les virements bancaires

  • Les paiements en personne (dans le cas de boutiques physiques)

  • Les solutions de paiements « Achetez maintenant, payez plus tard »

  • Les NFT


Il existe également différentes passerelles de paiement (c’est-à-dire des processeurs ou des fournisseurs de paiement) parmi lesquelles choisir. Les passerelles de paiement garantissent un transfert de fonds sûr et réussi. Certaines passerelles peuvent être meilleures que d’autres, selon votre emplacement et votre type d’entreprise. Quel que soit votre choix, votre fournisseur devra vérifier votre compte bancaire avant que vous puissiez profiter de l’argent que vous gagnez.


Si vous êtes en Europe, Wix Payments est une solution populaire pour accepter les cartes bancaires, le paiement immédiat de Klarna et d’autres moyens de paiement. Il s’agit d’une option facile à configurer sur votre compte Wix. Vous bénéficiez d’un tableau de bord intégré pour personnaliser vos cycles de paiement et bien plus encore.

Vous pouvez également faire votre choix parmi des plug-ins tiers, qui incluent plus de 50 passerelles de paiement dans le monde. Wix ne facture pas de frais de transaction supplémentaires et peut être immédiatement intégré au système de votre choix.



7. Trouver le nom de votre boutique et obtenir un domaine


Il est enfin temps de lancer votre marque. Commencez par penser à un nom mémorable pour votre entreprise. Un nom efficace peut vous donner un avantage concurrentiel sur votre marché cible.

Réfléchissez à des mots qui sont associés à votre produit, à votre secteur d’activité, à vos valeurs ou à votre argument de vente unique. Sinon, utilisez un générateur de nom de marque pour vous donner des idées.

Pour guider votre choix, pensez au référencement. Identifiez les termes que les acheteurs utilisent pour trouver des produits physiques ou numériques comme le vôtre. Si vous avez besoin d’aide, utilisez Google Trends ou des outils de recherche de mots clés, tels que SEMrush.

De plus, n’hésitez pas à consulter notre suite SEO pour des conseils supplémentaires.

Il serait également judicieux de mentionner votre catégorie ou type de produit directement dans le nom. Cela permettra aux acheteurs de comprendre immédiatement ce que vous proposez. Par exemple, si vous vendez des chapeaux, vous pouvez inclure les mots « accessoires », « chapeaux » ou « casquettes » dans votre nom.


Mais surtout, assurez-vous que le nom de votre entreprise se démarque et qu’il ne soit pas déjà utilisé.

Pour cela, vous pouvez le faire de plusieurs manières :

  • Recherchez vos concurrents directs

  • Recherchez vos idées de noms sur Google et les réseaux sociaux

  • Contactez votre service d’enregistrement d’entreprise local


Une fois que vous avez trouvé un nom d’entreprise, choisissez le meilleur nom de domaine pour votre site auprès d’un registraire de noms de domaine. Essayez de faire correspondre exactement le nom de votre boutique. Cela permettra à vos clients de trouver et de se souvenir de votre marque en ligne. Notez que pour n’importe quel nom de domaine, vous paierez probablement entre 10 et 15 euros par an.

Avec Wix eCommerce, vous pouvez enregistrer et connecter un nom de domaine directement depuis votre site. Une fois votre boutique créée, vous aurez même la possibilité de bénéficier d’un nom de domaine gratuit pendant un an.





8. Concevoir votre site pour les ventes


Il s’agit de la partie la plus amusante, car c’est à ce moment que vous pouvez exprimer votre créativité. L’astuce est de concevoir une boutique optimisée pour les conversions et dont la marque est bien identifiée. Vos clients doivent non seulement être impressionnés par l’apparence de votre boutique, mais doivent également pouvoir trouver facilement vos produits et effectuer un achat en toute confiance.



Conseils pour concevoir un site de vente en ligne


  • Utiliser un template de eCommerce. Il n’est pas nécessaire de réinventer la roue. Wix propose de nombreux templates de boutiques en ligne qui peuvent être ajustés et personnalisés pour garantir un site totalement unique. Ces templates incluent même toutes les fonctionnalités clés dont vous avez besoin afin de vous éviter d’ouvrir une boutique en ligne à partir de zéro.

  • Réfléchir soigneusement à la structure du site. Observez comment d’autres grandes marques et détaillants utilisent les menus de navigation, les filtres, le fil d’Ariane et les paniers d’achats pour créer une expérience utilisateur fluide. Évitez d’encombrer une barre de navigation ou une page et concentrez-vous sur les comportements de recherche et la terminologie qui trouve un écho auprès de votre public cible.

  • Suivre la règle des trois clics. En règle générale, vos produits doivent être accessibles en trois clics ou moins. Cela signifie que vos clients doivent facilement accéder à la page produit souhaitée depuis votre page d’accueil (ou toute autre page d’atterrissage). Ils ne devraient pas avoir à parcourir plusieurs pages de votre site pour trouver ce qu’ils recherchent. N’oubliez pas les données essentielles, telles que les informations d’expédition, la politique de retour et vos coordonnées, qui pourraient être incluses dans votre pied de page.

  • Être clair quant aux articles vendus. Vos visiteurs doivent savoir ce que vous vendez dès leur arrivée. Bien que vos efforts de publicité et de marketing hors site devraient vous aider, vous devez confirmer votre domaine d’expertise par le biais de titres de page clairs, de menus de recherche intelligibles et d’images puissantes. Conseil de pro : mettez à jour les métadonnées de votre site pour inclure le type de magasin que vous êtes. Par exemple, si vous êtes une entreprise de t-shirts appelée « PlopTee », le méta-titre de votre site doit indiquer « PlopTee | Magasin de t-shirts ».

  • Rédiger des appels à l’action (CTA) clairs. À chaque étape du processus d’achat, vos clients doivent savoir ce qu’ils doivent faire ensuite. Le texte des boutons et autres appels à l’action doit être intuitif et convaincant. Le client doit savoir exactement où mènera chaque clic (par exemple, « Ajouter au panier » ou « Explorer plus de produits similaires »).

  • Ne pas négliger les descriptions de produits. Il est facile de se montrer paresseux quant aux descriptions de produits, surtout si vos fabricants vous en fournissent déjà des copies. Mais ne pas rédiger des descriptions originales est une opportunité importante manquée. Entre leur impact sur le référencement et sur la confiance dans la marque, vos descriptions de produits peuvent influencer vos taux de retour, votre visibilité, etc. 

  • Proposer des images intentionnelles. Vous savez déjà certainement que la photographie de produits est un aspect extrêmement important pour vendre plus sur Internet. Les clients examinent souvent d’abord les images et s’appuient fortement sur les photos pour prendre leur décision d’achat. Utilisez des photos et des vidéos professionnelles pour mettre en valeur l’apparence, la sensation, la taille, les dimensions, l’utilisation appropriée du produit, etc. Consultez notre article pour obtenir plus de conseils sur les photos de produits pour le eCommerce.





9. Créer une stratégie de marque solide


Afin de répondre à la question de savoir comment créer une  boutique en ligne, il est important de garder en tête que l’image de votre marque jouera un rôle important. À une époque où un nombre croissant d’acheteurs sont disposés à acheter auprès de marques dont ils n’ont jamais entendu parler, il est essentiel que vous ayez une stratégie de vente solide qui laisse une forte impression.

L’image de marque comprend tout : le nom de votre entreprise, son logo, la favicon, la typographie, la palette de couleurs et le ton de la voix. L’image de votre marque doit être fortement liée au type d’entreprise que vous êtes et à l’ambiance que vous souhaitez créer.

Commencez par créer votre palette de marque. Par exemple, si vous proposez des gourdes respectueuses de l’environnement, vous pouvez utiliser du bleu et du vert. Sinon, vous pouvez utiliser des couleurs plus vives pour créer une ambiance joyeuse et énergique. Quelle que soit la direction dans laquelle vous allez, assurez-vous d’avoir une raison pour laquelle vous avez choisi les couleurs de votre marque plutôt que de les sélectionner arbitrairement. Pensez à enregistrer trois à quatre codes de couleur hexadécimaux pour vous y référer à l’avenir.

Ensuite, envisagez de créer un logo pour votre entreprise avec l’aide d’un designer ou d’un créateur de logo. Inutile de dire que votre logo doit être fort, mémorable et unique. Un exemple classique est la virgule de Nike (le « Swoosh »). Saviez-vous que le co-fondateur de Nike, Phil Knight, a d’abord réagi au logo en disant « Je ne l’aime pas, mais je vais peut-être m’y faire » ? Le succès du logo a sûrement quelque chose à voir avec le fait qu’il représente le mouvement et la vitesse, deux valeurs des athlètes auxquels Nike vend. C’est pourquoi vous ne devez pas trouver un logo qui correspond à vos goûts, mais un qui parle à votre public. N’oubliez pas cela.


Un autre aspect important de votre marque est le ton choisi. Il doit être pris en compte lors de la rédaction de vos descriptions de produits, de vos publications sur les réseaux sociaux et d’autres communications. Devez-vous opter pour un ton ludique ? Sérieux ? Comment parleriez-vous à vos acheteurs cibles si vous étiez face à eux ?

Tous ces facteurs seront importants lorsque vous créerez du contenu pour votre marque, notamment pour :

  • Votre site

  • Les e-mails

  • Les factures

  • L’emballage des produits

  • Le matériel d’expédition

  • Les campagnes marketing


La cohérence est essentielle pour créer une marque crédible à laquelle vos clients s’attacheront de plus en plus.



10. Démarrer vos campagnes marketing


Votre boutique est maintenant prête à proposer des ventes et il est donc temps de commencer à le crier sur tous les toits. Attirez les clients vers votre boutique en ligne en utilisant diverses stratégies marketing.


Les outils de marketing organique


Marketing sur les réseaux sociaux : Créez une page commerciale pour vous-même sur les plateformes de réseaux sociaux telles que Facebook et Instagram et choisissez la plateforme sur laquelle votre marché cible est le plus susceptible de se trouver. Mettez à jour les informations de votre entreprise et exploitez vos canaux en tant que véhicule de vente et de service client. Des canaux comme Instagram et TikTok prennent en charge le paiement directement depuis leurs plateformes. Apprenez-en davantage sur vos options de commerce sur les réseaux sociaux (par exemple, découvrez comment vendre plus sur Facebook). Envisagez également d’utiliser le marketing d’influence pour réellement avoir un impact sur votre entreprise et fidéliser votre marque. Vous pouvez aussi tirer parti de la preuve sociale comme signal de confiance sur le site de votre boutique en ligne.


E-mail marketing : Les e-mails sont loin d’avoir disparu. En réalité, les e-mails vous donnent un accès direct aux clients qui ont accepté vos communications via vos campagnes de marketing de contenu. Pour commencer, créez une adresse e-mail professionnelle. Développez ensuite une liste de diffusion en ajoutant une fenêtre promotionnelle à votre site qui encourage l’inscription, en ajoutant l’inscription comme option lors du paiement ou en incluant un lien dans votre pied de page. Vous pouvez également offrir une remise spéciale ou une autre incitation, comme des cartes-cadeaux, si un client rejoint votre liste de diffusion. Pensez à envoyer régulièrement des newsletters, des promotions, des mises à jour commerciales, des recommandations de produits et d’autres types d’e-mails de eCommerce. Cependant, n’oubliez pas de respecter les réglementations et les lois en matière de confidentialité de votre pays d’activité avant d’envoyer du matériel marketing par e-mail.


SEO : Utilisez cette stratégie de marketing numérique pour optimiser votre site afin qu’il soit bien classé dans les résultats de recherche Google et générer plus de trafic vers votre boutique avec une notoriété de marque à long terme. Optimisez vos méta-titres et descriptions pour chaque page du site et suivez les autres bonnes pratiques en matière de SEO e-commerce. De plus, profitez d’autres outils gratuits comme Google Shopping et Google Business Profile (anciennement Google My Business). Chacun de ces outils permet d’améliorer la recherche locale, en plus de la visibilité globale sur Google.


Programme de fidélité : Un programme de fidélité peut vous aider à sécuriser des clients fidèles et à augmenter les taux de valeur vie de vos clients. Bien qu’ils nécessitent une réflexion et une planification minutieuse, des plug-ins comme Smile peuvent aider à rationaliser le processus. Offrez des récompenses pour chaque commande passée ou des actions spéciales comme le fait de partager votre produit sur les réseaux sociaux. Attirez davantage l’attention tout en prenant bien soin de vos clients existants.



Les outils de marketing payants


Publicités Facebook et Instagram : Facebook et Instagram proposent divers placements publicitaires, qui vous aident à cibler certaines données démographiques ou groupes d’intérêt sur leurs plateformes respectives. Wix vous permet de créer des publicités Facebook et Instagram directement à partir du tableau de bord de votre site et utilise l’IA pour optimiser vos publicités 24 heures sur 24.


Annonces Google Shopping - Les annonces Google Shopping sont des annonces au paiement par clic (PPC) qui vous aident à accéder au sommet des résultats de recherche pertinents. Lorsqu’un internaute clique sur les annonces, il est soit envoyé directement vers votre site Internet, soit vers une page Google Checkout, en fonction de vos paramètres.





11. Etape facultative : s’associer à un dropshipper


Lorsque vous proposez des articles de dropshipping, vous travaillez avec un fournisseur qui gère la fabrication, l’entreposage et l’expédition, le tout en votre nom. Voici un aperçu de la façon dont tout cela fonctionne :

Vous choisissez les produits que vous souhaitez expédier en dropshipping dans le catalogue de votre fournisseur ;

Vous présentez ces produits sur votre site et fixez vos propres prix ;

Un acheteur achète les produits et les paie sur votre site ;

Vous transmettez la commande du client (ainsi que le paiement) à votre fournisseur ;

Votre fournisseur expédie le produit directement à l’adresse de votre client.


Wix eCommerce propose des intégrations directes dans des services de dropshipping populaires tels que Modalyst et Spocket. En utilisant notre solution intégrée, vous pouvez gérer et lister les produits de vos fournisseurs sans quitter Wix. Toutes les commandes clients seront également automatiquement acheminées vers votre logiciel et vos fournisseurs, vous permettant de gérer facilement toutes vos tâches de back-office et les interactions avec vos clients en un seul endroit.

Pour mieux comprendre ce qu’est le dropshipping, consultez notre article pour en savoir plus sur le fonctionnement de cette pratique et les règles à prendre en compte en matière de législation. 





Pour toutes ces étapes clé dans la construction de votre boutique en ligne, choisissez parmis les templates Wix et lancez-vous avec une boutique en ligne facile à créer !




Comment créer une boutique en ligne - FAQ


Combien coûte la création d’une boutique en ligne ?

Le coût de création d’une boutique en ligne varie en fonction de la plateforme de eCommerce que vous choisissez, des produits que vous vendez et de votre stratégie marketing. Cependant, attendez-vous à dépenser entre quelques centaines d’euros et quelques milliers d’euros pour commencer.



Où puis-je me procurer des produits pour ma boutique en ligne ?

Comment créer une boutique en ligne sans argent ?

Quelles sont les sections les plus importantes qu’une boutique en ligne doit posséder ?

Comment créer une boutique en ligne et quels en sont les avantages ?

Comment créer une boutique en ligne sans stock ?

Prêt à lancer votre boutique en ligne ? Créez votre site dès aujourd’hui !




Cet article a-t-il été utile ?

bottom of page