Comment créer son entreprise ? Le guide complet en 15 étapes



Lorsque vous commandez un café, l’opération est simple. Vous commandez, vous payez et vous attendez qu’il arrive. Facile ! Mais si vous êtes un chef d’entreprise, vous voyez sûrement les choses d’un autre point de vue. Vous pensez à la provenance des grains de café, aux employés, à la tasse et au local dans lequel vous vous trouvez. Tous ces éléments proviennent de différents endroits et s’harmonisent pour donner le résultat escompté.


Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Car, avant de vendre votre première boisson, vous devez accomplir une quantité de tâches, du business plan au panneau d’ouverture.


Lancer son propre business n’est pas une mince affaire (littéralement). Que vous commenciez tout juste à créer votre site internet ou que vous souhaitiez concrétiser une idée, ce guide vous aidera à ne rien oublier.


Voici 15 étapes à suivre pour créer sa propre entreprise :


  1. Peser la décision

  2. Avoir une idée de business

  3. Faire une étude de marché

  4. Élaborer un business plan

  5. Demander du feedback

  6. Trouver un nom d’entreprise

  7. Choisir une structure d’entreprise

  8. Officialiser la création de la société

  9. Gérer les finances

  10. Composer une équipe

  11. Concevoir un logo et les éléments de marque

  12. Créer un site web

  13. Définir un emplacement

  14. Promouvoir l’entreprise

  15. Apprendre et s’adapter



01. Pesez votre décision


Créer votre propre business peut bouleverser votre vie. Ce n’est pas une étape mais un saut dans le vide et vous devez être sûr de pouvoir et de vouloir y faire face. Cela requiert beaucoup de temps et d’argent. Et la concurrence est rude. Alors, avant de vous lancer, demandez-vous :


  • Êtes-vous vraiment passionné ? Vous allez passer la majeure partie de votre temps sur ce projet. C’est une chose que vous devez donc aimer faire.

  • Maîtrisez-vous l’aspect technique ? Selon le type d’industrie que vous choisissez, assurez-vous d’avoir bien plus que les bases.

  • Avez-vous les qualités d'un entrepreneur ? Il s’agit d’être persévérant, autonome, avide de succès, confiant, capable de diriger et de prendre des initiatives.

  • Êtes-vous doué en communication ? Être à la tête d’un business est synonyme de networking, de négociation et de gestion.

  • Pouvez-vous vous le permettre ? Même si vous levez des fonds, vous devrez payer une somme conséquente de votre poche et vous ne pourrez peut-être pas la récupérer si les choses tournent mal - ce qui nous amène à la dernière question.

  • Êtes-vous préparé à l’échec ? Même si nous croisons les doigts pour vous, il est important de vous préparer à une issue défavorable. Soyez honnête avec vous-même lorsque vous répondez à ces questions car une fois lancé, vous ne pourrez plus revenir en arrière.



02. Trouvez une idée de business


Il est crucial de cibler un marché. Avant de nager avec les gros poissons, démarrez par les eaux peu profondes. Votre entreprise commence par une idée et celle-ci doit mûrir avant d’initier la moindre action. La première chose à vous demander est : « Quel est mon but ? » Il est impératif de définir dès le départ des objectifs réalisables - revenez-y souvent, car ils peuvent vous aider à rester sur la bonne voie.


Y a-t-il une chose qui n’a pas été faite, qui pourrait améliorer le quotidien ou servir un but précis ? Y a-t-il un processus qui doit être amélioré ou simplifié ? Vos compétences peuvent-elles être utiles dans un domaine qui vous est étranger ? Ce sont des questions que vous pouvez vous poser pour trouver des idées de business. Vous pouvez aussi consulter ces 70 idées d’entreprises pour stimuler votre créativité.



03. Faites une étude de marché


Saviez-vous que 42 % des entreprises coulent parce qu'elles ne répondent à aucun besoin du marché ? Pour éviter cela, assurez-vous que votre idée a du potentiel et qu’elle répond à une vraie demande. Faites des recherches sur vos clients et vos concurrents potentiels. Rendez-vous sur Google et à la bibliothèque. Vous pouvez aussi approfondir le sujet avec des sondages et des focus groupes.


Prenez le temps de comprendre s’il y a une demande, si cette demande a déjà une réponse et si oui, comment en apporter une meilleure. Après avoir répondu à ces questions, si vous êtes confiant, vous pourrez aller de l’avant.





04. Concevez un business plan


Après avoir défini vos objectifs et visualisé ce que vous souhaitez accomplir, élaborez un business plan pour organiser et esquisser vos idées. Il vous permet d’attirer des partenaires potentiels, des investisseurs et des banques, mais aussi de réaliser que c'est le début de quelque chose de réel. Voici quelques éléments essentiels à inclure :


  • Un résumé de qualité : c’est une synthèse du concept de votre entreprise. Si vous deviez faire un elevator pitch (expliquer votre idée en une minute environ), vous le feriez à voix haute.

  • Une analyse du secteur : il s’agit d’intégrer votre étude de marché dans un document officiel. Vous devez répondre aux questions : « Quelle est l’importance du marché visé et quels sont les changements escomptés ? Qui sont vos concurrents et quelles sont leurs principales forces et faiblesses ? »

  • Une analyse de la clientèle : quel est votre public cible et comment allez-vous l’interpeller ? Soyez clair et réaliste.

  • Un plan opérationnel : quel est votre plan d'action ? Avez-vous un programme précis ? Quelles sont les étapes clés ? Pensez en années et en trimestres.

  • Un plan financier : combien devrez-vous investir ? Combien de temps faudra-t-il avant de réaliser un profit ? Avez-vous besoin d'investisseurs ? Ces questions sont un bon point de départ, mais nous y reviendrons.



05. Demandez des avis



Maintenant que vous êtes confiant - et peut-être aussi un peu nerveux - il est temps de mettre votre idée à l’épreuve. Vous ne voulez pas la lancer avec des erreurs stratégiques qui pourraient être corrigées en amont. Que vous fournissiez un service ou un produit, testez-le avec vos amis et vos proches pour vous glisser dans la peau d’un client. Demandez-leur d'être vraiment honnêtes lorsqu'ils donnent leur avis. Et enregistrez leurs réponses ou prenez des notes détaillées pour pouvoir les consulter à tout moment et faire des améliorations.



6. Trouvez un nom d’entreprise


Vous vous êtes donc assuré que votre idée est bonne. Le fait de nommer votre société rend tout cela concret. Prenez votre temps pour cette étape. Lorsque vous aurez choisi un nom, il sera partout : domaine de votre site web, documents administratifs - et, espérons-le, dans l’esprit de tous vos clients potentiels.



07. Choisissez un statut


Il existe plusieurs statuts d’entreprise. Voici un aperçu de ceux que vous pouvez choisir :


  • Micro-entreprise - AE

  • Entreprise individuelle - EI

  • Entreprise individuelle (ou unipersonnelle) à responsabilité limitée - EIRL (ou EURL)

  • Société à responsabilité limitées - SARL

  • Société par action simplifiée (unipersonnelle) - SAS (ou SASU)

  • Société anonyme - SA

  • Société en nom collectif - SNC

  • Société en commandite par action (simple) - SCA (SCS)

  • Société d’exercice libéral - SEL

  • Jeune entreprise innovante - JEI


Le choix de celle qui répondra le mieux à vos besoins dépend de nombreux facteurs : le degré de responsabilité personnelle que vous voulez avoir, les charges fiscales et les conditions d’enregistrement de l’entreprise. Par exemple, l’EI est la plus simple à immatriculer mais suppose une importante responsabilité personnelle. Dans le cadre d’une SARL, la responsabilité personnelle est limitée mais les taxes sont élevées.

De nombreux éléments doivent être pris en compte pour définir le statut de votre petite entreprise. Pour commencer, analysez les options et les facteurs connexes via le site de la CCI.



08. Officialisez votre entreprise


Ah les joies de l’administration… Il est important de finaliser tous les documents juridiques et formels avant de lancer votre business. Si vous créez votre société en France, vous devez obligatoirement remplir les étapes suivantes :


  • Rédiger les statuts : autrement dit les contrats entre les associés et le fonctionnement général de la boîte. Ce document comporte de nom de la société, l’adresse du siège, le capital apporté et sa répartition ainsi que la gérance.

  • Évaluer le capital social : c’est-à-dire le montant dont dispose la boîte à son commencement. Cela peut être un apport numéraire, en nature ou en industrie (savoir-faire).

  • Publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales : cela permet de donner à votre entreprise une existence juridique. Cette étape est primordiale pour son immatriculation.

  • Transmettre le dossier de création au CFE : rassemblez tous les documents créés précédemment pour les donner au Centre de Formalités des Entreprises. Il se chargera alors de l’immatriculer et vous fournir votre numéro de SIREN et SIRET.


Enfin, n’oubliez pas de demander les licences et permis nécessaires : cela ne concerne pas toutes les entreprises, mais il est important de vérifier ce qu’il en est pour vous auprès de votre chambre de commerce et d’industrie (CCI). Si vos activités commerciales sont réglementées par un organisme fédéral, par exemple si vous vendez des boissons alcoolisées ou diffusez sur une station de radio publique, vous allez devoir vous inscrire.





09. Gérez vos finances


Commencez par ouvrir un compte bancaire. Ensuite, vous pourrez générer des bénéfices et recevoir le capital des investisseurs. Selon le type de structure d'entreprise que vous choisissez, vous devrez peut-être avoir un compte bancaire distinct de votre compte personnel.


Maintenant que vous savez où va votre argent, vous pouvez élaborer un plan pour collecter des fonds pour votre société. Vous pouvez adopter diverses stratégies : demande de subventions, prêts, sites de crowdfunding. Vous devrez aussi contrôler vos finances en budgétisant et en suivant vos recettes et vos dépenses. C’est à la fois pour savoir combien d’argent entre et sort et pour pouvoir payer vos prélèvements obligatoires. Si vous n’y connaissez pas grand chose en comptabilité, il est préférable d’embaucher un professionnel pour vous aider.



10. Construisez votre équipe


Commencez par le sommet. Peut-être voudrez-vous travailler avec un cofondateur ? Avec un partenaire, vous pourrez échanger des idées et être soutenu tout au long du processus. Trouvez un associé avec des compétences que vous n’avez pas pour vous compléter. Le même concept peut être appliqué aux employés.


À moins que vous n’ayez une petite structure, il vous sera difficile de porter toutes les casquettes : comptable, directeur marketing, ingénieur et bien d’autres rôles essentiels. Il arrivera un moment où vous devrez engager une équipe ou vous tourner vers des freelancers pour obtenir de l'aide. Lorsque vous commencerez le processus de recrutement, il est crucial de prendre en compte votre budget, vos besoins et la culture de la société que vous voulez entretenir.





11. Concevez votre logo et vos éléments de marque


Votre logo permettra à votre entreprise de marquer les esprits. Vous devez donc vous y attarder. Heureusement pour vous, vous n’avez pas besoin d’être graphiste pour en créer un qui réponde à vos besoins. Après avoir répondu à quelques questions simples sur votre entreprise et vos goûts en matière de style, le créateur de logo Wix vous permettra d'en élaborer un en un rien de temps !


Vous devrez également vous assurer que tous vos éléments graphiques concordent et sont adaptés au style de votre marque. Il s’agit de votre palette de couleurs, vos polices, vos cartes de visite, vos réseaux sociaux et tout ce qui porte le nom de votre société. Votre site web aussi, bien sûr, mais nous y reviendrons.



12. Créez un site web


Nous y voilà ! Il peut être le centre de votre business, comme une boutique en ligne par exemple, ou simplement un autre moyen d’informer votre audience. Dans tous les cas, créer un site web est indispensable pour toute entreprise en 2020.


Des questions sur le sujet ? Allez-y, c’est notre spécialité ;). Nous avons même créer un guide complet sur lequel vous pouvez vous reposer pour créer votre site de A à Z.


Note importante : votre site web est inutile si personne ne peut le trouver en ligne (navré d'être si direct). C’est ce qu’on appelle le SEO : c’est-à-dire l’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche. En termes simples, il s’agit de techniques permettant à vos pages d’être bien classées dans les résultats de recherche pour des mots-clés précis. Wix vous propose des outils de référencement très performants afin de rendre votre site visible.


Enfin, avant d’appuyer sur le bouton publier - une tâche presque aussi anxiogène que de lancer votre entreprise - assurez-vous d’être officiel en enregistrant votre nom de domaine.



13. Choisissez un emplacement


Si vous êtes une entreprise publique offrant des services, du moins en partie, en dehors du réseau Internet, vous devrez acheter ou louer un bureau ou une devanture de magasin pour votre boutique. Il faudra faire d’autres recherches - mais croyez-nous, cela en vaut la peine.


Lorsque vous prospectez, tenez compte du quartier, des habitants, de l'ambiance, du trafic piétonnier et de l'emplacement de vos concurrents.


Songez également aux aspects pratique et économique. Bien sûr, vous pouvez toujours déménager, mais c’est une dépense supplémentaire et une perte de temps qu’il vaut mieux éviter.


Note : Après avoir défini votre emplacement physique, vous devez inscrire votre entreprise dans les annuaires locaux, tels que Google My Business, Apple Maps et d’autres annuaires répertoriés dans cette liste d’annuaires gratuits pour promouvoir votre site web.





14. Faites la promo de votre entreprise


Maintenant que vous avez lancé votre société et publié votre site web, criez-le sur tous les toits. Élaborez un plan marketing pour les réseaux sociaux, lancez un blog et mettez en œuvre une stratégie de marketing par email pour commencer. Utilisez ces points de vente pour informer des actus sur votre business, partager des infos pertinentes sur le secteur et échanger avec vos clients actuels et potentiels. Aujourd'hui, les gens veulent que les entreprises soient chaleureuses et ces ressources en ligne vous en donnent les moyens.



15. Apprenez et adaptez-vous


Chacune de vos actions a eu soit un impact positive, soit des conséquences néfastes. Vous l’avez compris grâce à vos bilans financiers, à l’analyse de votre site web et aux avis de vos clients. Le fait d’essayer et de faire des erreurs ne doit pas vous décourager mais vous rendre plus avisé. Alors persévérez.


N’ayez pas peur de vous lancer de nouveaux défis après avoir analysé les précédents. Vous vous améliorerez sur certains aspects et ferez davantage d’erreurs sur d’autres. Mais vous vous relèverez et essaierez à nouveau. La vie d’un entrepreneur consiste à s’adapter à des tournants et à des obstacles imprévus. Plus vous en tirerez parti, plus vous aurez de chances de réussir et de devenir une entreprise de référence dans votre secteur.



Publié par l'Équipe Wix




FR03.png