• 84k
  • 23
Promouvoir votre site \ 4 Avril 2018

Google Search Console : le guide pour débutants

S’il y a bien une question qui taraude tous les propriétaires de site internet, c’est la suivante : comment les internautes les trouvent-ils sur la Toile ? Figurez-vous que pas mal de personnes se sont penchés sur le problème et ce sont les gars de Google qui nous apportent la réponse (on n’en attendait pas moins du géant américain). Ils ont mis en place un dispositif gratuit permettant de récolter de précieuses infos sur votre site. Google Search Console, aussi appelé le Webmaster Tools, est une sorte de centre de commande par lequel Google permet aux propriétaires de mieux comprendre ce qui se passe sur et autour de leurs pages internet. Nul besoin de vous dire que c’est un outil SEO essentiel pour affiner votre stratégie en ligne et attirer un maximum de visiteurs.

Mais alors que peut vous apporter cet outil qui sait tout et qui voit tout ? GSC n’est pas réservé à une poignée de geeks férus de technologie. Il est à la disposition de tous. Vous pouvez facilement connecter votre site internet et explorer la plateforme comme bon vous semble pour mieux comprendre votre audience. Vous ne vous sentez pas encore en confiance ? Attendez de lire le guide que nous vous avons préparé pour l’occasion. Vous allez devenir imbattable sur l’utilisation de Google Search Console.

Note importante : Google Search Console est en train de se refaire une beauté. À l’heure où nous écrivons cet article, l’ancienne version et la nouvelle coexistent. Certains outils, comme la configuration initiale de GSC (Google Search Console), sont toujours réalisés via le système traditionnel. Dans cet article, nous allons parler des fonctionnalités les plus importantes que vous devez connaître, nous référant principalement à la nouvelle version.

Comment vous connecter à Google Search Console ?

Pour connecter votre site Wix à GSC, vous devez en être le propriétaire. Souvenez-vous, la configuration initiale se fait encore via l’ancienne version. Le processus de vérification est un peu technique, mais très simple à suivre grâce à notre guide étape par étape. Voici comment procéder :

  • Connectez-vous à Google Search Console.
  • Entrez votre URL complète (par exemple https://www.monsuperbesite.com) et cliquez sur « Ajouter une propriété ».
  • Cliquez sur l’onglet « Autres méthodes », sélectionnez la méthode « balise HTML » et copiez le code de balise meta.
  • Laissez la fenêtre Google Search Console ouverte et dans un nouvel onglet, connectez-vous à votre compte Wix.com.
  • Dans l’éditeur : Cliquez sur Site > Gestionnaire de site > SEO pour ajouter un code d’en-tête sur votre site.
  • Collez le code de balise meta (copié à partir de GSC) dans la zone texte sous le Code d’en-tête – Balises Meta.
  • N’oubliez pas de publier votre site.
  • Revenez sur Google Search Console et cliquez sur Vérifier.

Deuxième option : Connectez votre site Wix à un domaine personnalisé et utilisez le Wix SEO Wiz – il est recommandé d’avoir un domaine notamment pour booster votre référencement. C’est ensuite très simple, votre site est vérifié en un clic et sans effort. À présent vous êtes prêt ! Découvrons ce que cet outil peut faire pour vous et pour votre SEO.

Consultez des données sur vos clics

Nous l’avons dit, GSC regorge de trésors. Parmi eux on retrouve les requêtes que les internautes utilisent sur les moteurs de recherche pour vous trouver et les pages qui enregistrent le plus de clics. Ces infos sont disponibles dans la section « État » puis dans la sous-catégorie « Performances ». Sur le côté gauche de la barre supérieure, vous pouvez sélectionner la période que vous souhaitez afficher et comparer différents moments pour voir l’évolution des données. Vous avez de la chance, avec la nouvelle version vous pouvez remonter jusqu’à 16 mois en arrière. Il y a beaucoup de choses à dire alors commençons par décoder certains éléments importants :

Nombre total de clics : Nombre total de clics effectués par une personne sur l’une des pages de votre site à partir des résultats de recherche dans un certain laps de temps.

Nombre total d’impressions : Nombre total de fois qu’un internaute voit l’une des pages de votre site sur les résultats de recherche dans un certain laps de temps.

CTR moyen : Le CTR ou taux de clics est le rapport entre les clics et les impressions. Par exemple, si 100 personnes ont vu votre page dans les résultats de recherche et qu’une seule a cliqué dessus, votre CTR sera d’1%.

Position moyenne : Votre classement moyen dans les résultats de recherche pour un mot clé et une période donnés.

Google-Search-Console

Vous êtes prêt ? Bien. Allons plus loin :

Les requêtes

Si vous n’avez pas lu notre glossaire SEO, une requête (que l’on appellera aussi mot-clé) est composée de deux à cinq mots qu’un internaute taperait dans un moteur de recherche pour trouver une entreprise comme la vôtre. Avec GSC, vous pouvez voir les mots-clés qui attirent le plus de visiteurs sur votre site. Dans cette même section « Performances », cliquez sur l’onglet « Requêtes ». Vous trouverez alors une liste de requêtes (surprise !) classées selon le nombre de clics. Prenez un moment pour contempler cette merveille, puis revenez à notre article pour que l’on vous explique à quoi cela peut vous servir.

Vous vous dites peut-être : bon, j’ai une liste de phrases. Et alors ? D’abord, si vous avez déjà établi une stratégie SEO et choisi vos mots-clés, cette liste vous permet de vérifier si cela fonctionne. Si non, on va de suite se mettre au travail. L’idée est d’utiliser ces données pour les insérer à votre contenu. Y a-t-il dans cette fameuse liste un mot-clé générant de nombreux clics et que vous n’avez pas envisagé d’utiliser ? Il vous suffit de l’ajouter plus souvent à vos pages pour que votre site devienne la réponse évidente (du moins selon Google) à ce que recherche votre public. Vous pouvez même créer une toute nouvelle page sur votre site juste pour répondre à ce mot spécifique.

Prenons un exemple pour être plus concret. Disons que vous avez une boutique de plantes dans le Sud de la France. Dans Search Console, vous découvrez que les termes « mini cactus » vous permettent d’obtenir de nombreux clics mais qu’ils ne figurent pas sur votre première page. Vous pouvez alors insérer une page produit dédiée pour donner plus d’infos sur les plantes grasses ou encore rédiger un article de blog sur « Les 5 façons d’entretenir des mini cactus ». Vous aurez plus de chances d’améliorer votre classement pour ce mot-clé avec un contenu intéressant et d’apporter de la valeur ajoutée pour vos visiteurs. En bref : comprendre ce que vos visiteurs attendent de votre site vous permettra de créer un contenu plus pertinent et plus ciblé pour vos lecteurs.

Note : Dans l’ancienne version classique, cela apparaîtra dans « Search Traffic » sous « Search Analytics ».

Pages

En cliquant sur l’onglet « Pages » de GSC, vous pouvez obtenir les mêmes infos que celles trouvées pour vos mots-clés, mais pour les pages de votre site web. Chacune de vos pages a une URL dédiée (c’est son adresse web). C’est ainsi qu’elles apparaîtront dans le tableau devant vous. Consultez-les et découvrez celles qui génèrent le plus de trafic. Vous verrez que votre page d’accueil n’est pas forcément la gagnante et ce n’est pas grave. Souvent, lorsqu’un site contient plusieurs pages, une boutique en ligne ou un blog, la page d’accueil ne figure pas parmi les premiers résultats.

Lorsque vous cliquez sur l’une de vos URL, elle affiche automatiquement les principales requêtes pour ces pages. Vous pouvez donc les ajuster en conséquence pour maximiser le nombre de visiteurs. Une autre astuce consiste à ajouter des liens depuis votre page d’accueil vers les pages les plus fréquentées de votre site. Cela permettra à vos utilisateurs de trouver plus facilement les infos les plus recherchées. Ces petits réglages sont utiles. Plus vous répondez à leurs besoins, plus vos adeptes passeront de temps sur votre site. La satisfaction des internautes est un énorme signal pour Google qui vous récompensera en boostant votre classement.

Les articles les plus populaires

Créez un plan de site (sitemap)

Un sitemap est, en termes simples, un plan de votre site web. Il montre de quelle façon vos différentes pages sont connectées les unes aux autres. Il est utile d’envoyer un sitemap aux moteurs de recherche pour qu’ils puissent explorer votre site plus facilement et plus rapidement, ce qui améliorera votre référencement global. Alors, où le soumettre ? Vous avez deviné ! Dans Google Search Console. Voici comment faire.

Pour soumettre votre sitemap :

  • Sélectionnez votre site sur la page d’accueil de votre GSC.
  • Cliquez sur Exploration.
  • Cliquez sur Sitemaps.
  • Cliquez sur tester sitemap.
  • Dans le champ de texte à côté de votre domaine, tapez sitemap.xml.
  • Note : Ne mettez aucun texte supplémentaire. Par exemple, n’entrez pas le nom de la page.
  • Cliquez sur Soumettre un sitemap.

Il existe aussi une autre option si votre site Wix est connecté à un domaine. Il suffit d’ouvrir, encore une fois, le Wiz SEO Wiz et il soumettra automatiquement un sitemap. Trop beau pour être vrai non ? Cliquez ici pour démarrer avec le SEO Wiz.

Résumé

Chez Wix, nous pensons vraiment que savoir c’est pouvoir. La multitude de données sur Google Search Console peut vous aider à prendre des décisions intelligentes et éclairées pour créer votre site web. Et vous pouvez mesurer l’impact des changements effectués sur le comportement de vos visiteurs.

Vous souhaitez améliorer votre classement sur Google ? Créez votre site internet avec Wix et boostez facilement votre SEO !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.