• 96k
  • 21
Conseils Pour Entreprises \ 27 Mars 2018

Comment créer sa propre entreprise : le guide complet

Quand vous commandez un café, vous vous dites que le processus est simple : vous demandez, payez et attendez que l’on vous serve. Facile ! Mais si vous êtes un chef d’entreprise, vous pensez immédiatement à tous les autres éléments qui entre en jeu et qu’il faut assembler méthodiquement pour que cela fonctionne. Cette transaction implique des grains de café, un employé, une tasse, un local, un moyen de faire venir des clients… et on est encore loin de la réalité. Il se passe tout un monde avant que vous puissiez vendre votre première boisson. Du moment où l’idée germe dans votre tête à sa réalisation finale, en passant par la création d’un site internet, les étapes sont nombreuses. Nous avons élaboré un guide pour vous assurer que les cases soient cochées et que votre client reçoive son délicieux café en temps et en heure. Alors, comment créer une entreprise ? Voici ce qu’il faut faire :

01. Définissez vos objectifs

Pour jouer dans la cour des grands, vous devez commencer par les fondations : le concept de votre entreprise. Vous avez une idée et avant de la mettre en pratique, peaufinez-la autant que possible. Il est impératif de déterminer ces objectifs dès le départ et de les revoir régulièrement parce qu’ils peuvent vous remettre dans le droit chemin si vous dérapez. Levez-vous chaque matin avec cette question en tête : « qu’ai-je envie d’accomplir aujourd’hui ? ». C’est-ce qui vous permettra d’avancer doucement mais sûrement dans la réalisation de votre projet.

Vous devez aussi être créatif et ambitieux en gardant une vision pratique et réaliste. Ça vous semble difficile ? Eh bien ça l’est. Trop souvent, les petites entreprises fixent des objectifs élevés et illusoires qui conduisent à l’échec ou à la déception des investisseurs. Il faut observer la situation dans son ensemble et mieux adapter et temporiser vos attentes. Fixez des objectifs raisonnables et accessibles renforcera votre lancement.

02. Faites une étude de marché

L’étude de marché est une étape cruciale. Aussi sérieuse soit-elle, si vous êtes intéressé par le secteur, ce sera amusant et instructif. Apprenez tout ce que vous pouvez sur l’industrie sans vous déplacer (pour le moment). Suivez des cours, lisez des livres, regardez ou écoutez des interviews d’influenceurs. Faites-en une priorité quotidienne. Plus vous en savez sur votre marché, plus vous serez confiant et deviendrez une pointure dans le domaine.

Une fois que vous êtes passé dans la catégorie expert, vous devez vous familiariser avec un élément presque plus important : votre client. À ce stade, vous devez déjà avoir une idée de ce qu’est votre public cible. Mais il est temps de creuser la question. De l’analyse générale des habitudes des consommateurs à l’étude plus spécifique de votre marché, vous avez beaucoup à apprendre sur les personnes qui interagiront avec votre entreprise avant son lancement officiel.

Ce n’est pas pour gâcher la fête, mais à moins que votre idée d’entreprise ne soit unique, quelqu’un, quelque part, y a probablement déjà pensé – ou fait quelque chose de très similaire. Vous devez connaître la concurrence et son mode de fonctionnement. Si vous offrez le même service aux yeux des clients, il est probable qu’ils optent pour l’entreprise la plus expérimentée. Mais ce ne sera pas toujours le cas et si vous êtes le petit nouveau, vous avez un certain avantage. Lequel ? Eh bien, votre business peut s’adapter au marché existant et se démarquer, offrant des fonctionnalités et des prestations que vos adversaires mettraient du temps à proposer. Vous serez peut-être au coude à coude, mais vous pourrez améliorer vos services et les actualiser pour que votre entreprise sorte du lot.

03. Parlez-en !

Vous allez beaucoup communiquer lors de la création de votre entreprise et c’est une bonne chose. À compter de son lancement, vous devez commencer à parler de votre activité. Faire connaître votre projet le rend plus concret pour vous et les autres, et vous empêche de remettre à plus tard les tâches importantes. C’est aussi une excellente façon d’apprendre. En l’annonçant, vous pouvez obtenir de précieux commentaires sur des choses auxquelles vous n’aviez pas pensé. Une fois votre entreprise lancée, vous serez sous les feux de la rampe – profitez-en. Vous seriez surpris par les opportunités de business qui se présentent lorsque vous en discutez à une fête, avec des amis ou des voisins.

Parler implique d’être prêt. Deux éléments sont essentiels à ce stade. Le premier est le business plan. Après avoir défini vos objectifs et visualisé ce que vous souhaitez accomplir avec votre entreprise en herbe, vous devez élaborer un business plan pour tout synthétiser. L’esprit d’un chef d’entreprise bouillonne. Donc votre business plan peut être utilisé non seulement pour attirer des associés potentiels, des investisseurs et des banques, mais aussi pour vous aider à réaliser que c’est le début de quelque chose de concret et vous maintenir concentré. Le second consiste à améliorer votre elevator pitch. Vous devez apprendre à vendre votre marque dans un discours succinct, intelligent et pertinent. Pensez-y comme une réponse brève à la question, “Que faites-vous ?” formulée de façon à attiser la curiosité.

Parlez de votre entreprise

04. Testez votre idée

N’imaginez pas pouvoir créer une entreprise sans la tester au préalable. Un petit bug ou une simple erreur peut faire la différence entre un bon et un mauvais lancement. Votre mission consiste à anticiper le moindre problème. Qu’il s’agisse d’un service ou d’un produit, essayez-le avec vos amis et vos proches pour vous mettre à la place de votre client. Assurez-vous d’enregistrer ou de prendre des notes pour y revenir. Demandez des retours et écoutez ce que vos camarades ont à dire pour améliorer l’expérience. Prenez tous ces retours très au sérieux et utilisez-les pour vous perfectionner.

05. Occupez-vous des formalités administratives

On souffre tous de phobie administrative. Rien ne peut anéantir vos rêves plus rapidement que la mention « refusé » d’une entité juridique. Lorsque vous créez votre entreprise, vous voulez savoir si vous œuvrez en toute légalité. Les brevets et autres restrictions légales peuvent freiner même les idées les plus ambitieuses, alors faites vos devoirs. De nombreuses petites entreprises deviennent des SARL, mais vous ou votre conseiller juridique devez choisir ce qui vous convient le mieux. Et vous devez demander quelles sont les licences requises pour faire tourner votre business en toute légitimité. Le nombre et les types de licences dépendront du lieu où vous vivez et du type d’entreprise que vous lancez.

06. Faites vos comptes

À moins de savoir comment changer les œufs en or, vous aurez besoin d’argent pour financer vos projets. Généralement cela ne tombe pas du ciel, pour autant, vous seriez surpris par la quantité d’options qui s’offrent à vous. Pour un jeune entrepreneur, il peut s’agir d’un prêt bancaire, d’une subvention ou de l’aide d’institutions étatiques ou nationales. Mais avant de solliciter un crédit auprès d’une banque, préparez-vous. Faites des recherches pour savoir quels sont les documents dont vous aurez besoin. Vous pouvez aussi envisager un investisseur qui vous allouera une certaine somme avec une contrepartie. En général, c’est un pourcentage des bénéfices de votre entreprise.

07. Choisissez le bon collaborateur ou volez en solo

Êtes-vous comme Indiana Jones, qui n’a besoin que d’un lasso et d’une machette ou comme les 3 mousquetaires, affrontant le monde avec vos fidèles camarades ? La décision vous appartient. Chaque option présente des avantages (et des inconvénients). Si vous agissez en solo, vous ne rendez de compte à personne et vous avez un contrôle absolu sur votre entreprise, mais vous êtes seul. Dans ce cas, n’ayez pas peur d’externaliser (sous-traiter) des tâches qui vous demandent trop de temps. Vous voulez être efficace, alors sachez sur quoi vous devez vous concentrer.

Avec un associé, vous pouvez échanger des idées et vous soutenir l’un l’autre tout au long du processus. Cherchez un collaborateur avec des atouts différents des vôtres. Vous n’avez certainement pas besoin de deux avocats lors des premières étapes de votre projet. Comme une relation amoureuse, les partenariats peuvent mal tourner mais vous ne pouvez pas simplement « rompre » dans un business. Vous avez signé un accord et si les tensions persistent, vous devrez trouver une solution ensemble… ou avec l’aide de la justice. Lorsque vous choisissez un associé, assurez-vous d’avoir le même état d’esprit. Vous devez être sûr de l’implication de chacun et vous répartir les tâches équitablement. Porter une personne sur vos épaules est la dernière chose dont vous avez besoin.

Choisissez le bon collaborateur

08. Créez-vous une image de marque

Commencez par votre logo. C’est l’un des composants les plus importants de votre entreprise. Assurez-vous ensuite que tous les autres éléments graphiques concordent. Votre slogan, la palette de votre site web et vos cartes de visite doivent s’aligner au style de votre marque. Des couleurs et des polices peuvent parler plus que des mots, donc choisissez-les avec précaution. N’oubliez pas de sélectionner une typographie qui conviendra à la fois pour les réseaux sociaux, le site web et les autres supports marketing de votre marque.

09. Réalisez un site internet

Avant même le lancement officiel de votre entreprise, les petits curieux voudront glaner des informations ici et là. Vous avez tout à gagner à leur donner ce qu’ils recherchent sur votre site internet. Il sera le fondement de votre présence en ligne, la base depuis laquelle vous transmettrez vos messages. Pour cela, il vous faut un site aussi professionnel et séduisant que vous (ne rougissez pas, vous le méritez !). Commencez par vous connecter à la plateforme de création de sites la plus complète et le plus renommée. Cela ne vous prendra que quelques secondes avec votre e-mail ou votre compte Facebook. Ensuite, choisissez l’un des superbes templates gratuits mis à votre disposition et conçus pour toutes sortes d’entreprises – d’un studio de yoga à une boutique de mode en ligne. Il ne vous reste plus qu’à créer vos pages. Voici un guide pour vous donner les étapes à suivre et vous permettre de créer un site professionnel, attractif et complet pour votre entreprise.

Au début, il est judicieux d’avoir un formulaire d’inscription pour vous constituer une première base de données. Cela permettra aux personnes intéressées d’ajouter leur adresse e-mail et de recevoir vos newsletters lorsque vous voulez partager une mise à jour. Vous devez aussi ajouter un endroit où vous contacter directement pour les requêtes ou les collaborateurs qui souhaitent échanger avec vous. Une fois tout cela en place, assurez-vous que votre site soit prêt pour le référencement. Avec le Wix SEO Wiz, vous serez facilement trouvé sur les moteurs de recherche. C’est essentiel pour améliorer la croissance organique et la visibilité de votre entreprise en ligne.

10. Faites passer le mot

Il faut acquérir une certaine notoriété le plus rapidement possible et cela peut être fait indépendamment de votre réussite commerciale. Montrez votre expertise en lançant un blog. Parlez de votre industrie et faites-vous connaitre en tant que référence dans votre domaine. Bloguer régulièrement peut aider à générer du trafic sur votre site et améliorer votre référencement.

De plus, tenez vos abonnés informés avec des newsletters. Qu’il s’agisse d’une soirée de lancement, d’une mise à jour sur la disponibilité d’un produit ou même d’un nouvel article de blog, l’email marketing est un outil puissant pour attirer l’attention. Evidemment, Wix a pensé à tout. Wix Shoutout est un outil incroyablement facile à utiliser pour créer de superbes newsletters prêtes à être envoyées à vos abonnés en un rien de temps.

11. Faites le buzz autour de votre biz

Prêt à attirer l’attention sur votre entreprise ? Il est temps de tirer parti des réseaux sociaux et de leurs puissants outils. Commencez par créer des comptes dédiés pour votre entreprise de sorte qu’ils n’interfèrent pas avec vos profils perso. Exploitez tous vos « amis »/followers et commencez à interagir avec eux. C’est aussi une bonne idée de suivre les personnes rencontrées lors d’événements de réseautage. Lentement mais sûrement, vous allez construire une communauté d’internautes issus de votre domaine ou de personnes intéressées par votre entreprise. S’il est simple de poster des GIF de chats dansant la Macarena, être actif sur les médias sociaux est un peu plus complexe. Voici quelques conseils pour les principales plateformes :

  • Facebook : Quoi que les mauvaises langues puissent en dire, il reste le plus important réseau social au monde. Il a de nombreuses fonctionnalités pour vous permettre de promouvoir votre marque. On pense par exemple au Facebook Live qui est absolument génial pour attirer l’attention et présenter aux visiteurs les coulisses de votre entreprise.
  • Twitter : Twitter est idéal pour vous connecter avec les gens en temps réel. Créez votre propre hashtags pour que vos followers puissent suivre vos activités et mises à jour.
  • Instagram : Avec plus de 25 millions d’entreprises actives, Instagram est un must pour tout business. C’est un média social pour les yeux puisqu’il vous permet de « montrer » plutôt que de raconter. Avec un afflux de nouvelles fonctionnalités pour aider votre entreprise à croître, il n’y a aucune raison de ne pas profiter de ce précieux outil.

12. Répertoriez votre entreprise

Si cela peut sembler très old school, inscrire votre business dans les annuaires régionaux peut être très utile. C’est essentiel pour votre référencement local, pour avoir davantage de liens vers votre site sur Internet et être trouvé plus facilement. Ne réfléchissez pas trop, optez pour les répertoires en ligne les plus généraux puisque ce sont ceux que la plupart des gens consulteront en premier. Bien sûr, si vous trouvez un annuaire dédié à votre industrie, foncez.

13. Pensez sur le long terme

Il est facile de vous laisser happer par la création de votre entreprise. Seulement vous devez penser sur le long terme. Vous souhaitez que votre business prospère, il serait dommage de le voir s’éteindre avant l’heure. Un conseil pour cela : ne brûlez pas la chandelle par les deux bouts. Concentrez-vous sur la croissance progressive de votre business sans le (ou vous) surcharger au lieu d’essayer de gagner de l’argent rapidement. De cette façon vous ne risquez pas de vous essouffler.

 14. Evoluez avec votre entreprise

Conformément à la section précédente, il est impératif que vous et votre entreprise soyez capable de vous adapter à de nouveaux environnements. À un moment donné, il est possible que vous ayez à revoir votre business plan et que vous décidiez de redéfinir vos objectifs. Allez-y franchement. Si les modifications sont considérables, pensez aussi à adapter votre site web, votre logo et les autres éléments visuels de votre marque.

N’ayez pas peur de tester et de commettre des erreurs. Si vous avez joué la sécurité pendant tout ce temps, il est probablement temps de vous jeter dans la gueule du loup. Echouer n’est pas une mauvaise chose si vous en tirez une leçon. De nombreux entrepreneurs à succès ont connu l’échec avant d’arriver là où ils se trouvent aujourd’hui. Considérez cela comme un passage obligé et une étape de plus vers le succès.

Prêt à cocher les bonnes cases ? Créez votre superbe site web dès aujourd’hui !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.