Qu'est-ce que le SEO ? Notre guide pour tout comprendre



SEO. Trois lettres qui vous semblent familières mais quelque peu étrangères, n’est-ce pas ? Pourtant, elles ne vont bientôt plus vous quitter.


Mais le SEO, qu’est-ce que c’est au juste ? Littéralement, Search Engine Optimization. Ou optimisation pour les moteurs de recherche, en français.

Mais encore ? Allez, déblayons un peu plus le terrain. Il s’agit de l’ensemble des techniques utilisées pour améliorer le référencement de votre site internet, autrement dit sa position sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Ou si vous préférez, tout ce qu’il faut faire pour retrouver votre site dans les premiers résultats Google.


Aujourd’hui, créer un site Internet ne suffit pas (ou plus). Comme à Dallas, l’univers du web est impitoyable et la concurrence est rude. Il est donc indispensable de vous démarquer pour apporter plus de trafic sur votre site. Et cela passe, entre autres, par la mise en place d’une stratégie SEO précisément définie.


Mais avec des moteurs de recherches de plus en plus intelligents et exigeants et des pratiques en constante évolution, difficile parfois de s’y retrouver. Avoir un bon référencement est un véritable défi qu’il va vous falloir relever. Mais pas de panique, nous sommes là pour vous aider à y parvenir.


Voici l’ensemble des éléments à connaître et techniques à adopter pour obtenir un bon référencement naturel et réussir à hisser votre site au sommet du mont Google. Prêt à escalader ? C’est parti.



01. Le SEO : à quoi ça sert ?


N’importe quelle expérience en ligne commence avec un moteur de recherche. Envie d’en savoir plus sur l’actualité ? Google. Besoin d’idées cadeaux pour Noël ? Encore Google. D’une nouvelle garde-robe ? Toujours la même adresse. Plus qu’une habitude, un véritable réflexe.


Cela se vérifie d’autant plus aujourd’hui, où 70 % du trafic vers les sites Internet est généré par les moteurs de recherche. Un chiffre qui parle de lui-même. Levier principal d’acquisition de trafic, le SEO a donc pour vocation de renforcer la visibilité de votre site web et d’y attirer de nouveaux clients.


Plus votre stratégie de référencement sera élaborée, plus vous serez à même de correspondre précisément aux requêtes formulées par les internautes. Le but final étant évidemment d’arriver dans les premiers résultats des pages de recherches et d’accroître ainsi vos objectifs de conversions. En effet, plus de 60 % des clics sur les moteurs de recherches se font sur les 3 premiers résultats. Apparaître dans ce top 3 est donc indispensable.


Le SEO vous permet donc d’augmenter votre trafic et ce de manière entièrement organique. Mais il existe d’autres méthodes de référencement regroupées sous l’appellation SEA.



02. La différence entre SEO et SEA


Le SEO repose sur un ensemble de technique de référencement naturel, autrement dit un référencement non payant.


À la différence du SEA (pour Search Engine Advertising) qui, comme son nom l’indique, correspond à la publicité sur les moteurs de recherche ou ce qu’on appelle communément le référencement payant.


Sur Google par exemple, dans certaines requêtes, vous trouverez des résultats indiqués comme “sponsorisés” (en général au-dessus des premiers résultats ou sur le côté droit de la page) et qui correspondent à des emplacements publicitaires que vous pouvez acheter via la régie Google Ads.


Ensemble, SEO et SEA forment ce qu’on appelle le SEM (pour Search Engine Marketing)





Si une bonne stratégie de référencement se doit d’intégrer SEO et SEA, il est important de souligner ici que le référencement organique est primordial pour assurer la notoriété de votre site web sur le long terme. Les visiteurs cliquant rarement sur les contenus sponsorisés, le SEA s'avèrera plutôt utile en complément de votre stratégie SEO, sur des périodes courtes ou par exemple pour tester un nouveau marché.

Bien que les dernières tendances montrent que de plus en plus de recherches (49 %) s’arrêtent à la lecture des résultats lors d’une requête, le référencement a encore de beaux jours devant lui.


Mais avant même de faire du référencement, il faut d’abord comprendre comment fonctionne le SEO. Nous avons évoqué plus haut l’existence d’un ensemble de techniques propres au référencement naturel. Quelles sont-elles exactement ? C’est le moment de vous en dire plus.



03. Comment fonctionnent les moteurs de recherche


Élaborer une stratégie SEO implique d’en comprendre tous les termes et surtout tous les rouages. Du fonctionnement d’un moteur de recherche tel que Google aux critères d’optimisation à mettre en place sur votre site, rien ne doit être laissé au hasard.

Que vous possédiez une boutique en ligne ou une activité de service, une question revient constamment : comment apparaître en premier sur Google ?


À cette question, de multiples réponses. Mais avant d’y répondre, arrêtons-nous un instant sur les étapes du fonctionnement d’un moteur de recherche (avec Google en guise d’exemple).



A - Première étape : le crawling


Dans une très récente mise à jour de ses documents concernant son fonctionnement, Google a défini un moteur de recherche comme un “un outil qui aide les utilisateurs à trouver ou à interagir avec du contenu disponible sur internet”.


Ce même contenu est une sorte de bibliothèque infinie. Entre mises à jour de pages déjà existantes et flux d‘informations constant, le renouvellement est permanent. La première chose que va donc faire Google est de naviguer sur l’ensemble des pages Web présentes sur la toile, à l’aide de robots d’explorations (appelés GoogleBots). Après avoir examiné le contenu et les liens présents sur ces mêmes pages, les robots renvoient alors une série d’informations aux serveurs Google.



B - Deuxième étape : l’indexation


Une fois réceptionnées par Google, les pages Web sont alors répertoriées dans un index, dans le but d’être par la suite affichées lors des différentes requêtes effectuées par les internautes. C’est une sorte de prérequis nécessaire au classement de votre site dans les résultats des pages de recherches.


Être indexé peut parfois prendre plusieurs mois (imaginez le nombre de pages que les GoogleBots doivent analyser !). Il existe donc diverses méthodes pour accélérer ce processus. Une des plus évidentes étant d’informer Google de l’existence de votre site (via Google Search Console) afin d’en demander l’indexation. Vous pouvez le faire via notre Wix SEO Wiz qui permet une indexation instantanée de votre site.


Sachez que vous pouvez également choisir de ne pas indexer certaines pages de votre site (et faciliter ainsi la tâche des robots d’exploration) comme, par exemple, des pages confidentielles ou en construction.



C - Troisième étape : le ranking


Aux vues du nombre incalculable d’informations disponibles sur la toile, Google va donc trier et classer l’ensemble des pages Web présentes dans son index afin de proposer le contenu le plus pertinent et le plus utile aux recherches effectuées par les internautes.


Ce système de classement est composé d’un ensemble d’algorithmes dont seul Google a le secret. Néanmoins, plusieurs facteurs sont largement connus tels que le choix des mots-clés, la qualité des liens intégrés dans votre site ou encore la fraîcheur de votre contenu.


Ces facteurs ne sont qu’une petite partie d’un ensemble plus large de critères d’optimisation, propres au référencement naturel. Bien appliqués sur votre site web, ils amélioreront considérablement son classement dans les résultats de recherches.

Ne tardons plus et analysons-les ensemble.





04. Comment optimiser votre SEO : 3 critères fondamentaux


Nombreuses sont les approches en matière de SEO. Pour s’y retrouver et mettre en place une stratégie de référencement efficace, le mieux à faire est de combiner différentes pratiques d’optimisation dites “on page” et “off-page”.


Le SEO “on-page” rassemble toutes les techniques d’optimisation de votre site en lui-même, autant sur l’aspect technique que sur son contenu.


Le SEO “off-page” désigne quant à lui l’ensemble des interactions de votre site avec “l’extérieur” (principalement via les liens de redirection) et son niveau de popularité.

Vous allez ainsi vite vous apercevoir que des changements - parfois minimes - sur votre site web, peuvent avoir un énorme impact sur sa notoriété et son référencement.



A- Les critères d’optimisation technique



La structure des balises HTML


Les balises HTML sont utilisées pour structurer du texte et hiérarchiser le contenu d’une page web. Elles sont très importantes car elles permettent à Google de comprendre le sujet de votre contenu et plus largement de votre site web. Ce qui permet une indexation plus rapide et un meilleur classement.


Les balises principales à optimiser en SEO sont :


  • La balise Titre : balise qui décrit le contenu d’une page web. Elle s’affiche généralement en haut des navigateurs web, dans le nom des onglets et bien sûr en titre sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Elle ne doit pas dépasser les 70 caractères et doit contenir les mots-clés relatifs au contenu de votre page web.

  • La balise meta-description : balise qui est directement affichée dans les résultats de recherche (en-dessous de la balise Title) et qui donne une description de la page web affichée. Elle est également très utile pour inciter les internautes à cliquer sur votre site web. Sa taille doit être comprise entre 70 et 150 caractères. Elle doit à la fois séduire et contenir vos mots-clés principaux.

  • Les balises Hn (ou balises entête) : balises qui servent à hiérarchiser le contenu de votre site. Elles sont au nombre de 6 et permettent d’établir des titres, sous-titres et paragraphes. Elles doivent être courtes et concises. On doit en retrouver au moins une par page.





Nom de domaine et URL


Bien que moins central dans votre stratégie SEO, les URL de vos pages web et votre nom de domaine ne doivent pas être négligés.


Concernant le choix de votre nom de domaine, accordez une attention particulière à votre extension (c’est-à-dire le .com ou .fr d’un site). Par exemple, si votre site ne cible qu’une clientèle française, il sera préférable d’adopter un .fr plutôt qu’un .com ou autre extension relative à autre pays et susceptible d’induire Google en erreur.

Choisissez également un nom de domaine court et mémorisable.


Pour les URL, évitez les caractères spéciaux (!?%$&) ou les accents et assurez-vous d’y faire figurer les mots-clés principaux de la page web concernée. Vos URL doivent être rapidement et facilement identifiables.



Responsive design


Un site internet responsive est un site qui s’adapte automatiquement à tous les types d’écran (écrans mobiles, tablettes etc.). Le trafic web provenant des appareils mobiles étant en constante augmentation, Google en a fait un critère de classement primordial en mettant en avant l’index Mobile First. Désormais, les informations présentes sur la version mobile de votre site sont les premières à être prises en compte lors de l’indexation des sites web.


Si ce n’est pas déjà fait, assurez-vous donc vite de rendre votre site “mobile friendly”. Si vous êtes un utilisateur Wix, vous n’avez d’ailleurs aucune excuse car vous possédez automatiquement une version mobile et tablette de votre site web. Vous pouvez ensuite y apporter des modifications via l'Éditeur mobile et suivre nos meilleures pratiques pour arriver à un résultat parfait.



Temps de chargement de votre site


Parallèlement au responsive design, Google a également fait de la vitesse de chargement d’un site un facteur de classement essentiel, notamment pour les recherches faites à partir d’un mobile. Plus votre site est lent, plus cela impacte sa position dans les résultats de recherche. Ainsi, évitez par exemple d’y intégrer des images trop lourdes ou trop grandes qui mettent plus de temps à charger.

Notez également que plus une page web met du temps à charger et plus l’internaute aura tendance à quitter la page (on parle alors d’augmentation du taux de rebond).



L’importance du HTTPS


L’HTTPS est un protocole qui assure que votre site soit consulté à partir d’une connexion sécurisée. Cela permet notamment de crypter et protéger les données de vos visiteurs. Un véritable gage de confiance.


Critère très important pour Google qui en a d’ailleurs fait un facteur essentiel de son algorithme de classement des pages de résultats. Une véritable aubaine pour vous puisque tous les sites créés sur Wix sont automatiquement équipés de ce protocole.



L’optimisation des images


En matière de SEO, vous entendrez très souvent parler de l’importance du texte et des mots-clés. À juste titre. Mais saviez-vous que les images ont également un impact fort sur le référencement de votre site ? En effet, bien optimisées, vos images s’avèrent être un levier de trafic important.


Pour cela il va falloir décrire vos images via ce qu’on appelle un texte alternatif (ou plus communément Texte Alt). Il s’agit de quelques mots décrivant vos visuels et qui apparaissent seulement dans le code source de votre site. Ils ne sont pas visibles par vos visiteurs et ont pour mission de faire comprendre aux moteurs de recherche ce qui se trouve sur vos images. Soyez bref et décrivez précisément vos visuels en utilisant des mots-clés pertinents.





B- Le critère de contenu


Le contenu est un pilier essentiel du référencement. Il s’agit littéralement de la matière que vous donnez à Google pour vous identifier.


Si pendant longtemps, il suffisait d’écrire n’importe quel contenu et intégrer quelques mots-clés pour être indexé, les choses ont bien changé depuis. Google ne fait plus de cadeau et a durci sa politique. Désormais, les algorithmes prennent prioritairement en compte dans leurs classements les sites web dont le contenu est jugé pertinent et de qualité.


Pour cela, Google a défini trois critères essentiels auxquels vous devez répondre : les critères E-A-T (pour Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) ou en français, Expertise, Autorité et Fiabilité.

  • Expertise : soyez expert en votre domaine. Votre contenu doit refléter vos compétences et votre connaissance du milieu dans lequel vous exercez ou du marché que vous visez. C’est aussi une façon de vous démarquer de vos concurrents. Suivez de près l’actualité de votre secteur et sachez rebondir dessus pour proposer un contenu original et professionnel.

  • Autorité : de l’expertise découle l’autorité. Faites en sorte d’être la voix officielle de votre domaine. Mettez à jour régulièrement votre contenu, et soyez actif. Si vous tenez une boutique en ligne, démontrez par exemple que vous en êtes le fabricant ou revendeur officiel (via des liens de redirection, des partenariats ou la mise en avant de l’histoire de votre marque).

  • Fiabilité : le contenu de votre site web doit inspirer confiance à vos visiteurs. Soyez transparents avec vos clients et montrez que vous êtes joignables. Exemple : rendez visibles vos informations de contact et mettez en avant la présence d’un service client ou d’une FAQ.


Si vous possédez un site de vente en ligne, mettez en avant les avis clients ou le fait que vous possédiez une plateforme de paiement en ligne 100 % sécurisée.

Sachez que les critères E-A-T n’ont pas la même importance selon votre domaine d’activité. Ainsi, la fiabilité comptera beaucoup plus pour une boutique en ligne alors que l’expertise sera plus centrale pour un site fournissant des conseils ou formations en ligne par exemple.


Répondre à l’ensemble de ces critères est en réalité assez logique. Ils correspondent à la fois à vos objectifs (séduire une clientèle, gagner en notoriété et augmenter votre chiffre d’affaire) et à celui de Google et des autres moteurs de recherche qui est de fournir aux utilisateurs les résultats les plus pertinents possibles. Au final, tout le monde y trouve son compte.



C- Le critère de popularité : l’importance des liens de redirection


Réseau parmi les réseaux, Internet fonctionne principalement à travers des liens qui permettent de naviguer d’un univers à un autre de manière infinie. C’est d’ailleurs de cette façon que les moteurs de recherche explorent le web en permanence. Le nombre d’interactions d’un site web avec ses pairs est donc essentiel dans le processus de référencement.


Votre site est-il connu dans son milieu ? Est-il régulièrement recommandé ? Est-il bien perçu ? Autant d’éléments qui constituent le critère de popularité et qui se mesure principalement à travers la présence de lien de redirection.


Augmenter le nombre de liens vers votre site et en contrôler la qualité sont des critères qui pèsent énormément dans la balance du référencement naturel et que vous devez prendre en compte dans votre stratégie SEO.





Le netlinking


Le netlinking est une technique SEO visant à augmenter le nombre de liens extérieurs renvoyant vers votre site web. Ces liens extérieurs sont appelés des backlinks.


L’objectif de cette stratégie consiste à augmenter la popularité, la visibilité et l’audience de votre site via des backlinks et donc d’améliorer son classement sur les moteurs de recherche.


Mais comment maîtriser cette stratégie puisqu’elle dépend en grande partie du bon vouloir de tierces personnes ? Pas de panique, il existe des solutions.


  • Communiquez avec l’extérieur : la confiance, ça se gagne. Pour cela, il faut vous faire connaître. Et cela commence au sein même de votre milieu. N’hésitez pas à soumettre l’URL de votre site aux annuaires web qui répertorient l’ensemble des sites web en fonction de chaque domaine. Impliquez-vous également sur les réseaux sociaux et toute autre communauté en ligne en lien avec votre activité. Soyez proactif et coopérez avec d’autres sites en partageant votre expertise. Internet est basé sur l’entraide et en donnant des petits coups de main, vous verrez que vous en recevrez aussi en retour.

  • Assurez-vous de la qualité des backlinks : le premier réflexe est de penser que plus vous obtiendrez de backlinks d’autres sites plus vous améliorerez votre référencement. Détrompez-vous. Comme en matière de contenu, priorité à la qualité. Privilégiez les backlinks provenant de sites ayant de l’ancienneté, traitant des mêmes thématiques que vous, et au trafic important. Il est également préférable d’établir une stratégie de backlinks sur le long terme plutôt que de concentrer tous vos efforts sur une courte période.



Les ancres de lien


Les ancres de lien désignent un mot ou groupe de mots cliquables qui redirigent vers une autre page web, interne ou externe. Ce sont par exemple tous les mots que vous voyez surlignés en bleu dans cet article. Derrière chaque ancre se cache un lien hypertexte.


Cela peut paraître anecdotique vu comme ça, mais le rôle des ancres de lien a en réalité une place bien plus importante que vous ne le pensez dans votre stratégie SEO.


  • Définissez des ancres de lien claires : une ancre de lien doit inciter l’internaute à cliquer dessus. Il doit avoir une idée précise d’où est-ce qu’il va se rediriger. Même chose avec Google. Lorsque les robots d’exploration vont arriver sur votre page, ils vont naviguer sur vos liens pour les analyser et comprendre le sujet traité. La moindre des choses est donc de leur indiquer précisément leur prochaine destination pour ne pas les induire en erreur. Exemple : vous avez un site proposant la livraison de fruits et légumes sur Paris. Une ancre de lien indiquant “livraison fruits et légumes” serait trop large et impliquerait un trop grand nombre de résultat. En revanche, une ancre de lien “livraison fruits et légumes sur Paris” restreint déjà un peu plus le champ des possibilités et vous permettra d’être beaucoup plus facilement identifiable pour vos clients et pertinent aux yeux de Google.

  • Évitez la sur-optimisation de vos ancres : optimiser oui, mais pas trop. Par exemple, évitez de renvoyer vos ancres de lien vers un seul et unique mot-clé. Utilisez des synonymes ou des mots-clés connexes. De même, faites en sorte que les sites renvoyant vers le vôtre n’utilisent pas tous la même ancre (au risque d’être pénalisé par Google qui le considérerait comme du spamming)


Il existe donc diverses façons d’améliorer la côte de popularité de votre site. Ces méthodes sont regroupées autour d’un terme, l’outreach marketing.

D- L’expérience utilisateur : un critère à ne pas oublier


Plaire à Google est une chose, plaire à vos utilisateurs en est une autre. À deux façons de plaire, deux façons de séduire différentes. Pourtant une technique de séduction sort du lot et fonctionne dans les deux cas : l’expérience utilisateur.


L’UX (diminutif de expérience utilisateur) décrit la qualité de l’expérience globale vécue par les utilisateurs sur votre site internet (ou tout autre plateforme) en terme d’interactions, navigation mais aussi contenu et ergonomie. Plus l’expérience utilisateur est agréable plus les internautes restent (et reviennent) sur votre site.Il existe donc tout un ensemble de méthodes à mettre en place pour améliorer l’UX de votre site web. Et c’est là que se trouve le point de rencontre avec les critères d’optimisation Google.


En effet, toujours en quête d’amélioration de son algorithme de classement, Google y ajoute régulièrement de nouveaux éléments qui très souvent coïncident avec les fondements même de l’UX. Par exemple, la vitesse de chargement de votre site, son design responsive, la qualité de votre contenu - critères que nous avons déjà abordés plus haut - sont des principes élémentaires de l’UX.


L’expérience utilisateur est donc au coeur des stratégies SEO.





L’UX se base énormément sur l’aspect visuel et la facilité d’accès. Sachez donc capter le regard de vos visiteurs, pensez intuitif et allez à l’essentiel. Un internaute doit pouvoir comprendre votre message et vos objectifs en quelques secondes.

Mais de quelle manière l’algorithme Google peut-il mesurer ce type d’interaction ?” nous direz-vous. Principalement via deux éléments : le taux de rebond et le nombre de pages consultées par un visiteur.


Plus le nombre de pages consultées est élevé plus cela signifie que votre site est pertinent au regard de la requête effectuée par les internautes. À l’inverse, si votre taux de rebond est élevé, cela signifie que les visiteurs ont quitté votre site après n’avoir consulté qu’une seule page, ce qui signifie qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils cherchaient.


Vous êtes à présents à jour sur l’ensemble des techniques existantes pour améliorer le référencement de votre site web. Mais comment les mettre en place ?



04. Comment améliorer sa stratégie SEO ?


Nous allons ici vous donner quelques conseils et méthodes pour dompter votre stratégie SEO et faire de votre site un exemple en matière de référencement.



A- Effectuez un audit SEO


Un audit SEO est une analyse complète de votre site web à partir de l’ensemble des critères de référencement naturel. C’est une sorte d’état des lieux SEO.

Il s’agit de la première chose à faire avant d’envisager toute stratégie de référencement.


En plus de passer en revue l’ensemble des éléments abordés jusqu’ici, en voici d’autres à vérifier :



Choisissez les bons mots-clés


Ah les fameux mots-clés ! Il s’agit généralement de phrases entre 3 et 5 mots censées définir le mieux possible votre activité et susceptible d’être renseignées par les internautes lors de leurs requêtes sur les moteur de recherche. Plus vos mots-clés correspondent aux recherches effectuées, plus le référencement de votre site sera efficace.


Mais trouver les bons mots-clés n’est pas une mince affaire. Vos choix ne doivent pas être fait au hasard. Pour cela, le meilleur moyen est de vous mettre dans la tête de vos clients et imaginez ce qu’ils demanderaient à Google pour arriver sur votre site.


Soyez précis. Choisir uniquement des mots-clés généraux risquent de noyer votre site dans le flux continuel d’information fourni par Google. Faites des recherches pour voir quels sont les mots-clés qui reviennent souvent dans votre secteur et choisissez les plus pertinents. N’hésitez pas aussi à aller vers des termes plus ciblés si vous constatez la naissance d’une tendance. Vous aurez ainsi de l’avance sur vos concurrents !


Ces termes sont d’ailleurs plus connus sous le nom de mots-clés de longue traîne. Un peu plus longs que les “classiques”, ils possèdent un meilleur taux de clic et de conversion. En effet, plus le mot-clé sera précis et descriptif plus l’internaute aura la sensation d’avoir été personnellement écouté et sera donc satisfait par sa requête.


Enfin, faites constamment des tests pour voir ce qui fonctionnent le mieux, s’il y des mots-clés à abandonner ou au contraire à renforcer dans le contenu de votre site.



Suivez la concurrence


Avec autant de choses à assimiler et mettre en place, difficile de sortir la tête de l’eau et de regarder ailleurs. Pour autant, ne soyez pas uniquement concentré sur vous. Il est primordial, surtout au lancement d’une activité en ligne, de savoir où en est la concurrence.


Quels mots-clés utilise-t-elle ? Quel type de contenu fonctionne le mieux ? Quelle sont ses faiblesses ? Analyser les autres entreprises va vous permettre d’ajuster divers aspects de votre stratégie SEO et ne fera que renforcer votre position sur votre secteur.



Analysez les SERP


SERP est l’acronyme de Search Engine Result Page. Autrement dit, les pages de résultats des moteurs de recherche. Notamment, la première, qui est celle qui nous intéresse ici. Si les liens présents sur cette même page se trouvent à cette (excellente) position, c’est qu’il y a une bonne raison.


Analysez plus particulièrement les trois premiers liens (leurs mots-clés, leur contenu, leur nombre de backlinks etc.). Ils vous donneront les indices les plus pertinents pour améliorer votre stratégie SEO, vous perfectionner et prendre leur place.


Gardez un oeil également sur les featured snippets. Ces encarts, qui s’affichent en haut des premiers résultats de recherche (dits “en position 0”), prennent la forme d’un texte (parfois accompagné d’images) et répondent de manière très précise aux requêtes émises par les internautes. Graal en matière de référencement, plus votre contenu sera pertinent et concis, plus vous augmenterez ses chances d’y apparaître. On retrouve trois types de featured snippets : sous forme de paragraphe (pas plus de 300 mots), en listes à puces/numérotées ou sous forme de tableau. Véritable gage de visibilité et de trafic, analysez donc les snippets qui vous concernent (et ceux de vos concurrents) et adaptez votre contenu en conséquence.





Pensez local


Vous l’aurez compris, Google accorde de plus en plus d’importance à l’expérience utilisateur. C’est dans cette optique que le géant d’Internet a fait du référencement local une de ses priorités.


En géolocalisant ses résultats, Google permet non seulement une personnalisation beaucoup plus précise des résultats pour les internautes, mais offre également une visibilité et un levier de trafic supplémentaire aux petites entreprises dont la cible est géographiquement bien définie. Si vous vous trouvez dans ce cas, vous avez donc tout intérêt à intégrer le SEO local dans votre stratégie globale de référencement.

Prenons un exemple. Vous cherchez un restaurant italien ouvert à 23h sur Montpellier. Premier réflexe : demander à Google. En tant que restaurateur italien ouvert à cette heure-ci, c’est là que vous devez apparaître (vous savez, dans cet encart avec une petite carte et les horaires d’ouverture).


Pour cela, première chose à faire : renseignez votre activité sur Google My Business : annuaire en ligne développé par Google. Plus vous y renseignez d’informations (nom de votre entreprise, description précise de vos activités, photos, adresse, téléphone, horaires d’ouverture, etc.), plus vous augmentez vos chances d’être bien référencé localement. Soyez le plus précis possible et n’oubliez pas d’intégrer le lieu à vos mots-clés - comme dans notre exemple “Restaurant italien Montpellier”.





B- Faites des mises à jour régulière de votre site


Une stratégie SEO s’applique sur le long terme. En effet, le monde du référencement évolue vite, les algorithmes Google sont constamment mis à jour et les exigences deviennent de plus en plus pointues.


Pour éviter d’être submergé, informez-vous régulièrement des nouvelles pratiques et avancées et ajustez régulièrement votre site web en conséquence.


  • Optimisez votre contenu : passez régulièrement en revue le contenu de votre site et mettez-le à jour si nécessaire. Si certaines infos sont obsolètes, supprimez-le. L’optimisation de votre contenu doit être constante.

  • Vérifiez le maillage interne de votre site : il s’agit de de l’organisation des liens internes de votre site web. Nous avons beaucoup évoqué l’importance des liens externes, mais les liens internes sont également cruciaux en SEO. Le maillage interne a deux objectifs principaux : permettre aux internautes de naviguer facilement sur votre site (et d’y rester plus longtemps) et permettre aux moteurs de recherche de mieux comprendre votre sujet. N’hésitez pas à créer des nouveaux liens en adéquation avec la mise à jour de votre contenu.



C- Soyez patient


Si Rome ne s’est pas faite en un jour, il en est de même en matière de référencement. Avoir une bonne stratégie SEO ne signifie pas que vous apparaitrez en première page de Google dès le lendemain. En matière de SEO, la patience est une vertue.


Énormément de paramètres sont à prendre en compte, de votre côté comme du côté des moteurs de recherche. Être bien référencé prend donc du temps et dépend également de facteurs externes et variables tels que la concurrence, le marché dans lequel vous exercez ou le volume d’actions que vous pouvez mettre en place.

Pour vous donner une certaine idée du temps que cela peut prendre, une récente étude a révélé que les pages classées en première position dans les résultats de recherche ont généralement 3 ans d’existence. Le classement est donc dominé par des pages anciennes.


Armez-vous donc de patience et surtout, ne cédez pas à la tentation d’en faire trop, trop vite, au risque de commettre des erreurs fatales pour votre site.

Quoi qu’il en soit, persévérez ! Des efforts constants vous permettront d’atteindre la première position sur Google.



D- Demandez de l’aide


Avoir une stratégie SEO doit être une priorité absolue. On vous l’accorde ce n’est pas toujours facile surtout lorsqu’on est une petite entreprise. C’est pourquoi nous avons pensé à vous simplifier la tâche avec différents outils.


Tout d’abord, notre guide ultime du référencement, toujours à vos côtés pour répondre à toutes vos questions. Puis, bien sûr, notre Wix SEO Wiz. Un outil intuitif, facile d’utilisation et gratuit pour vous permettre d’optimiser votre référencement étape par étape. Grâce à lui, nous réalisons un plan SEO sur mesure et vous indiquons précisément les points à améliorer pour booster votre référencement.


Alors, prêt à devenir un véritable expert SEO ?



Publié par l'équipe Wix




FR03.png