Comment faire une recherche de mots-clés ?



Vous avez dédié beaucoup de temps à la création de votre site. Il est donc inconcevable qu’il ne soit pas trouvable en ligne. Heureusement, en appliquant les bonnes pratiques, il est tout à fait possible d’atteindre la première page des résultats Google. Et tout commence avec une recherche efficace de mots-clés.


À moins que vous ne soyez un expert en référencement, la notion de mot-clé peut vous sembler floue (voire effrayante). Il s’agit du ou des termes que les internautes vont taper sur Google pour trouver une entreprise comme la vôtre. Vous devez mettre le doigt sur ces “formules magiques” afin d’être présent là où vos clients vous cherchent. C’est ce processus que l’on appelle la recherche de mots-clés.


Comment fait-on exactement et pourquoi est-ce si important pour votre entreprise ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article. Voici tout ce que vous devez savoir sur la recherche de mots-clés.



Qu’est-ce qu’une recherche de mots-clés


La recherche de mots-clés est le fait d’identifier les termes que les internautes vont taper pour trouver une entreprise comme la vôtre sur les moteurs de recherche. En ciblant ces mots, vous pouvez remonter dans le classement de Google et être plus facilement trouvable en ligne.


Une recherche de mots-clés efficace inclut l’analyse des volumes de recherche, des intentions et de la concurrence, mais nous y reviendrons un peu plus tard.



Pourquoi est-il important de faire une recherche de mots-clés ?


En connaissant les termes précis recherchés par vos clients potentiels, vous pouvez mettre en place une stratégie SEO pour vous positionner en première place de ces requêtes. Être bien classé pour des mots pertinents vous permet d’apporter un trafic de qualité vers votre site et donc de convertir davantage. Pour faire simple, cela revient à déterminer la bonne question afin d’y apporter la bonne réponse.



Comment faire une recherche de mots-clés ?



01. Faites une liste


La première étape est la plus facile. Elle consiste à faire une liste des mots-clés pertinents pour votre entreprise. Ajoutez des termes généraux et d’autres plus spécifiques. Tout ce que les internautes sont susceptibles de taper dans la barre de recherche doit être pris en compte : que ce soient des informations sur votre industrie, vos concurrents ou votre offre. De cette façon, vous pouvez les cibler à tout moment du parcours d’achat.


En plus de ce large panel, pensez aux mots-clés de longue traîne. Ce sont des termes plus descriptifs. Par exemple au lieu d’avoir “location voiture”, vous utiliserez “Location de voiture électrique à Paris”. En donnant des détails, vous réduisez la concurrence et vous affinez votre cible.


Plus votre liste est complète, plus vous aurez de chances de trouver LA perle rare qui vous fera sortir du lot sur Google.



02. Sachez ce que Google en pense


Plutôt que de travailler sur Google, travaillez AVEC Google. Voici quelques techniques pour utiliser le moteur de recherche dans votre quête de mots-clés.


Suggestions : lorsque vous tapez quelque chose dans la barre de recherche, Google essaye d’anticiper vos désirs. Il va donc vous proposer plusieurs suites sur lesquelles vous êtes susceptible de cliquer. Écrire les mots reliés à votre entreprise et voir les suggestions est un excellent exercice. Cela donne un bon aperçu des recherches effectuées par les internautes.





Autres questions posées : Google fournit aussi une liste de questions posées par les internautes en lien avec votre requête. C’est utile pour comprendre quels types d’interrogations ont les personnes faisant des recherches sur votre société ou votre industrie.


Recherches associées : à la fin de la page des résultats se trouvent les recherches en lien avec la vôtre. Cela peut vous donner une idée de comment reformuler votre phrase ou du vocabulaire associé à vos mots-clés.



03. Scannez les réseaux sociaux


Vous voulez prendre la température sur ce qu’il se dit à propos de votre entreprise ? Allez faire un tour du côté des réseaux sociaux. Tapez votre nom sur Facebook ou Twitter pour savoir quels sont les sujets de discussion autour de votre boîte.


Vous pouvez même aller plus loin et vous rendre sur Quora. Ce site de questions-réponses rassemble un nombre impressionnant de sujets. Écrivez un mot en lien avec votre société ou votre industrie pour connaître les préoccupations des internautes.



04. Pensez local


Si vous êtes installé dans une région particulière, pensez à l’ajouter à vos mots-clés. Vous réduirez la concurrence et vous vous démarquerez plus facilement sur Google.

Prenons l’exemple de Tom, fleuriste sur Lyon. S’il choisit “Fleuriste” comme mot-clé principal, il sera en compétition avec l’ensemble des fleuristes du monde francophone. Alors que s’il opte pour “Fleuriste vieux-Lyon”, non seulement il aura plus de chances d’arriver en première page, mais aussi d’amener des clients jusqu’à la porte de son local.



05. Utilisez les ressources en ligne


Comme nous l’avons expliqué dans les paragraphes précédents, vous pouvez effectuer votre recherche en arpentant les différentes plateformes du Web.

Néanmoins, sachez qu’il existe de nombreux outils très performants en ligne pour vous aider. Certains sont payants, d’autres non. Tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire.


Si vous avez besoin d’une analyse plus poussée, nous vous recommandons de mettre la main à la poche. Ahref est un logiciel qui a fait ses preuves, il est utilisé par de nombreux professionnels du milieu. Vous en voulez plus ? Consultez notre article sur les meilleurs outils SEO de 2020.





06. Analysez chaque mot-clé selon plusieurs critères


Une fois que vous avez une liste exhaustive de mots-clés pour votre entreprise, il est temps de regarder plus en profondeur le potentiel de chacun. Pour cela, vous aurez besoin d’un logiciel de SEO en ligne. Si la plupart ont une utilisation intuitive, il y a tout de même des notions à connaître pour vous y retrouver.


Le volume de recherche : c’est le nombre de requêtes effectuées pour un certain mot-clé sur une période définie, généralement par mois. Par exemple si le volume de recherche de “Fleuriste Lyon” est de 1600, cela veut dire que ce mot-clé est tapé environ 1600 fois dans la barre de recherche. Un chiffre élevé signifie que les internautes ont beaucoup d’intérêt pour ce sujet. C’est donc un terme vous souhaitez cibler.


La compétitivité : un mot-clé est compétitif lorsqu’il est ciblé par un grand nombre d’entreprises. Généralement, plus le volume de recherche est élevé, plus il y a de la compétitivité. En effet, si un mot génère beaucoup de trafic, de nombreuses entreprises vont vouloir se positionner dessus. Ce qui ne vous facilitera pas la tâche... Vous devez donc trouver le bon équilibre entre ces deux critères. Pour vous démarquer, mieux vaut choisir un terme moins compétitif avec un volume de recherche correct. C’est souvent là qu’entrent en jeu les mots-clés de longue traîne.


L’intention : on se demande ici ce que les internautes veulent savoir lorsqu’ils tapent un mot-clé dans la barre de recherche. Si quelqu’un écrit “Fleurs” sur Google, veut-il connaître la définition d’une fleur, les différents types de fleurs ou alors trouver une boutique de fleurs dans son quartier ? Pour bien vous positionner sur les moteurs de recherche, vous devez coller au mieux à ces intentions. Essayez-donc chacun de vos mots pour savoir quel est le type de résultat associé.


La concurrence : de nombreux outils vous permettront de savoir quels sont les mots-clés sur lesquels est classée la concurrence. Vous pouvez décider de les suivre, ou bien au contraire de vous en éloigner. Dans tous les cas, cela vous aidera à optimiser votre stratégie SEO.


Le potentiel CPC : tout comme la compétitivité, ce chiffre estime le succès potentiel d’une campagne Google pour un certain mot-clé. Le CPC (coût par clic) est le montant que vous payez à chaque fois que quelqu’un clique sur une publicité en utilisant un mot-clé spécifique. Plus la concurrence est élevée, plus le prix augmente.



07. Choisissez les meilleurs mots-clés


Maintenant que vous avez analysé ces critères pour chaque mot-clé, vous allez pouvoir affiner votre liste. Vous voulez des mots-clés avec un fort volume de recherche, par trop compétitif, avec un coût CPC faible si possible et une intention qui correspond au type de votre site (boutique, blog, etc.).


Pour cela, optez pour un mix entre des termes généraux et d’autres plus spécifiques. Pour reprendre notre exemple, vous ne voulez pas laisser “Fleuriste” de côté, mais couplez-le avec “Boutique de fleurs vieux-Lyon” pour attirer un trafic pertinent.



08. Implémentez-les dans votre contenu


Bravo ! Votre recherche est terminée. À ce stade, vous devez avoir une liste de mots-clés vous permettant de vous classer au premier rang des moteurs de recherche. Mais les bons termes ne suffisent pas. Encore faut-il savoir les utiliser. Voilà donc la fin de notre leçon : où placer efficacement vos mots-clés ?


Le contenu : élémentaire mon cher Watson ! L’endroit le plus important est évidemment votre contenu. Ajoutez vos mots-clés dans vos paragraphes et textes. Assurez-vous de le faire naturellement pour que la lecture soit fluide. Vous écrivez pour des humains après tout, les robots passent après.


Le titre et la description de page : chacune de vos pages a un titre et une description. Google utilise ces informations pour savoir de quoi elles parlent. Voilà pourquoi vous devez y ajouter vos mots-clés. Si vous voulez en savoir plus, nous avons un article entier dédié aux titres SEO.


Le nom de domaine : ajouter votre mot-clé dans votre nom de domaine est une très bonne pratique pour vous faire gagner quelques places dans le classement. Seulement, si vous optez pour cette option, vous devez être sûr de votre choix. En effet, vous ne pourrez pas modifier votre nom de domaine comme vous changez votre contenu. De plus, choisissez un mot qui explique votre activité. Pour revenir à notre commerce de fleurs, “tom-fleuriste.com” est un excellent exemple.


Le texte Alt : si les robots de Google savent lire les textes, ils ne sont pas aussi doués pour les images. Voilà à quoi servent les Textes Alt. Ce sont des descriptions qui expliquent en quelques mots votre visuel. Si Google comprend de quoi il s’agit, il pourra le classer dans ses pages de résultats ; d’où l’intérêt d’y ajouter quelques mots-clés.



Publié par l'équipe Wix




FR03.png