top of page

Copié

Combien coûte un nom de domaine et pourquoi faut-il en acheter un ?



Combien coûte un nom de domaine : capture d’écran d’un nom de domaine

Cet article a été mis à jour le 8 août 2023


Grâce à Internet, le monde devient chaque jour un peu plus petit, ce qui permet à votre entreprise de puiser dans tous les types de marchés et d’audiences. Votre site professionnel fait office de siège social en ligne et vos futurs visiteurs vous trouveront grâce à votre adresse Web, également appelée « nom de domaine ». Un nom de domaine personnalisé rend non seulement votre site plus facile à trouver, mais il peut également montrer aux clients potentiels que vous dirigez une entreprise fiable.


Dans ce guide, nous discuterons des coûts des noms de domaine, nous vous expliquerons l’importance de posséder un nom de domaine unique et nous vous guiderons tout au long du processus d’achat.

Vous pouvez enregistrer votre nom de domaine aujourd’hui ou créer un site Internet avec un forfait Premium annuel pour bénéficier d’un bon pour un nom de domaine gratuit.


Combien coûte un nom de domaine ?

La plupart des domaines coûtent entre 8 € et 40 € par an, bien que certains prix puissent être plus élevés. De nombreux facteurs peuvent affecter le coût d’un domaine, il est donc important de comprendre votre retour sur investissement potentiel pour chaque option. Par exemple, bien qu’un domaine puisse être coûteux, il pourrait vous apporter suffisamment de reconnaissance, établir votre réputation, générer du trafic organique et ainsi vous faire bénéficier de ventes qui surpasseraient largement le coût du domaine. Pour mieux comprendre qu'est ce qu'un nom de domaine, n'hésitez pas à consulter notre article dédié.


Astuce : En indiquant votre nom potentiel dans le générateur de nom de domaine Wix, vous obtiendrez une estimation du prix du domaine, et même quelques alternatives si celle que vous souhaitez est prise.


Voici cinq facteurs qui peuvent influencer le prix d’un nom de domaine :


Hébergement Web

De nombreux créateurs de sites proposent des forfaits qui incluent les frais d'hébergement Web et d'enregistrement de domaine. Par exemple, Wix offre un hébergement Web gratuit à tous les utilisateurs. En souscrivant à un site Wix gratuit votre nom de domaine sera le suivant : http://monidentifiant.wixsite.com/monsite

Si vous souscrivez à un forfait Premium, vous bénéficierez d'un bon valable un an pour un nom de domaine gratuit.

Astuce : Consultez notre guide pour savoir comment héberger un site Web.


Structure d’un nom de domaine


Un domaine est composé d'un domaine de premier niveau (TLD) et d'un domaine de deuxième niveau (SLD). Le SLD est la première partie d'un domaine et l'identité du site Web, tandis que le TLD, autrement connu sous le nom d'« extension de nom de domaine », constitue la deuxième partie d'un domaine. Par exemple, le TLD pour Wix.com est « .com » et le SLD est « Wix ».

Souvent, si votre choix initial pour un domaine n'est pas disponible, vous pouvez probablement acheter le même SLD avec un TLD différent. De plus, certains TLD sont moins chers que d'autres. Vous pouvez choisir parmi trois groupes principaux de TLD :

  • gTLD : Un TLD générique est une extension de nom de domaine avec trois caractères ou plus. Les gTLD les plus courants sont « .com », « .org » et « .net ». « .biz » et « .info » sont également disponibles, tout comme « .name » et « .pro », mais ces derniers font l’objet de restrictions et ne peuvent être utilisés par tous.

  • ccTLD : Les « country code TLD » sont généralement moins chers que les gTLD, mais ils doivent respecter les politiques des pays et territoires concernés. Par exemple, si un nom de domaine possède un domaine « .fr », le site doit respecter la loi française.

  • sTLD: Les TLD sponsorisés représentent des organisations privées. Les acheteurs doivent répondre à certaines exigences pour être éligibles. Certains des sTLD les plus populaires sont « .edu », « .gov » et « .museum ».


Chaque URL (Uniform Resource Locator) suit la même séquence : le protocole de transfert (HTTP ou HTTPS), le nom de la machine (www.), le SLD, le TLD, puis le chemin (qui forme la hiérarchie d'un site). Les sous-domaines, qui se situent entre les noms de machine et les SLD, ne sont pas essentiels, mais ils peuvent permettre d’organiser des sections particulièrement complexes ou tangentielles de votre site Web.


Astuce : Lisez notre article pour découvrir quelle extension de domaine choisir.


Dans le contexte d'une URL, le nom de domaine (« wix.com ») vient après le protocole de transfert (« https ») et le nom de la machine (« www. »).

Noms de domaine premium


Certains domaines ont plus de valeur que d'autres. Par exemple, « LasVegas.com » s'est vendu pour 90 millions de dollars en 2005, ce qui en fait le domaine le plus cher jamais acheté. En effet, le mot-clé « Las Vegas » possède un volume de recherche moyen de 1,9 million par mois, cette somme n’est donc pas aussi surprenante.


Les noms de domaine premium sont courts, accrocheurs et faciles à retenir. Ils possèdent un volume de recherche élevé et une extension « .com ». Ces caractéristiques peuvent vous donner une longueur d'avance sur le référencement et attirer les visiteurs vers votre activité en ligne. Néanmoins, posséder un nom de domaine premium avec un volume de recherche élevé ne garantit pas un trafic : vous devez tout de même optimiser votre site pour les moteurs de recherche. Par conséquent, il est important d’évaluer le prix d'un nom de domaine premium par rapport à ses avantages potentiels.


Protection de la vie privée


Tous les propriétaires de domaine doivent partager leur nom et leurs coordonnées avec l'ICANN, la société à but non lucratif qui attribue et gère les domaines. Cependant, certains bureaux d'enregistrement de domaine offrent une protection de la confidentialité moyennant des frais supplémentaires.


Astuce : Les domaines Wix sont dotés de protections de la vie privée qui empêchent les envois de spam. Cependant, vous pouvez activer la protection de la vie privée moyennant des frais supplémentaires si vous souhaitez qu'aucune de vos informations ne soit répertoriée dans l'annuaire WHOIS.


Second marché des noms de domaine


Si un domaine n'est pas disponible et que vous souhaitez l’obtenir, vous pouvez probablement l'acheter via le second marché des noms de domaine. Les domaines du marché secondaire peuvent être assez chers (entre 1 000 € et 30 000 €), il est donc important de définir un budget à l'avance.


Tout d'abord, vous devrez trouver les coordonnées du propriétaire du nom de domaine via l'ICANN. Ensuite, vous devrez contacter le propriétaire pour lui demander si le domaine est à vendre. Si c'est le cas, vous pouvez lancer le processus d'enchères. Enfin, vous paierez via un service tiers sécurisé.


Le second marché des noms de domaines est devenu une industrie en soi, avec des sites d'enchères et des courtiers de domaines qui vous évitent d'avoir à retrouver le propriétaire actuel du domaine. Malheureusement, il y a de nombreuses arnaques, alors méfiez-vous des offres qui semblent trop belles pour être vraies lorsque vous vous apprêtez à acheter un nom de domaine.


Pourquoi est-il si important de posséder un nom de domaine unique ?


Un site Internet est souvent la première impression qu'un client se fait d’une entreprise (découvrez des exemples de sites Internet qui vous inspireront). Un nom de domaine de qualité permet de facilement rechercher votre site, établit votre marque et stabilise votre présence en ligne. Ensemble, ces facteurs contribuent à votre visibilité en ligne, ce qui se traduit par plus d'opportunités commerciales et, en fin de compte, plus de ventes. C'est pourquoi l'enregistrement de votre propre domaine est une étape cruciale à franchir lorsque vous créez un site Internet.


Astuce : Consultez notre tutoriel pour savoir comment créer un site Internet.


Comment acheter un nom de domaine ?

Vous pouvez changer à peu près tout ce qui concerne votre entreprise (le design de votre site, votre adresse e-mail professionnelle, etc.), mais modifier le nom de domaine en cours de route peut être un sérieux casse-tête. Étant donné que votre site fonctionnera comme la plateforme centrale de votre activité en ligne, changer de domaine revient à tirer le bloc inférieur d'une tour Jenga. Pour cette raison, soyez prudent lorsque vous achetez un nom de domaine et suivez les étapes suivantes :



1. Choisir un nom de domaine de qualité


Choisir un nom de domaine simple, court et informatif permet d’attirer les visiteurs et les explorateurs de moteurs de recherche.

  • Un nom simple : Votre domaine doit être suffisamment simple à prononcer et à épeler pour que vos visiteurs puissent facilement s'en souvenir. Par conséquent, il est également préférable d'éviter les orthographes particulières ou les symboles arbitraires.

  • Un nom court : Plus un nom de domaine est long, plus il est difficile pour les visiteurs de s'en souvenir. Alors que la longueur moyenne des domaines est de 13 caractères, le domaine moyen parmi les 500 sites les plus populaires au monde est de 7 caractères.

  • Un nom qui reflète votre marque : Votre domaine doit intégrer le nom de votre société, ou au moins une variante de celui-ci. Cela rendra votre site immédiatement reconnaissable et cohérent avec les autres éléments de votre marque. Vous n'avez pas de nom commercial ? Consultez notre article pour trouver un nom d’entreprise.

  • Un nom adapté au référencement : votre nom de domaine est l'un des premiers critères que Google évalue lors du classement de votre site. Envisagez d'incorporer des mots-clés qui décrivent votre entreprise. L'intégration d'un lieu ou d’un emplacement dans le domaine (par exemple, alainparis.com ou alain.fr) est utile pour les entreprises qui souhaitent améliorer leur référencement local. Pensez également à indiquer le secteur d'activité de votre entreprise dans le nom de domaine (par exemple, alainphotographies.com ou alainphotos.biz).


Cela dit, si vous avez déjà un nom de domaine qui ne possède pas ces caractéristiques, il est préférable pour le référencement de conserver le même domaine pendant toute la durée de vie de votre entreprise plutôt que de rediriger le domaine vers un domaine plus court, plus simple et plus informatif.


2. Vérifier la disponibilité du domaine que vous souhaitez

Dans le cas où le nom de domaine que vous souhaitez est déjà pris, la première étape consiste à effectuer une recherche de nom de domaine. Si votre premier choix n'est pas disponible, insérez-le dans un générateur de nom de domaine afin de trouver un nom similaire. Vous pourrez peut-être conserver votre SLD et simplement changer l'extension.


Capture d’écran d’un outil de génération de nom de domaine


3. Trouver un bureau d'enregistrement de domaine réputé


Afin d’obtenir le domaine souhaité, vous devez passer par un bureau d’enregistrement de domaine accrédité par l'ICANN. Le bureau d'enregistrement gérera votre domaine et assurera le suivi des renouvellements. Par conséquent, renseignez-vous sur la réputation d'un bureau d’enregistrement de domaine et sur ses termes et conditions avant de vous enregistrer. Certains bureaux d'enregistrement ont des frais cachés, tels que des frais d'administration et de renouvellement, qui font grimper le prix d’un nom de domaine.


4. Obtenir le nom de domaine


Il est enfin temps d'enregistrer un nom de domaine. Vous aurez la possibilité de le garder pendant un, deux ou trois ans. Une fois que vous avez terminé le processus d'enregistrement, connectez simplement le domaine à votre site et publiez.



Cet article a-t-il été utile ?

bottom of page