Qu’est-ce que le taux de rebond et comment l’améliorer ?




L'objectif lorsque l'on crée un site internet, c'est d'attirer le plus de visiteurs possible. Mais si nous, nous pouvons facilement mesurer l'attention - ou le manque d’attention - que nous recevons, c’est un peu plus compliqué pour nos pages en ligne. Nous avons beau user de 1001 stratagèmes pour optimiser notre site et donner à nos visiteurs l’envie de revenir, il est difficile de savoir si notre travail a porté ses fruits.


Pour nous aider à y voir plus clair, il existe heureusement un outil fiable : le calcul du taux de rebond. Ce dernier permet de savoir si les internautes partent après à peine quelques secondes ou prennent-ils le temps de regarder d’autres pages sur votre site ?


Dans cet article, nous allons définir le taux de rebond et la méthode pour le calculer, puis nous verrons l’importance d’améliorer son taux de rebond et comment s’y prendre.



Qu’est-ce que le taux de rebond ?


Si dans le langage courant, nous connaissons tous les rebonds du ballon ; en marketing, c’est la même idée. D’après la définition de Google Analytics, un rebond correspond à une session avec consultation d'une seule page sur votre site. En d'autres termes, l’internaute atterrit sur votre site et repart sans consulter d’autres pages.


Par déduction, le taux de rebond (appelé bounce rate en anglais) correspond donc au pourcentage de personnes qui accèdent à votre site et le quittent après avoir vu une seule page. Ainsi, un taux de rebond élevé indique qu’un grand nombre de visiteurs viennent sur votre site puis s’en vont avant de cliquer sur quoi que ce soit d’autre. Et au contraire, un faible taux de rebond signifie que la grande majorité des visiteurs qui accèdent à votre site ont tendance à cliquer sur d’autres pages et interagir avec votre site avant de partir.


Le taux de rebond peut donc servir à mesurer la qualité de votre page web. Un site qui ne semble pas professionnel, trop long à charger ou qui paraît vieillot risque de faire fuir les visiteurs. C’est pourquoi il est essentiel de bien travailler son web design afin d’optimiser vos résultats.


Enfin, le taux de rebond peut également en dire long sur vos campagnes marketing. Les visiteurs fermeront rapidement la page s'ils pensent que vous les avez induit en erreur et que vous ne fournissez pas ce que vous avez annoncé. Cela peut se produire si votre produit n’est pas décrit comme il faut, si vous ne ciblez pas correctement votre audience ou si vous optimisez votre site avec les mauvais keywords.



Comment calculer son taux de rebond ?


De nombreux outils d'analyse peuvent vous aider à évaluer le taux de rebond. Lorsque vous créez votre site avec Wix, vous pouvez utiliser les outils d'analyse Wix pour mieux analyser et comprendre le comportement des visiteurs. Pour ajouter le taux de rebond à votre vue d'ensemble, cliquez sur «Personnaliser» dans les «données analytiques» du tableau de bord, puis cliquez sur «Ajoutez des stats» et cochez la case «Taux de rebond du site». Vous pourrez alors voir le taux de rebond de votre site et déterminer si les changements que vous avez effectué précédemment ont eu un impact sur les interactions des visiteurs avec votre site.



Une fois ce fameux taux calculé, vous pouvez aussi vous servir de Google Analytics pour comprendre le chiffre obtenu et en tirer des conclusions. Sur le côté gauche, cliquez sur "Comportement", puis sur "Vue d'ensemble" pour avoir un aperçu de votre taux de rebond. Si vous voulez des données de taux de rebond pour des pages plus spécifiques, vous pouvez les trouver dans la section juste en dessous appelé "Contenu du site".




Comment analyser le taux de rebond obtenu ?


Si votre site est informatif comme un annuaire ou un blog, un taux de rebond élevé n'est pas vraiment inquiétant. Prenons l’exemple d’un site de recettes de cuisine : un internaute recherche comment réaliser des lasagnes végétariennes et tombe directement sur les ingrédients et la préparation de votre plat, il n’aura pas forcément besoin de se balader sur les autres pages du site par contre il reviendra peut-être la semaine prochaine pour une recette de tarte aux pommes.


En revanche, le taux de rebond est un indicateur crucial pour mesurer le succès de votre site eCommerce. Si les visiteurs ne cliquent pas sur d'autres parties de votre site (comme pour afficher la description du produit, les différentes photos, les frais de livraisons, voir d’autres articles similaires ou procéder au paiement) cela veut dire que votre page ne correspond pas à leurs attentes et il sera difficile, voire impossible d'atteindre vos objectifs de ventes.


Pour convertir les visiteurs en clients ou conclure des ventes, il est important de les diriger vers des CTA (des boutons d’appel à l’action) clairs et attractifs. Vous devez donner envie à l’utilisateur de cliquer pour découvrir les autres pages de votre site.

Notez que le taux de rebond peut également avoir un impact sur votre référencement. Un taux de rebond supérieur à la normale peut indiquer à Google que votre site ne correspond pas aux résultats attendus des recherches effectuées par les utilisateurs, et par conséquent, votre site n’apparaîtra pas dans les premières pages du moteur de recherche.



Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?


Vous vous demandez sûrement comment savoir si votre taux de rebond est dans la bonne fourchette. Malheureusement, il n’existe pas de réponse toute faite, impossible de vous donner un pourcentage de référence. En fonction de votre secteur d'activité et du type de site que vous possédez, vous devez vous attendre à des taux de rebond différents. Comme nous l’avons vu précédemment, une boutique en ligne qui propose tout un catalogue de produits ne doit pas avoir le même taux de rebond qu'un blog. Étant donné que les objectifs des deux sites sont différents (vendre ou apporter une information), le taux de rebond escompté va également différer.


Lorsque vous analysez votre taux de rebond, vérifiez également s’il y a une différence entre les utilisateurs qui accèdent à votre site via un ordinateur ou via un smartphone. Selon une étude de Custom Media Labs, les utilisateurs sur mobile ont un taux de rebond moyen 16 % plus élevé que ceux sur ordinateur. Attention cependant, si vous observez une grande différence entre les ordinateurs et les mobiles, il se peut que votre site soit mal optimisé pour les petits écrans. Grâce à l'éditeur mobile de Wix, vous pouvez modifier votre design ou redimensionner votre texte pour améliorer l’expérience de vos internautes sur leur téléphone portable. N'hésitez pas à vous inspirer d'autres sites qui ont une version mobile optimisée.



Comment améliorer son taux de rebond ?


Pour pouvoir améliorer son taux de rebond, il faut comprendre pourquoi les utilisateurs ne restent pas sur votre site. Voici quelques facteurs sur lesquels vous pouvez commencer à vous pencher dès maintenant :

  • La chose la plus simple à vérifier est la vitesse de chargement des pages. Vous pouvez utiliser Page Speed ​​Insights de Google pour vérifier le temps de chargement de votre site. Plus le chargement est long, plus les utilisateurs risquent de fermer la page sans même l’avoir vue. Pour réduire le temps de chargement de votre site, évitez d’ajouter des fichiers trop lourds comme des photos qui ne sont pas compressées et limitez le nombre de polices. De simples changements peuvent avoir un énorme impact sur le nombre de visiteurs qui accèdent réellement à votre site et plus tard, sur votre référencement.



  • Vous devez également examiner la navigabilité de votre site et l'UX design (l'expérience utilisateur). Ces deux éléments permettent de comprendre si votre site est facile d’utilisation, fluide et agréable à parcourir. Un design bâclé pourrait empêcher les visiteurs de trouver le bouton qu'ils recherchent et aller voir sur d’autres sites ce qu’ils auraient pu trouver directement chez vous. De telles erreurs de design peuvent être corrigées en modifiant le texte ou la visibilité des boutons de votre site. Notre conseil : ne négligez pas les petits détails comme la couleur des boutons ou la police que vous utilisez. Ils peuvent avoir une incidence directe sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec votre site.

  • Pour garder un taux de rebond faible, assurez vous de décrire votre offre avec précision sur toutes les plateformes publicitaires que vous utilisez. Vous souhaitez offrir une réduction ou prendre à votre charge les frais de livraison pour attirer de nouveaux clients ? c’est très bien. Mais si lorsque l’utilisateur se retrouve sur votre site, il s'aperçoit que l’offre est uniquement pour les commandes de plus de 100 euros, il risque de faire demi-tour sans même regarder vos produits. Que ce soit votre produit, votre offre ou les conditions qui en découlent, vous devez être le plus clair possible pour éviter toute confusion dès le départ.

  • Travaillez les mots clés et le ciblage que vous utilisez. Soyez le plus précis possible. Si vous vendez des fleurs mais que vous livrez uniquement en région parisienne, évitez de faire de la pub sur Facebook dans toutes les régions. Si vous choisissez le mot clé «pizza», est-ce parce que vous êtes le propriétaire d’un restaurant italien ou d’un blog culinaire ? Faîtes des choix stratégiques pour être bien référencé et proposer un contenu en adéquation avec vos mots clés.

En conclusion


Le taux de rebond est le seul moyen de savoir si les internautes consultent une seule page ou restent sur votre site un peu plus longtemps pour consulter votre catalogue ou découvrir d’autres articles.

S’il n’est pas le seul indicateur à utiliser, il vous permet néanmoins de prendre du recul sur la conception de votre site (design, contenu, mot clé, CTA, optimisation mobile...) et sur les résultats de vos campagnes marketing. Utilisez-le à bon escient et avec mesure. De fait, d’autres métriques sont également à prendre en compte comme le taux de conversion ou le taux de fidélité. Mais c’est là une autre histoire… Restez connecté et ne manquez pas nos prochains articles sur le sujet !



Publié par l'équipe Wix




FR03.png