Comment et pourquoi créer un moodboard pour vos projets ?



Derrière tout design réussi se trouve un moodboard bien fait. Un moodboard, littéralement traduit par “tableau d’humeur”, est une combinaison d’images qui, ensemble, définissent le style visuel d’un projet. Il intervient à l’ébauche d’une idée (au moment du brief) et aide à définir le ton général.


Les moodboards peuvent être utilisés lors d’une présentation à un client, en interne au moment de définir l’identité visuelle de la boîte ou encore lors d’une recherche personnelle pour trouver de l’inspiration. C’est un outil puissant et facile à mettre en place, quels que soient vos projets en cours.


Voici un guide complet sur comment créer un moodboard efficace et inspirant :

  1. Décider du format

  2. Collecter les informations

  3. Organiser les images

  4. Ajouter des descriptions

  5. Mettre en page

  6. Récolter des avis



Qu’est-ce qu’un moodboard ?


On appelle moodboard l’assemblage de plusieurs images et/ou textes pour exprimer le style visuel choisi dans un processus créatif. C’est un outil très prisé des designers. Il est aussi communément utilisé en publicité ou pour la conception de nouveaux produits.


Un moodboard peut se faire sur un mur ou une planche via collage, ou encore de façon virtuelle avec des logiciels de présentation ou des plateformes de création de sites web.



Pourquoi créer un moodboard ?


Il y a 3 grands avantages à utiliser cette technique lors de la réalisation d’un projet :


  • Pour l’inspiration : on n’arrive pas toujours à canaliser notre imagination. Notre cerveau passe d’une idée à une autre en un rien de temps. C’est là qu’entre en jeu le moodboard. Il aide à retranscrire clairement le séisme de pensées qui a lieu dans dans notre tête. Une image en entraînant une autre, on finit par trouver une direction et créer un ensemble visuellement cohérent.

  • Pour les recherches : savoir, c’est pouvoir. En créant un moodboard, vous vous renseignez sur ce qui a été fait avant vous et sur les grandes tendances du secteur. Ces informations vous aideront à mener à bien votre projet.

  • Pour la communication : il est parfois difficile de décrire une idée, à fortiori si elle n’a pas encore pris forme. Mais c’est bien connu, une image vaut mille mots. Voilà pourquoi assembler plusieurs visuels permet de faire passer un message plus efficacement. Le moodboard permettra à votre client, votre boss ou vos partenaires de comprendre ce que vous avez en tête.



Comment créer un moodboard ?



01. Décider du format


La première étape pour créer votre moodboard est de décider du format que vous allez utiliser. Prenez en considération l’objectif que vous voulez atteindre : s’agit-il de convaincre un client important ou de vous aider à rassembler vos idées pour un projet personnel ?


Les moodboards physiques : le format papier peut sembler désuet, mais lorsqu’il est bien réalisé, le moodboard physique fait très bonne impression. La présentation est la clé du succès. Vous pouvez épingler vos éléments sur un tableau en liège, les placer sur un mur ou encore les agencer joliment autour une table pour que votre audience puisse s’approcher et interagir avec votre contenu.


Essayez d’être créatif et d’aller au-delà du découpage-collage. Ajoutez des objets à prendre en main, différentes textures, du mouvement, etc. Vous pouvez même utiliser d’autres sens (comme le toucher et l’odorat) afin de créer une expérience immersive et faire passer au mieux votre message.





Les moodboards digitaux : le format digital est plus classique mais incroyablement pratique. De nombreux outils peuvent vous aider dans votre tâche. On pense notamment à Milatone, Canva ou Adobe Spark. Demandez-vous si vous souhaitez utiliser plusieurs diapos ou une seule ou encore si vous allez partager le fichier en ligne.





02. Collecter les informations


Il est temps de retrousser vos manches et de mettre les mains dans le cambouis. Pour savoir quel contenu ajouter, pensez au sentiment que vous souhaitez véhiculer. Quels endroits expriment le mieux votre projet ? Quelles associations voulez-vous créer dans l’esprit de votre audience ? Collectez toutes les images en lien avec votre sujet sans vous poser de questions. Illustration, cinéma, histoire, architecture... l’inspiration se trouve partout.


Par exemple, le moodboard d’un restaurant japonais pourrait inclure une image de sushi, mais aussi des visuels moins évidents, comme de la porcelaine japonaise, un cerisier en fleur, des champs de riz, du bambou, etc.





Plus votre moodboard est diversifié, plus il sera intéressant. Allez faire un tour sur Pinterest, Dribbble ou Behance pour trouver de la matière. Le web sera votre meilleur allié. Pour autant, ne négligez pas vos expériences réelles. Photographiez les paysages qui vous inspirent ou découpez dans les magazines ce qui vous semble pertinent. Tout - absolument tout - peut devenir un élément clé de votre moodboard.



03. Organiser les images


Une fois vos recherches terminées, faites un tri. Y a-t-il des thèmes qui reviennent plusieurs fois ? Quelles sont les couleurs qui ressortent ? Groupez vos éléments pour faire émerger une ou deux impressions.


Alors que toutes les images d’un moodboard doivent raconter la même histoire, assurez-vous que chaque élément apporte quelque chose de nouveau. Choisissez des visuels diversifiés pour avoir une vision complète de votre sujet.


Si vous avez plusieurs directions, n’hésitez pas à créer plusieurs tableaux. Ainsi, vous pourrez étudier différentes pistes en parallèle. Il n’est pas contradictoire de vouloir une atmosphère naturelle et zen pour un nouveau produit tout en conservant un côté urbain et novateur.



04. Ajouter des descriptions


Bien que l’essentiel du moodboard tourne autour des visuels, ajouter du texte peut vous aider à aller droit au but. Choisissez le bon endroit pour le faire et sélectionnez vos mots avec soin. Votre paragraphe doit être court et apporter une valeur ajoutée à l’image.


Par exemple, des photos de coton et de textile évoquent une ambiance cosy et naturelle. À cela peuvent s’ajouter quelques lignes pour expliquer comment ces valeurs sont connectées à la marque.





05. Mettre en page


Comme nous l’avons mentionné plus haut : la présentation est très importante. Cette étape est celle qui va transformer un amas de visuels en un moodboard inspirant et efficace. Il existe plusieurs méthodes de mise en page, voici les deux grandes catégories :


  • Mise en page symétrique : vous pouvez utiliser une organisation symétrique sous forme de grille pour donner à chaque image la même importance.




  • Mise en page asymétrique : vous pouvez donner plus de poids à certaines images en jouant sur la taille et la disposition. Agrandissez les visuels sur lesquels vous souhaitez mettre l’accent et placez-les au centre. Puis disposez les autres autour selon leur niveau d’importance.




Ayez à l’esprit que votre moodboard doit raconter une histoire. On peut le comparer à un bouquet de fleurs. Chaque élément participe à la construction d’une harmonie globale. C’est la juxtaposition de toutes les fleurs qui donne le rendu final et laisse une impression durable. De même, votre moodboard doit refléter un sentiment plus grand que toutes les photos prisent individuellement. Il exprime votre projet créatif.



06. Récolter des avis


Votre moodboard est fin prêt, mais avant de le présenter à votre client ou à vos équipes, n’oubliez pas de le tester. Si vous savez ce que vous avez en tête, ce n’est pas toujours clair pour tout le monde. Montrez votre chef d’oeuvre à vos proches et demandez-leur ce qu’ils en pensent. Est-ce qu’un élément semble déplacé ? Comprennent-ils la vision générale ?


Si les critiques ne sont pas faciles à entendre, elles sont toutes bonnes à prendre. Ayez l’esprit ouvert et prenez en compte les avis que vous récoltez pour faire les changements adéquats.



Publié par l'équipe Wix




FR03.png