• 0k
  • 0
Promouvoir votre site \ 21 Novembre 2016

Référencement : comment trouver les bons mots-clés pour votre site ?

Créer un site internet n’est que la première étape du succès en ligne. Si vous souhaitez attirer les visiteurs, vous allez devoir investir dans le référencement. Késako ? Aussi connue sous le doux nom de SEO – pour Search Engine Optimization –, cette pratique consiste à optimiser certains facteurs de votre site pour qu’il soit identifié par Google (et ses amis moteurs de recherche) comme un lien de qualité. L’objectif : vous faire apparaître en haut des résultats proposés aux internautes, afin d’attirer plus de trafic.

Le SEO de Wix répond aux meilleurs standards. Chaque étape est balisée et clairement expliquée. L’une d’entre elle consiste à choisir des mots-clés, à insérer dans vos textes et autres éléments (titres, balises, descriptifs d’images, etc.). Il s’agit de combinaisons de termes (le plus souvent, entre 2 et 5), que les internautes tapent dans leur moteur de recherche pour trouver ce dont ils ont besoin. Cela peut être un « restaurant tchétchène à Rennes », un « photographe mariage pas cher » ou des conseils sur « comment créer un superbe site internet », la logique est la même : si vous trouvez les mots cherchés par les internautes, vous augmentez votre chance d’apparaître sur leurs écrans.

Les mots-clefs ne sont pas une science exacte. Vous deviendrez de plus en plus performant avec la pratique, mais il existe quelques règles à connaître pour optimiser vos chances de tomber sur les combinaisons pertinentes. Découvrons ensemble les 6 plus importantes :

Référencement : comment trouver les bons mots-clés pour votre site

2

Faites une liste

La première chose à faire ? S’asseoir (confortablement) dans votre fauteuil, un crayon à la main, et dresser une liste de termes possibles. Réfléchissez à des expressions et phrases que vos clients (ou futurs clients) pourraient taper dans Google pour tomber sur un site comme le vôtre. Il peut s’agir de votre site bien sûr, mais également de n’importe lequel dans votre secteur d’activité. Si vous avez besoin de vérifier la pertinence de vos intuitions, c’est très simple : allez sur votre moteur de recherche et taper les mots-clés que vous avez imaginés. Si les sites de vos concurrents apparaissent, c’est que vous êtes sur la bonne voie.

Soyez précis

En réfléchissant à des mots-clés, choisissez ceux qui décrivent le mieux ce que vous faites et les produits (ou services) que vous proposez. Ensuite, associez ces mots avec des termes à succès, comme « biologique » (si vous faites dans la confiture ou tout autre type de nourriture) ou « pas cher » (ça marche toujours). Si vous avez une boutique en dure, vous pouvez également ajouter son adresse dans l’un des mots-clés. Cela restreindra le volume de recherches, mais augmentera également votre chance d’apparaître dans les bons résultats. Exemple ? Mieux vaut viser les termes « coiffeur pas cher Besançon » (15 100 résultats sur Google) que « coiffeur pas cher » (425 000 résultats). Comme on dit : mieux vaut être premier dans son village que second à Rome.

Pensez comme votre client

Mettez-vous dans la peau de vos visiteurs. Même si cela n’est pas une mince affaire, essayez d’arrêter une minute ce que vous faites. Ne pensez plus à comment VOUS décririez votre activité, mais comment une personne lambda la chercherait sur Google. Par exemple, vous pourriez vous décrire comme « avocat en droit de la famille ». Pourtant, vos clients potentiels seront beaucoup plus susceptibles de taper le mot-clé « avocat divorce » pour tomber sur vous. Même si vous ne vous percevez pas comme tels, les surfeurs eux, oui. Et lorsqu’il s’agit de mots-clés, mettez votre ego de côté : ce qui compte, c’est ce que les internautes veulent.

Utilisez un outil pour mots-clés

Les experts du web marketing s’aident toujours d’un outil comme Google Keyword Planner ou Moz Explorer dans leur chasse aux mots-clés parfaits. Ces outils vous disent exactement combien de personnes recherchent les termes sur lesquels vous vous positionnez, chaque mois. Ils vous suggèrent aussi de nouvelles combinaisons auxquelles vous n’aviez pas pensées, et sur lesquelles vous pourriez cibler. Enfin, ils vous disent si un mot-clef est concurrentiel : plus nombreux seront les sites à se positionner dessus, et plus vous aurez du mal à sortir du lot. Il pourra donc être judicieux de viser des mots-clés moins fréquentés, mais aussi moins compétitifs.

Google Keyword Planner

Il s’agit d’un outil merveilleux pour deux raisons : 1. c’est gratuit et 2. c’est une création Google, le-Roi-de-la-Recherche-en-Ligne. Seul point noir : les règles d’utilisation ont un peu changé récemment. Du coup, si vous n’avez pas une campagne en cours sur AdWords (l’outil de publicité en ligne de Google), vous ne pourrez pas accéder au Keyword Planner.

Moz Explorer

Moz fait partie des autres grands acteurs du marché. Il vous permet de trouver des mots-clés à longue traîne (plus de 5 ou 6 mots de longueur), avec de plus petits volumes de recherche. Idéal pour les petites entreprises, qui ont besoin de trouver précisément la niche dans laquelle s’installer. Moz est payant (au mois), mais vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 30 jours (cela devrait être largement suffisant pour trouver tous les mots-clés dont vous avez besoin au début).

Voici quelques étapes pour utiliser la bête :

  1. Allez sur Moz Explorer.
  2. Entrer une description de votre activité (vous pouvez ajouter votre localisation géographique).
  3. Sélectionner votre pays.
  4. Une fois les premiers résultats affichés, cliquez sur « See all 1,000 suggestions » pour avoir la liste complète.
  5. Les volumes de recherches apparaîtront alors, ainsi qu’une liste des termes les plus recommandés.
  6. Si vous voyez « no data » à côté d’un mot-clé, cela signifie que son volume de recherche est nul ou proche de zéro.
  7. Vous pouvez exporter le fichier CSV pour travailler directement depuis votre ordinateur.

Insight de Yooda

Cocorico ! Voici l’un des meilleurs outils de SEO, et il a été créé par une équipe de Français. Insight dispose d’un puissant générateur de mots-clefs, qui vous permettra de trouver des termes auxquels vous n’avez jamais pensés. D’autres informations (précieuses) sont disponibles pour chaque occurence : nombre de recherches effectuées, niveau de concurrence et le coût dans l’hypothèse où vous souhaiteriez faire des enchères sur Google. Insight est un outil payant, mais les premiers résultats que vous verrez dans la version gratuite vous donneront très envie de poursuivre l’aventure avec le maître Yooda.

Surveillez la concurrence

Vous êtes un excellent photographe de mariages dans la région lyonnaise. Mais vos chances d’apparaître dans la catégorie « Photographe Lyon » ou même « Photographe mariage Lyon » sont faibles. Ces recherches sont en effet hautement compétitives et il est presque impossible pour un petit professionnel d’apparaître en première page sur Google.

Mais tout n’est pas perdu si vous trouvez votre niche et que vous dégottez les mots-clés qui la décrivent. Vous êtes peut-être particulièrement doué dans les photos en noir et blanc ? Dans la capture des préparatifs façon photojournalisme ? Ajoutez ces spécificités à vos mots-clés et vous augmenterez sensiblement votre positionnement face à la concurrence.

Privilégiez la qualité à la quantité

Attention : même si c’est tentant, il ne faut choisir les mots-clés avec le plus grand volume de recherches mensuelles. Ces termes sont en effet trop concurrentiels (comme vu plus haut). Mais en plus, même si vous réussissez à faire une percée sur ce terrain, ce n’est pas sûr qu’ils vous apporteront de vrais clients en fin de parcours. Il est parfois préférable de chercher des mots-clés moins recherchés, mais pour lesquels l’intention d’achat de l’internaute est plus claire (par exemple : « créer site de restaurant », qui désigne une action précise – créer – plutôt que « site restaurant », trop large).

Une fois que vous avez identifié une liste de 5 à 10 mots-clés, il est temps de les implémenter sur votre site. Vous devez les saupoudrez dans vos textes (pas plus de 4 mots-clés par page), dans vos balises et titres, mais également dans la description de vos images. Bonne chance !

Prêt ? Partez à la conquête des mots-clés grâce à votre site internet !


Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email