Cybersécurité : comment les entreprises peuvent se préparer et se défendre contre les cyberattaques


cybersécurité

Selon le baromètre de la cyber-sécruité des entreprises mené par CESIN en Janvier 2022, 54 % des entreprises sondées déclarent avoir subi au moins une attaque en 2021. Du phishing aux attaques de hameçonnage, en passant par les logiciels malveillants, la cybersécurité est une préoccupation croissante pour les entreprises de toutes tailles.


Pour cette raison, il est essentiel de comprendre les bases de la cybersécurité et comment protéger son entreprise contre les violations et le vol des données. Que ce soit lors de la création de site internet ou de la mise en place de réseau privé, vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger votre entreprise contre les cyberattaques.

Qu'est-ce que la cybersécurité ?

La cybersécurité correspond à la mise en oeuvre des moyens pour protéger les données en ligne des entreprises et des individus. Les diverses organisations et les entreprises mettent en œuvre des mesures de cybersécurité pour défendre les informations sensibles contre les menaces internes et externes et pour mieux se préparer face à une attaque.


En février 2021, Emmanuel Macron a lancé une stratégie nationale pour la cybersécurité de plus d'un milliards d'euros pour développer des solutions, renforcer les liens et synergies entre les acteurs de la filière, soutenir les entreprises et former aux métiers de la cybersécurité.

Cela étant dit, à mesure que l'infrastructure nationale s'améliore, les méthodes des pirates informatiques s'améliorent également. Bien qu'il soit presque impossible d'éliminer toutes les menaces, vous pouvez grandement réduire l'exposition de votre entreprise aux cyberattaques.


sécuriser les informations de paiements

Les menaces de cybersécurité les plus courantes pour les petites entreprises


Les hackers ciblent les petites entreprises pour deux raisons principales : d'une part, parce qu'ils savent que les petites entreprises sont souvent vulnérables et ne disposent pas des ressources d'une équipe informatique, et d'autre part, parce que les petites entreprises peuvent également avoir des partenariats avec de plus grandes sociétés, offrant ainsi aux pirates une voie directe pour accéder à leurs données sensibles.

Pour protéger efficacement les informations de votre entreprise et de vos clients, vous devez comprendre les trois principales menaces à la cybersécurité :



Attaques de logiciels malveillants


Les logiciels malveillants comprennent une variété de cybermenaces telles que les chevaux de Troie et les virus. Lors de ces attaques, les pirates utilisent du code pour pénétrer dans les réseaux privés dans l'intention de voler ou de détruire des données. Les attaques de logiciels malveillants proviennent généralement de téléchargements frauduleux, de courriels indésirables ou de la connexion à d'autres appareils infectés, ce qui peut entraîner des coûts de réparation excessifs pour les entreprises.

Rançongiciel

Les menaces de rançongiciel sont de plus en plus nombreuses. Les pirates infiltrent généralement les ordinateurs par courrier électronique, et peuvent entraîner des dommages et des dépenses importants. Comme son nom l'indique, les attaques de rançongiciel ont pour but de voler les données sensibles d'une victime, telles que des mots de passe, des fichiers ou des bases de données, pour obtenir une rançon. Les pirates exigent le plus souvent que l'argent soit versé dans les 24 à 48 heures, faute de quoi ils détruisent ou divulguent les données.

Hameçonnage (phishing)


L'hameçonnage consiste à envoyer un e-mail frauduleux ou un message direct à des employés de l'entreprise contenant un lien malveillant. En fait, les membres d'une organisation et les courriels professionnels sont l'une des principales causes de violation des données des petites entreprises, car ils constituent une voie d'accès directe aux réseaux d'entreprise. Les attaques de hameçonnage peuvent entraîner des fuites de données, des gels du système ou des installations de virus.



exemple de phishing


La triade CIA : un modèle de sécurité à suivre

La triade CIA définit trois composantes essentielles : la confidentialité (confidentiality), l'intégrité (integrity) et la disponibilité (availability). Chaque cyberattaque tente de violer au moins un de ces attributs, et la relation entre eux fournit des directives et des normes de sécurité sur la façon dont les systèmes d'information devraient fonctionner.


  • Confidentialité : toutes les données professionnelles sensibles doivent rester confidentielles et accessibles uniquement aux utilisateurs autorisés.

  • Intégrité : des mesures appropriées devraient être prises pour s'assurer que les données du système sont fiables et dignes de confiance.

  • Disponibilité : tout le personnel autorisé doit pouvoir accéder au réseau et à ses données à tout moment. Cela signifie que les entreprises doivent surveiller en permanence la sécurité du réseau et la fonctionnalité du système.

Pour mieux comprendre la relation entre ces termes, voici un exemple de la triade de la CIA pour une personne qui gère un site e-commerce à succès :

  • Confidentialité : pour se connecter au compte, le propriétaire de l'entreprise doit entrer son nom d'utilisateur et son mot de passe. S'ils oublient leurs informations d'identification, les utilisateurs peuvent profiter de l'authentification à deux facteurs, qui envoie un code pour réinitialiser leur mot de passe.

  • Intégrité : une fois connectés, ils ont accès à des données personnelles et clients précises et inchangées.

  • Disponibilité : le propriétaire de l'entreprise et ses clients peuvent accéder à la boutique à tout moment grâce à sa disponibilité en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.




Comment les petites entreprises peuvent-elles se protéger ?

Comme mentionné précédemment, les petites entreprises souffrent sans doute plus de cyberattaques que les grandes entreprises parce qu'elles n'ont pas les ressources nécessaires pour se protéger. En effet, 60 % des entreprises ayant constatées une attaque ont vu leur business directement impacté. Voici donc comment protéger votre entreprise contre les cyberattaques et comment réagir si vous suspectez une cyberattaque :


  1. Identifier tous les éléments qui doivent être protégé

  2. Mettre en place des mesures de protections efficaces

  3. Détecter en amont les activités suspectes

  4. Réagir immédiatement

  5. Tirer des conclusions


01. Identifier tous les éléments de votre entreprise qui doivent être protégé

La première étape de la création d'un plan de cybersécurité consiste à identifier tous les appareils, comptes et données qui doivent être surveillés et protégés. Cela comprend :

  • Équipement : Ordinateurs, systèmes POS pour ordinateurs portables, smartphones, routeurs

  • Réseau : Votre réseau Wi-Fi et le VPN de votre entreprise

  • Identifiants du compte : Informations de connexion pour les comptes de messagerie, les logiciels et outils de l'entreprise, les ordinateurs fixes et les ordinateurs portables de tous vos employés.

  • Stockage en ligne : Tout fichier ou information utilisant le stockage sur le cloud

  • Votre site Web : Inclure les informations du client, les stocks et votre processeur de paiement

Pensez également à séparer vos usages à caractère personnel de ceux à caractère professionnel. Par exemple, n'utilisez pas votre ordinateur personnel non protégé pour accèder à vos comptes professionnaux.



02. Mettre en place des mesures de protections efficaces


Votre entreprise a besoin d'une approche multiforme pour se défendre contre les cybermenaces. Voici les principaux moyens de prévention :

  • Nommez un employé pour diriger toutes les initiatives de cybersécurité (si vous êtes le seul employé, vous devrez le gérer vous-même ou embaucher un contractant de bonne réputation).

  • Installez le logiciel antivirus, le chiffrement complet du disque et les pare-feu basés sur l'hôte. Configurez tous les logiciels pour installer les mises à jour automatiquement.

  • Seul le personnel autorisé doit pouvoir se connecter à vos systèmes et à votre réseau.

  • Exigez des mots de passe forts pour tous les appareils et comptes et mettez-les à jour tous les six mois. Les mots de passe complexes disposent : d'au moins 8 caractères, une ou plusieurs lettres majuscules, un caractère spécial et un chiffre.

  • Utilisez des filtres anti-spam pour les e-mails.

  • Offrez une formation au personnel sur les menaces les plus courantes.

  • Effectuez régulièrement des audits de sécurité pour vous assurer qu'il n'y a pas de faille dans votre système.

  • Sauvegardez tous les éléments critiques.

  • Activez l'authentification multi-facteurs lorsque c'est possible.

  • Utilisez un processeur de paiement sécurisé pour protéger vos données client

  • Gardez toujours vos équipements sous surveillance ou dans un lieu sûr, en particulier lors de vos déplacements


03. Détecter en amont les activités suspectes


Votre première ligne de défense contre les cyberattaques ? La surveillance constante de vos systèmes réseau. Toute activité inhabituelle ou suspecte, telle que des tentatives de connexion inconnues, des transferts de fichiers étranges ou des déplacements de données, doit être signalée à votre responsable de la sécurité et faire l'objet d'une enquête immédiate.

04. Réagir immédiatement

  • Identifiez les systèmes ou les données qui ont été compromis.

  • Confirmez le type d'attaque.

  • Informez tous les utilisateurs de votre réseau. Si la source de la violation était un e-mail, informez tous les employés de le supprimer immédiatement.

  • Emportez l'ordinateur, le système ou l'application source hors ligne pour isoler l'attaque.

  • Demandez à votre personne de référence ou à un professionnel de l'informatique de vérifier s'il n'y a pas de données que les pirates pourraient utilisées pour retrouver un accès ultérieur.

  • Identifiez les dommages.

05. Tirer des conclusions

Comme tout incident malheureux, prenez-le comme une expérience d'apprentissage et revoyez les étapes évoquées précedement pour renforcer votre sécurité afin que cela ne se reproduise plus. Après une attaque, restez patient et laissez vos systèmes et vos employés donner la priorité à la récupération avant de reprendre les activités habituelles ou de lancer de nouvelles initiatives. En attendant :

  • Informez les organismes d'application de la loi et de réglementation.

  • Restez transparent et informez les clients de la violation afin de regagner leur confiance. Bien qu'une attaque de cybersécurité puisse nuire à votre réputation, ne pas partager les informations avec vos parties prenantes peut causer encore plus de dommages.

Choisir un hébergeur de site web sécurisé

Votre site Web peut contenir des données privées comme des informations sur les processus de paiement, des données sur les cartes bancaires des clients, des adresses électroniques ou des identifiants de connexion. C'est pourquoi la sécurité web est l'un des aspects les plus importants de la protection de votre entreprise. Par conséquent, sélectionnez un hébergeur qui garantit le plus haut niveau de défense.



Plateformes auto-hébergées vs plateformes gérées

Contrairement aux plateformes auto-hébergées qui laissent les utilisateurs responsables de la sécurité de leur propre site Web, les plateformes gérées, comme Wix, disposent d'équipes de sécurité dédiées 24 h sur 24, 7 j sur 7 pour s'occuper de la sécurité de votre site. Pour garantir le plus haut niveau de sécurité à tous les utilisateurs, Wix élabore des processus d'examen, enquête sur les activités suspectes, travaille avec des consultants externes en sécurité et fournit un hébergement Web fiable et une protection par HTTPS et certificat SSL. Les gérants d'entreprises peuvent avoir la certitude que leur site Web est protégé, ce qui leur laisse plus de temps pour gérer les activités de leur entreprise.

Les plateformes de création de sites Web gérés s'engagent également à respecter les normes internationales les plus élevées en matière de confidentialité et de sécurité. Cela s'applique également à tous les outils et applications professionnels qu'elles développent, comme les logiciels de réservation, les services d'email marketing et le traitement des paiements en ligne. Étant donné que les menaces de cybersécurité évoluent, armez-vous d'un fournisseur qui dispose des ressources nécessaires pour répondre à ces menaces afin que vous puissiez vous concentrer sur votre activité.

Assurez-vous de choisir une plateforme de site Web alignée avec :


Ressources supplémentaires


Le fait de savoir qu'une plateforme de création de site internet supervise la sécurité de votre site vous donne la tranquillité d'esprit dont vous avez besoin pour gérer efficacement votre entreprise. Cependant, vous devrez toujours sécuriser d'autres systèmes ou bases de données protégés par mot de passe, comme votre réseau Internet et vos comptes de messagerie. Sans département informatique, il peut être difficile d'établir un système de sécurité efficace. Profitez de ces ressources existantes pour créer un plan complet :

  1. L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information : l'ANSSI est l’autorité nationale chargée d’accompagner et de sécuriser le développement du numérique, c'est également un acteur majeur de la cyber sécurité en France.

  2. Cybermalveillance.gouv.fr : l'Assistance et prévention en sécurité numérique de la République Française assiste les entreprises victimes de cybermalveillance, les informe sur les menaces numériques et les moyens de s'en protéger.

  3. Le portail de la transformation numérique des entreprises : France Num propose des dossiers, des fiches pratiques et des formations sur la cybersécurité et la cybermalveillance.


Publié par Raphaël Chicheportiche Product Marketing Manager

FR03.png