Les 12 meilleurs sites de crowdfunding pour financer vos projets [2020]



Avoir une bonne idée est le début d’une grande aventure. Vient ensuite le moment de sa mise en place. Si créer un site internet est devenu bien plus accessible qu’avant, trouver le budget pour réaliser vos rêves les plus fous est une toute autre histoire.

La bonne nouvelle est que nous vivons dans un monde innovant où les banques ne sont plus l’unique source de financement. Ces dernières années, nous avons assisté à l'émergence d’un nouveau mode : le crowdfunding. Au lieu de recevoir une grosse somme d’argent venant d’une seule personne, vous récoltez des montants moins importants d’un grand nombre de gens. Ce financement participatif se fait généralement via Internet.


Si le crowdfunding a tellement de succès, c’est que cela fonctionne. En 2017, plus de 330 millions d’euros ont été récoltés en France par ce biais. On recense aujourd’hui des centaines de plateformes dans le monde représentant tous les secteurs.


Mais alors, comment faire votre choix ? Frais bancaires, commissions, conditions d’utilisation, publique cible : il y a certains critères à prendre en compte avant de vous lancer. Nous faisons le trie pour vous. Découvrez dans cet article ce qu’est exactement le crowdfunding. Puis, vous trouverez une description des meilleures plateformes pour vous aider à sélectionner celle qui saura donner vie à vos projets.



Qu’est ce que le crowdfunding ?


La traduction de crowdfunding est “le financement par la foule”. Dans un français correct, on parle de financement participatif. C’est-à-dire qu’un grand nombre de personnes participent à hauteur d’une petite somme d’argent afin de réaliser un projet.


Qu’est-ce qui peut être financé par crowdfunding ? Tout ! Cela peut être l’ouverture d’un restaurant, la création d’un drone, un projet immobilier, une nouvelle source d’énergie renouvelable, une chaîne YouTube, la réalisation d’un film, la création d’un site de bijoux et encore beaucoup d’autres choses. Le plus important pour réussir est de choisir la bonne plateforme. Celle qui répondra à vos besoins et pourra toucher le bon public.


Il existe trois types de plateformes participatives :


  • Celles de financement par donation. Ce sont les sites vous permettant de récolter des dons. Dans certains cas, vous recevez une contrepartie en échange (un échantillon du produit ou un bon de réduction par exemple), dans d’autres, c’est une opération purement altruiste.

  • Celles de financement par prêts (ou crowdlending). C’est le même principe qu’une banque : vous investissez dans un projet et vous recevez chaque mois un rendement. C’est une bonne façon d’investir dans certains secteurs de l’économie et de vous constituer un portefeuille.

  • Celles de financement en capital. Vous pouvez investir dans une entreprise et acquérir des actions. Vous recevrez alors une contrepartie financière si le projet réussit.

Maintenant que vous connaissez le principe, entrons un peu plus dans les détails. Découvrez les meilleurs sites de crowdfunding et ce qu’ils ont à vous offrir.



Les 12 meilleurs sites de crowdfunding


01.Ulule



Nous commençons notre palmarès avec un produit franco français qui a aujourd’hui atteint la première place en Europe avec plus de 2,6 membres. Ulule permet de financer aussi bien vos idées créatives (une BD, un album, etc) que vos projets d’entreprise. La plateforme offre un accompagnement ultra personnalisé et des services de coaching pour vous soutenir dans votre démarche.


Le fonctionnement est simple : vous déposez votre projet, vous définissez un objectif à atteindre, une limite de temps ainsi que les contreparties non financières que vous souhaitez reverser à vos donateurs. Si l’objectif est atteint, vous repartez avec la somme (après avoir versé une commissions), sinon, l’argent est restitué aux internautes.


Idéal pour : tous les projets.


Ce que cela vous coûte : pour les résidents français, le taux de commission est de 8 % pour les fonds collectés par carte bancaire et 5 % our les fonds collectés par chèque/virement ou par PayPal. Au delà de 100 000 €, la commission diminue par palier. Notez qu’à cela, il faut encore ajouter 3 % de frais bancaires.



02. Kickstarter



Voilà un nom qu’on ne présente plus. Kickstarter est connu partout dans le monde. Cette année, ils ont déjà financé 445 000 projets dans le domaine de l’art, de la tech et de la musique.


Comme la plateforme précédente, vous devez définir un objectif et une période de temps. Une fois que c’est approuvé par la plateforme, vous pouvez commencer à faire passer le mot.


Idéal pour : les projets créatifs (artisanat, danse, design, mode, musique, jeux, gastronomie).


Ce que cela vous coûte : Kickstarter ne déroge pas à la règle : c’est tout ou rien. Si vous n’arrivez pas à récolter 100 % de la somme, l’opération est nulle et vous ne pourrez rien encaisser. Si par contre, vous atteignez votre objectif, la plateforme prend 5 % de commission, auquel il s’ajoutent les frais bancaires.



3. KissKissBankBank



Avec un nom pareil, on ne peut que faire un carton. La plateforme se vante d’avoir financé 20 000 projets dans 18 catégories différentes, de la santé au journalisme en passant par le divertissement. Sachez de plus que KissKissBankBank est récemment devenue une filiale de la Banque Postale - vous aurez donc droit à tous les avantages qui vont avec.


La plateforme vous propose 3 modes de fonctionnement. Le premier est celui que vous retrouvez chez la plupart des concurrents, c’est à dire, le don contre une contrepartie. Vous fixez un objectif financier et vous offrez aux internautes une récompense en échange de leur bourse. Le deuxième est la prévente : au lieu de fixer un montant, vous déterminez le nombre de produits à vendre par avance. Le dernier est le don : vos contributeurs vous apportent de l’argent sans rien attendre en retour. Quelle que soit l’option que vous choisissez, notez qu’avec KissKissBankBank le temps imparti ne peut pas dépasser 60 jours. Mais pour se rattraper, la plateforme met à votre disposition un local pour organiser des événements et meet-ups.


Idéal pour : tous les projets.


Ce que cela vous coûte : la commission prise par KissKissBankBank est de 8 % et cela inclus les frais bancaires. Comme les autres plateformes, vous ne touchez votre collecte que si l’objectif est atteint.



4. Wiseed



Wiseed est une plateforme française qui fait de l’investissement digital. C’est-à dire qu’elle vous donne la possibilité d’investir dans certaines entreprises ou projets auxquels vous n’auriez pas eu accès il y a encore quelques années. Elle s’intéresse à des secteurs variés comme l’alimentation, la santé ou le numérique.

Si vous êtes une entreprise, c’est une option rapide et flexible pour vos levées de fond. Si, vous vous situez du côté des investisseurs, sachez que plusieurs options s’offrent à vous : les actions, les obligations et les titres participatifs. Tout investissement commence à partir de 100 €.


Si effectuer des transactions financières via un site internet vous fait peur, sachez que Wiseed n’en est pas à son premier coup d’essai. En une dizaine d’années, elle a déjà récolté 150 million d’euros pour plus de 370 projets.


Idéal pour : devenir actionnaire d’une entreprise ou faire une levée de fond.


Ce que cela vous coûte : la commission est entre 4 % et 10 % du montant récolté, auquel vous devez ajouter les frais de gestion.



05. Indiegogo



Indiegogo a été créé en 2008 lorsque ses trois fondateurs, Danae Ringelman, Slava Rubin et Eric Schell cherchaient eux-mêmes à financer leur projet. Cette plateforme de crowdfunding aide des millions de personnes à lancer des nouveaux produits sur le marché.


Ici, vous avez le choix entre deux options : un financement fixe ou flexible. Le premier convient à ceux qui cherchent à atteindre un objectif défini. Le deuxième est utile pour tous les projets ayant besoin d’une aide financière, quelle qu’elle soit. Avec la première option, vous ne pouvez retirer l’argent que si l’objectif est atteint. Alors que dans le second cas, vous pouvez profiter de la somme qui a été réunie à tout moment.


Idéal pour : les projets d’innovation encore au stade 0.


Ce que cela vous coûte : vous devez payer une commission de 5 % pour toucher les fonds (valable pour l’option fixe ou flexible). À cela, ajoutez 3 % de frais de traitement et 0,30 $ par transaction - notez que si vous êtes une association ou que votre projet est socialement responsable, ces frais s’annulent.



06. Lendopolis



Lendopolis est une plateforme spécialisée en financement participatif par prêts. Elle met en relation les entreprises françaises porteuses de projets et les particuliers désirant investir dans le secteur de l’immobilier et de l'énergie renouvelable. C’est une filiale de la Banque Postale et toutes les transactions sont contrôlées par la Banque Nationale de Belgique, vous n’avez donc rien à craindre en vous lançant sur Lendopolis. Vous pouvez sélectionner plusieurs projets et vous constituer un véritable portefeuille à suivre depuis votre ordinateur ou l’application mobile.


Idéal pour : les investisseurs et les entreprises ayant besoin de financement pour leurs projets liés à l’énergie et l’immobilier.


Ce que cela vous coûte : vous pouvez demander un emprunt allant de 10 000 à 2,5 millions d’euros. Quant à l'investissement, cela peut aller jusqu’à 2000 € par projet. Chaque projet est analysé par les experts financiers de Lendopolis. Ils déterminent alors le risque en fonction de quoi ils allouent un rendement allant de 3 % à 10,5 %.



07. WeShareBonds



WeShareBonds n’est pas très différent de ce que nous venons de voir. La plateforme vous permet de prêter de l’argent à des PME et en contrepartie de recevoir un rendement brut de 2,3 % à 8 %. Tout investissement démarre à partir de 50 € et peut aller jusqu’à 1 million d’euros. Les types de projets sont très variés, cela peut aller d’un restaurant de Poke à une société d’informatique.


Pour se différencier, WeShareBonds a mis en place le robot WeBot. Il sélectionne pour vous les bons investissements en fonction des critères que vous avez entrés. Cela vous permet de créer un portefeuille diversifié et d'élaborer une stratégie, quand bien même vous n’y connaissez rien.


Idéal pour : les PME ayant besoin de financement et les particulier à la recherche de bons investissements.


Ce que cela vous coûte : le rendement brut pour les investisseurs varie entre 2,3 % et 8 % en fonction des projets.



08. Patreon



Voici une plateforme de financement par don qui fonctionne un peu différemment de ses concurrents. Sur ce site, les donateurs peuvent contribuer au projet mensuellement. Ce qui en fait un site de choix pour les créatifs qui produisent un contenu régulier (on pense aux chaînes YouTube et aux podcasts). Ainsi, avec Patreon, vous pouvez mieux prévoir vos revenus et construire une relation sur le long terme avec vos bienfaiteurs, notamment en leur fournissant des accès exclusifs et des traitements de faveur.


Idéal pour : les créateurs de contenu web (Youtubeurs, podcasteurs, blogueurs).


Ce que cela vous coûte : la plateforme propose 3 types de comptes : Lite (5 % de commission sur vos revenus mensuels), Pro (8 % de commission sur vos revenus mensuels) et Premium (12 % de commission sur vos revenus mensuels) + les frais bancaires à partir de 3 %.



9. Leetchi



Vous l’avez souvent utilisé pour vos collectes de cadeaux, mais savez-vous que Leetchi est bien plus que cela ? La plateforme se positionne comme une cagnotte solidaire. Elle permet de récolter de l’argent pour vos proches, mais aussi pour des associations ou des causes. Leetchi fonctionne sur le principe du don, ce qui veut dire que vous ne recevrez rien en contrepartie - si ce n’est le plaisir de faire plaisir.


Idéal pour : récolter de l’argent pour un anniversaire, un pot de départ ou pour aider une personne dans le besoin.


Ce que cela vous coûte : créer une cagnotte est gratuit, seulement la plateforme prélève une commission de 1,9 % à 4 % au moment du virement vers votre compte. Elle travaille cependant avec des sites partenaires pour vous permettre d’y dépenser votre argent sans frais.



10. Tipeee



Les musiciens qui jouent dans la rue ont souvent un chapeau dans lequel vous pouvez glisser quelques pièces. Et si tous les projets créatifs sur Internet avaient leur propre casquette ? C’est le concept de Tipeee. Vous pouvez donner quelques euros (entre 1 € et 1000 €) dans la cagnotte de la personne que vous voulez soutenir. Avec Tipeee, vous n’avez pas de temps limité, ni d’objectif à atteindre. Tous les mois, le créateur reçoit l'argent récolté directement sur son compte bancaire, comme un tip. vous pouvez verser un montant mensuel ou occasionnel. En fonction des personnes que vous soutenez, il peut y avoir une contrepartie ou pas.


Idéal pour : les créateurs de contenu web (YouTubeurs, podcasteurs, blogueurs, etc.).


Ce que cela vous coûte : la commission prise par Tipeee est de 8 %, à cela peut s’ajouter des frais en fonction de la méthode de paiement que vous utilisez.



11. MyMajorCompany



Quel est le point commun entre Joyce Jonathan, Grégoire et Irma ? Ces 3 artistes ont été produits par le site MyMajorCompany. La plateforme vous permet de choisir les artistes qui vous touchent de participer au financement de leur album.


Idéal pour : tous les musiciens à la recherche d’un label.


12. GoFundMe



Cette plateforme est davantage tournée vers les bonnes causes et les collectes sociales. La plupart des campagnes sont en faveur de personnes dans le besoin, malades ou victimes de catastrophes naturelles. Les donateurs viennent donc souvent des cercles familiaux et des amis proches. De part sa nature, la plateforme de prend pas de commission, il n’y a pas de date limite ou d’objectif à atteindre. Toute sommes levée peut être récoltée à tout moment.


Idéal pour : une collecte de fond personnelle ou sociale.


Ce que cela vous coûte : GoFunfMe ne prend aucune commission sur la somme réunie. En revanche, les frais bancaires de transaction standards s’appliquent (environ 3 %).



Vous êtes prêt à réaliser vos rêves ? Et si vous commenciez par créer votre propre site internet avec Wix !

FR03.png