Les 10 différents formats d'images et comment les utiliser [2019]


* Pour vous apporter la meilleure information, nous mettons régulièrement à jour nos articles. Celui-ci a été écrit en août 2018, puis réactualisé en juin 2019. Bonne lecture !



« Heu… Valérie, as-tu le fichier PSD du logo ? Tu m’as envoyé le PNG hier, mais ça ne convenait pas du tout. »


Comme Valérie, on ne comprend plus rien entre le PSD, SVG, PDF, JPG, PDG (ah non, ça c’est autre chose). À quoi servent tous ces formats ? Tout n’était pas plus simple à l’époque du crayon et du papier ? Eh bien non. Il faut simplement faire le tri et comprendre la différence entre ces fichiers. Croyez-nous, ce n’est pas compliqué, il faut simplement quelqu’un pour tout vous expliquer… Ok on se dévoue !


Chaque format est fait pour supporter un (ou plusieurs) type(s) de contenu : image, vidéo, texte, etc. Ils ont tous leur spécificité et c’est ce que vous devez prendre en compte lorsque vous les choisissez. Nous revenons dans cet article sur les 10 formats d'images les plus utilisés. Découvrez quels sont les avantages et les inconvénients de chacun. Comme ça, la prochaine fois que Mathieu vous demandera le logo à ajouter au site internet de la boîte, vous saurez quoi envoyer.



Les formats Web


01. JPEG (Joint Photographic Expert Group)


Le format JPEG est le plus utilisé lorsqu’il s’agit d’images et particulièrement celles des appareils photo numériques. Sa particularité est la compression de données, ce qui veut dire qu’il garde toutes les informations visibles et supprime celles que notre œil ne peut pas voir. Résultat : le fichier est léger et possède une qualité suffisante pour une utilisation digitale. Il peut donc charger rapidement et être utilisé sur toutes les plateformes ayant une limitation de taille. Ce format est également visible sur tous les appareils sans avoir besoin de télécharger un logiciel adapté. Cependant, il est important de savoir qu’à chaque fois que vous sauvegardez une image en JPEG, elle est à nouveau compressée, ce qui au bout d’un moment peut causer une perte de qualité et donner des images pixélisées.


Avantages : ficher léger, visible sur presque tous les programmes.


Inconvénients : perte de qualité lorsque le fichier est sauvegardé plusieurs fois.


Quelle utilisation ? Pour des images sur le Web, les images de réseaux sociaux ou portfolios de photos.




02. PNG (Portable Network Graphics)


Le PNG est un format qui permet une compression sans perte, c’est-à-dire qu’il supporte des images de haute qualité pour un usage digital en conservant la couleur et la netteté de l’image initiale. Contrairement au JPEG, le PNG supporte aussi les images avec un fond transparent – ce qui est très utile pour les logos ou vos photos de produits par exemple. Comme on peut s’en douter, il pèse un peu plus lourd que le format précédent. Il est donc déconseillé de charger des centaines d’images en format PNG sur votre site ou portfolio. Vous risquez de saturer l’espace de stockage et d’augmenter de temps de chargement.


Avantages : image de bonne qualité, supporte les fonds transparents.


Inconvénients : fichier lourd (prend de l’espace de stockage et met du temps à charger).


Quelle utilisation ? Des logos, photos pour votre site internet, réseaux sociaux (photo de profil, photo de couverture et publications).


03. GIF (Graphics Interchange Format)


Vous avez probablement déjà entendu parler de ce format grâce à sa fonctionnalité la plus populaire qui a pris d’assaut Internet : l’animation. Le GIF utilise un algorithme de compression sans perte appelé LZW, il est plus approprié pour stocker des graphismes avec peu de couleurs, comme des diagrammes, des logos ou des formes simples. Si l’icône de votre entreprise contient trois couleurs ou moins, le format GIF conviendra parfaitement – de plus, sa petite taille vous permettra de l’utiliser sur toutes les plateformes. En revanche, une image de coucher de soleil sera non seulement trop lourde, mais les couleurs seront aussi déformées à cause de la limitation. Tout comme le PNG, le GIF supporte les fonds transparents. Vous voulez en savoir plus sur ce format très à la mode ? Consultez notre article sur l’utilisation du GIF.


Avantages : supporte les fonds transparents et les animations basiques.


Inconvénients : n’affiche pas bien les dégradés de couleurs.


Quelle utilisation ? Pour les courtes animations sur les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter.




Les formats de traitement d'images


04. PDF (Portable Document Format)


Ce format a été créé par Adobe. Il est utilisé pour les fichiers en ligne ou destinés à être imprimés. L’idée est de pouvoir partager des documents et de faire en sorte qu’ils restent identiques quel que soit l’appareil sur lequel ils sont affichés. Grâce à la fiabilité du PDF, vous pouvez créer de longs documents sans risquer de perdre votre design ou mise en page (image plus petite, texte qui se déplace, etc.). Les fichiers PDF peuvent contenir plusieurs éléments différents : texte, photo, image vectorielle, vidéo, audio et même des éléments interactifs comme des boutons et des formulaires. Vous pouvez créer ce fichier à partir de logiciels tels qu’Adobe Photoshop, Illustrator, Indesign ou Acrobat et bien sur Microsoft Word, Google Doc et encore beaucoup d’autres. Attention, pour pouvoir lire un PDF vous devez installer PDF Reader sur votre appareil.


Avantages : conserve la mise en page quel que soit l’appareil sur lequel il est affiché.


Inconvénients : vous devez installer PDF Reader sur votre appareil.


Quelle utilisation ? Pour des formulaires en ligne et documents pour impression.



05. AI (Adobe Illustrator)


l’AI est le format créé par défaut lorsque vous utilisez Adobe Illustrator. Il s’agit du logiciel de design vectoriel le plus connu au monde. On appelle design vectoriel des illustrations digitales basées uniquement sur des formes géométriques et des tracés. Elles ont donc des contours lisses. Ceci a pour avantage de conserver une image nette quelle que soit la taille du visuel. Vous pouvez donc redimensionner vos images à volonté sans perte de qualité. Par exemple, si le logo de votre entreprise est un vecteur (et il devrait l’être), vous pouvez l’afficher aussi bien en tout petit sur une carte de visite qu’en immense sur un panneau publicitaire. De fait, les fichiers AI sont principalement utilisés par des graphistes ou des imprimeurs dans le cadre de campagnes de communication.


Avantages : permet de redimensionner des images sans altérer la qualité.


Inconvénients : vous devez avoir Adobe Illustrator sur votre appareil.


Quelle utilisation ? Pour créer des images à utiliser sur tous les supports de communication.



06. SVG (Scalable Vector Graphics)


Comme le format mentionné précédemment, le SVG permet de sauvegarder et d’afficher des images vectorielles. C’est un format léger pour représenter des formes simples. Il s’utilise uniquement sur navigateurs. Pour autant, il a eu une intégration un peu tardive due au fait que de nombreux navigateurs ne le reconnaissaient pas. Ce n’est qu’à partir de sa version 9 que ce format s’est complètement standardisé.


Avantages : peut être redimensionné sans perte de qualité.


Inconvénients : les réseaux sociaux ne supportent pas ce format.


Quelle utilisation ? Pour les éléments visuels de votre entreprise : logo, icônes, illustrations, etc.


'



07. EPS (Encapsulated Poscript)


Le format EPS est le prédécesseur du PDF. Il rentre également dans la catégorie des fichiers vectoriels, c’est-à-dire redimensionnables à volonté. Il peut être ouvert avec plusieurs logiciels (Illustrator, Freehand ou Adobe Photoshop), ce qui en fait généralement un fichier de partage. Qu’est-ce qui le distingue du fichier AI ? Simplement l’outil sur lequel vous travaillez. Si c’est un logiciel Adobe, vous pouvez vous contenter du .ai. Si en revanche, vous utilisez d’autres outils, préférez le format EPS. Ce sera sans doute un choix plus judicieux pour partager vos images.


Avantages : peut s’ouvrir avec plusieurs logiciels.


Inconvénients : c’est un fichier assez lourd.


Quelle utilisation ? Ce format est de moins en moins utilisé, il est aujourd’hui remplacé par le PDF.



08. PSD (document photoshop)


Ce format est généré par le fameux logiciel de retouche d’images Photoshop. Contrairement aux autres formats de traitement d’images, le PSD un fichier matriciel, c’est-à-dire composé de pixels. Ce sont ces carrés microscopiques qui forment votre image. Plus la résolution est mauvaise, plus les carrés sont gros et plus l’image est floue. Le PSD est généralement utilisé pour les photos, qui elles, ne peuvent pas être vectorisées.


Avantages : les images peuvent être travaillées très précisément.


Inconvénients : sa taille ! Le PSD reste un fichier lourd.


Quelle utilisation ? La retouche photo.



09. TIFF (Tagged Image File Format)

Le TIFF ou TIF est un format généralement réservé aux professionnels. C’est une référence pour les images de très haute qualité. Il est en effet largement utilisé dans le domaine commercial et le monde de l’impression textile. Mais la haute définition a un prix, le format TIFF est lourd et il consomme beaucoup d’espace de stockage. En revanche, il est reconnu par tous les systèmes d’exploitation (Windows, Mac, Linux, etc.), ce qui en fait un fichier facile à partager.


Avantages : l'excellente qualité de l’image.


Inconvénients : c’est un fichier très lourd.


Quelle utilisation ? Pour les impressions de très haute qualité.



Autre format d'image répandu


10. MP4 (Moving Picture Expert Group)


Le MP4 est un format de contenu multimédia. C’est en réalité un terme un peu technique pour désigner la plupart des vidéos présentes sur le Net. Le fichier MP4 peut contenir de la vidéo, de l’audio et des sous-titres. Grâce à son format compressé, le résultat final est léger et convient à plusieurs plateformes, des réseaux sociaux à votre site internet. Les fichiers MP4 peuvent aussi être lus par la plupart des lecteurs et être facilement affichés sur Internet. En résumé, le MP4 est le meilleur choix pour créer et sauvegarder des vidéos sur votre site, vos réseaux sociaux et autres.


Avantages : fichier léger, qui se lit sur la plupart des lecteurs vidéo et s’affiche sur Internet.


Inconvénients : on les cherche encore…


Quelle utilisation ? Pour des vidéos sur votre site et vos réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Vimeo, etc.)



Maintenant que vous en savez un peu plus sur les formats d'images, créez un superbe site internet pour partager votre travail !

FR03.png