• 0k
  • 0
Marketing \ 29 Janvier 2015

Comment rédiger un bon article de blog ?

Nous sommes tous passés par là : le premier article dans la boîte, la boule au ventre au moment de sa publication et l’émotion qui s’en suit. Même si la rédaction d’un billet de blog n’est pas de tout repos, la saveur de la réflexion, le plaisir du choix des mots, la satisfaction de produire par soi-même une page du Web ou encore l’idée de pouvoir rendre un éventuel service, sont autant de motivations de se jeter à l’eau pour ceux d’entre nous qui souffrent de démangeaisons de la plume. Sans parler des bénéfices très importants d’un blog pour votre entreprise ou activité.

Il est évident, au vu du nombre exponentiel de blogs créés avec Wix, que ce plaisir est partagé par beaucoup d’entre vous. Néanmoins, écrire un article qui sera publié sur le Web ne peut pas reposer uniquement sur le style ou l’esprit du rédacteur. Comme vous le savez, contrairement à un livre ou à un article de journal, un billet de blog est rarement lu dans son intégralité. En outre, les recherches d’oculométrie – ou eye tracking, dans la langue de Mickey – prouvent que la lecture des surfeurs est sélective. En effet, leur regard s’oriente intuitivement vers certains éléments graphiques des pages Web et il est important de les prendre également en considération.

En nous appuyant sur ces informations ainsi que sur une certaine expérience professionnelle, nous vous proposons quelques bons tuyaux pour rédiger un article bien ficelé qui suscitera l’intérêt des internautes et qui sera – touchons du bois – lu de A à Z.

Blogueuse

Le titre : l’élément clé de votre billet

Si vous rédigez un texte fantastique mais que son titre n’est pas suffisamment – excusez le terme réducteur – « sexy », votre chef-d’œuvre risque fort d’être étouffé dans son œuf digital. Le titre de votre billet détermine, dans une mesure conséquente, le nombre de visiteurs qui se pencheront sur votre prose et donc, qui la partageront. Il est essentiel de faire court, percutant et si possible d’interpeller le lecteur. L’un des aspects essentiels de votre titre sera « la promesse » de votre rédaction. Quelle est la valeur ajoutée dont profitera le lecteur en lisant votre texte ? En quoi vos conseils lui seront-ils profitables ?

Une fois cet élément défini, il vous faut le présenter dans un emballage attractif. Vous pouvez rédiger votre titre sous forme de question (« Comment faire son nœud de cravate facilement ? ») afin de titiller la curiosité ou mettre l’accent sur la qualité ou la simplicité – ou les deux – de vos conseils. Les nombres font également toujours leur petit effet, dans la mesure où ils établissent une liste – qui est toujours plus attirante pour le cerveau de vos lecteurs (« Créez un nœud de cravate comme Beckham en 3 étapes »). Notez qu’aucune règle n’est gravée dans la pierre et que les titres réservent des surprises. Cela dit, il est toujours bon de garder à l’esprit ces pistes qui ont déjà fait leurs preuves.

Consacrez du temps à votre intro

Une fois le seuil de votre article franchi, le visiteur en lira probablement les premières phrases afin de vérifier qu’il a sonné à la bonne porte. Les premières lignes sont donc cruciales puisqu’elles annoncent la couleur du reste de votre billet.

Plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez rebondir sur l’actualité, reprendre une citation célèbre, poser une question ou encore faire preuve d’humour. Tout dépend de votre sujet, de votre style et surtout, de votre intuition – faites-vous confiance. Dans le pire des cas, vous aurez toujours la possibilité de reprendre votre texte ultérieurement : c’est là probablement le plus bel avantage de la rédaction en ligne.

Intro

Pensez votre texte pour la lecture en diagonale

Beaucoup d’entre vous commenceront par lire les titres de paragraphes de cet article pour vérifier si nos conseils sont pertinents ou si une certaine nouveauté méritait que vous lui accordiez quelques secondes. Aucune raison d’avoir honte, c’est ainsi que nous procédons tous.

Les titres et sous-titres permettent de révéler au lecteur si le contenu des paragraphes est innovant ou digne d’intérêt. En outre, ils servent à structurer votre billet selon la logique qui caractérise son argumentation. Il vous faut donc les travailler pour vous assurer qu’ils répondent à ces différents critères. Ensuite, le regard du visiteur s’orientera instinctivement vers les caractères gras, les liens, les informations condensées (tableaux, puces, etc.), ainsi que la première et la dernière ligne des paragraphes intéressants. Ces éléments doivent donc être travaillés avec le plus grand soin.

Illustrez vos propos

Les images et illustrations n’ont pas uniquement un intérêt esthétique : elles installent le climat de votre texte, offrent un temps de répit dans la lecture et attirent le regard de vos lecteurs. Il n’est pas utile de nous attarder outre mesure sur ce point – vous en saisissez parfaitement l’enjeu. Prenez soin simplement de ne sélectionner que des visuels de qualité supérieure et de les optimiser afin qu’ils chargent rapidement. Par exemple, sur ce blog, les images ont 650 pixels de largeur. Les intégrer dans une très haute définition porterait atteinte au travail de notre brave rédacteur car leur affichage nécessiterait plus de temps (pour un rendu quasiment similaire) et affecterait ainsi la lisibilité de l’article.

Privilégiez la qualité à la quantité

Court ou long ? Telle est la question. Cet éternel débat divise les blogueurs en deux écoles majeures : les rédacteurs à rallonge et les “économiseurs” de mots.

D’aucuns soutiennent qu’un article qui tourne autour des 1 500 mots est plus susceptible de se faire repérer par Google. De plus, les lecteurs y passeront plus de temps (chose également appréciée par les moteurs de recherche) et seront donc plus enclins à le mentionner, voire à le partager. Mais attention : il ne sert à rien de rédiger un article de 2 000 mots si 200 suffisent à exprimer votre intention. Les répétitions (ou pire, les hors sujets) ennuieront vos lecteurs qui vous quitteront prématurément. Google et ses acolytes ne manqueront pas de noter la supercherie et vous sanctionneront en conséquence.

Autre point important : si vous êtes un expert dans votre domaine, tentez de modérer vos pulsions rédactionnelles. Il est possible que vous ayez des tas de choses passionnantes à raconter, mais la patience des internautes a des limites – et de grâce, oubliez le jargon technique, c’est une torture pour nous autres, simples mortels. Bref, il n’y a pas de formule magique mais il existe un mot d’ordre : chérissez votre lecteur car c’est lui qui, au final, évaluera la qualité de votre texte.

Qualité

Terminez sur une note engageante

La viralité est probablement l’un des facteurs les plus influents pour connaître le succès sur la Toile. Affichez une barre de partage sur les réseaux sociaux sur chacun de vos articles et intégrez un bouton RSS sur votre blog. Certains blogueurs iront même jusqu’à demander verbalement à leurs lecteurs de partager leurs articles – si c’est fait avec subtilité, pourquoi pas. Vous pouvez également proposer à vos visiteurs de s’inscrire à votre newsletter afin de pouvoir leur envoyer vos articles par e-mail et les inciter à revenir lire vos billets.

Conclusion

Tous ces conseils vous seront utiles pour mieux structurer vos articles de blog et pour en améliorer les résultats. Cependant, le succès de votre blog repose avant tout sur les sujets que vous traitez, la manière dont vous les abordez et la fluidité de votre contenu. Ces paramètres dépendent de vos recherches personnelles et nécessitent un travail laborieux. Écrivez, écrivez et écrivez encore afin d‘aiguiser votre plume et votre esprit de synthèse autant que possible. Le fond et la forme de vos textes seront de précieux atouts pour percer sur la Toile.

Abonnez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé de nos meilleurs conseils :



Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email