5 projets photos fantastiques avec un double sens


Voyons la vérité en face : être photographe à son compte est un dur métier. Être à la merci de clients exigeants, ne pas avoir d’horaires réguliers et travailler constamment dans l’urgence… Il n’y a qu’une seule raison d’accepter tant de contraintes : la passion. La plus belle récompense pour un photographe est d’arriver à capturer le moment parfait. C’est dans cet objectif qu’il s’échappe un moment de la routine pour aller explorer le monde qui l’entoure, la caméra autour du cou. Se posant des questions et y répondant avec des images. Soulevant des problèmes et les solutionnant simplement grâce à son art. Voilà la pensée profonde qui se cache derrière tout projet de photographie.


À l’extérieur, ce qu’il en ressort, ce sont des clichés fantastiques qui font souvent le tour du Web et ne récoltent que des « bravos » sur leur passage. Vous ne voyez pas de quoi l’on parle ? Nous y venons : 5 photographes Wix ont remporté le cœur du public. Chacun dans leur style et avec leur façon de s’exprimer, ils ont réalisé des projets de photographie puissants. La dépression, l’euphorie ou l’enfance, découvrez (ou redécouvrez) ces grands thèmes de société comme vous ne les avez encore jamais vus !



Skyler Knutzen, Les années de jeunesse


Skyler Knutzen est un jeune photographe de l’Iowa qui s’inspire des gens et des lieux qui l’entourent. Il a pour habitude de dire qu’il apprend à travers l’histoire des individus. Dans un projet récent, appelé « Years Young », Skyler explore ce que les personnes de plus de 60 ans souhaitent accomplir quand elles seront vieilles. Le résultat : des clichés en noir et blanc poignants accompagnés d’une citation des interviewés. Fritz voudrait apprendre à conduire et Gloria lire tous les livres de sa bibliothèque. La preuve que l’art n’a pas d’âge, et surtout, qu’il n’est jamais trop tard pour accomplir ses rêves !



Marcos Alberti, 3 verres plus tard


« Le premier verre de vin, c’est une histoire de nourriture, le deuxième, c’est une histoire d’amour et le troisième c’est la débandade. » Voilà ce que le photographe brésilien Marcos Alberti a voulu exprimer dans ce projet enivrant. Ce qui a commencé comme une bonne blague entre copains est devenu une série de clichés dont le but est d’exposer notre vraie personnalité sous les effets de l’alcool. Comme quoi, le succès ne tient parfois qu’à un verre… de vin.



Aaron Sheldon, les petits pas sont des sauts de géant


En capturant son fils de 3 ans en train d’explorer le monde, Aaron Sheldon crée le projet « Small Steps are Giant Leaps » et invite tous les parents du monde à exercer leur mission sur Terre. Aaron espère que ces images vont « rappeler aux mamans et aux papas qui perdent parfois patience en faisant la queue au supermarché ou au café, que leurs enfants ne sont pas en train de faire des bêtises, mais qu’ils explorent de nouvelles frontières ». Le rôle de parent est d’être le copilote de cette merveilleuse première aventure. Il faut les guider et s’assurer qu’ils naviguent en eaux claires. Comme l’on pouvait s’en douter, ce projet à attirer l’attention de nombreux magazines : montrer un enfant en tenue d’astronaute dans des situations de la vie quotidienne fait ressortir la fonction parentale sous une toute nouvelle perspective.



Lexey Moore, La photo pour une bonne cause


Lexey Moore s’est spécialisée dans un domaine très pointu : la photographie d’animaux errants pour les aider à trouver un foyer. Bénévole dans plusieurs refuges de sa région, elle consacre une partie de son temps à capturer la personnalité de chaque chiot et chaton afin de les aider à retrouver un domicile. Elle allie ainsi sa passion pour les animaux et son travail quotidien de photographe dans un projet utile. Lexey gagne en exposition et en expertise tout en faisant une bonne action, what else ?



Cheeky Ingelosi, Mélancolie – une fille appelée dépression


Lorsque Janelia Mould, alias Cheeky Ingelosi, souffrait de dépression, elle a réussi à dépasser le trou noir grâce à son objectif. Cette artiste à fleur de peau capture le monde intérieur et extérieur de la dépression. Son travail conceptuel pénètre profondément l’âme du spectateur, en particulier ceux qui ont déjà vécu une situation similaire. En partageant « Melancholy – a Girl Called Depression » avec le monde, Janelia ouvre courageusement la discussion sur un sujet tabou, tout en offrant un peu de réconfort à ceux qui en ont le plus besoin. Devant ces corps sans visage, nous, on reste sans mot.



Vous voulez, vous aussi, montrer votre art sur le Web ? Créez un superbe site de photographie dès aujourd’hui avec Wix !


Publié par Equipe Wix



#Photographie #projetphotographie #utilisateurdeWix #Wixphotography

FR03.png