• 51k
  • 29
Art et Photographie \ 25 Janvier 2018

La vie sauvage ! L’interview du célèbre photographe animalier Roie Galitz

Aussi belle soit-elle, la photographie d’animaux sauvages peut être trompeuse. Lorsque l’on admire sur papier glacé un éléphant de la savane, un ours polaire ou un oiseau tropical, on ne voit que la beauté majestueuse de la nature. Ce que l’on ne réalise pas, c’est la quantité de travail qu’il faut pour capturer de tels moments. On ne parle jamais des longues heures de voyage, de l’équipement lourd qu’il faut porter sur le dos, du temps passé dans le froid (ou la chaleur) et du grand nombre de clichés qui ne donneront finalement rien… Il n’y a qu’une seule raison pour laquelle un photographe est prêt à endurer tout cela : la passion. Tout comme l’animal sauvage, la passion ne peut être domptée.

Êtes-vous prêt à plonger au coeur de la vie d’un photographe animalier ? Nous sommes fiers de vous présenter Roie Galitz, un professionnel reconnu du milieu. Au cours de son impressionnante carrière, Roie a voyagé dans les coins les plus reculés de la planète, affrontant des conditions extrêmes et capturant des clichés rares d’animaux dans leurs habitats naturels. Avoir la reconnaissance des plus grands ne lui suffisait pas, Roie a aussi fondé une école de photographie (qui ne compte pas moins de 2000 élèves), créé un magazine pour passionnés et lancé l’une des 10 meilleures entreprises de voyages photographiques au monde.

Nous avons rencontré ce géant pour qu’il nous raconte son épopée vers le succès. Il détaille pour nous cette incroyable aventure et nous révèle comment un photographe doit gérer sa présence en ligne.

Bonjour Roie et bienvenue sur le blog de Wix ! Nous sommes ravis de vous avoir avec nous aujourd’hui.
Merci ! C’est aussi très excitant d’être ici.

Aviez-vous d’autres plans de carrière avant de devenir photographe ? Qu’est-ce qui vous a inspiré sur cette voie ?
J’ai commencé la photographie professionnelle à 24 ans, mais je n’aimais pas vraiment le travail commercial que je faisais à ce temps-là. Je trouvais cela ennuyeux et j’ai été surpris de découvrir que cela avait ruiné le plaisir que je prenais à photographier. J’ai donc changé pour faire de la finance – ce qui était tout aussi ennuyeux. Mais ma passion pour la photographie est revenue en force et a pris le dessus. À ce moment-là, j’ai commencé à enseigner la photo et j’ai fondé ma propre école qui s’est depuis énormément développée. Au point où elle compte aujourd’hui plus de 2 000 élèves par an et presque 23 000 diplômés à l’heure actuelle. Après que l’école soit devenue très populaire, j’ai créé le journal Composition Photography (qu’il repose en paix, après 27 numéros) et Phototeva, une expédition photographique qui est devenue une des 10 meilleures entreprises de voyages photographiques au monde (avec presque 1 000 voyageurs par an).

Impressionnant ! Et qu’est-ce qui vous a amené à vous spécialiser dans la photographie animalière ?
J’aime énormément la nature et la vie sauvage. Cela a toujours été le cas. Il y a une chose dans laquelle je crois dur comme fer, c’est qu’il faut savoir tirer profit de ses forces. Je suis très bon en technique, mais je ne suis pas doué avec les interactions humaines. Donc je n’aurais jamais été aussi bon en photographie de portrait que les grands du métier. Par contre, la photographie animalière est un domaine dans lequel je peux me démarquer. Lorsque la passion rencontre le talent, c’est à cet endroit qu’il faut être.

A leopard chasing an antilope by Roie Galitz

Racontez-nous un peu le parcours pour devenir un professionnel reconnu mondialement. Quelles ont été les étapes importantes qui ont marqué votre carrière ?
Eh bien, je peux vous dire que la route a été longue, et pas vraiment facile. Cela demande du temps et beaucoup d’expériences de trouver sa voie. Si vous êtes satisfait de votre photographie, vous ne vous améliorerez jamais. Donc je ne suis jamais entièrement fier du résultat et je fais beaucoup d’efforts pour m’améliorer. Il y a eu plusieurs petites étapes le long du chemin : un article dans un magazine local, puis un magazine national et international ; un petit prix pour un concours international de niveau moyen, puis un grand prix dans un concours de haut niveau ; donner des cours dans des écoles, l’auditorium de 3 000 personnes puis des conférences à l’international. Il s’agit, au fur et à mesure, de participer à de plus prestigieuses expositions et se faire interviewer par de plus grandes institutions. Avec le temps, recevoir de meilleurs sponsors lorsque votre réputation grandit, etc.
Cela m’a pris un moment avant d’être exposé sur la BBC et de gagner des médailles d’or dans des concours internationaux. Et je pense que j’ai encore un long chemin devant moi car mes plans sont toujours plus grands. Il n’y a pas de possibilité de s’arrêter ou de ralentir.

Si vous êtes satisfait de votre photographie, vous ne vous améliorerez jamais.

Two bears fighting by Roie Galitz

Selon vous, quel est votre plus grand accomplissement jusqu’à maintenant ?
Pour être honnête, la première chose qui me vient à l’esprit, ce sont mes 4 petits garçons. Mais je suppose que vous voulez dire professionnellement parlant, donc je dirais le film sur la BBC, en plus de remporter plusieurs concours aux côtés de photographes de talent et de donner des conférences devant des personnes importantes à Oslo. À cela, vous pouvez ajouter être ambassadeur pour DJI, Skoda, Nikon, G-tech et maintenant Wix bien sûr.

Votre plus grand objectif à atteindre ? C’est votre moment “j’aimerais…”.
Mon plus grand souhait serait de pouvoir m’exprimer aux Nations Unis, pour leur faire réaliser la fragilité de notre nature. Et il y en a d’autres que je garderai pour moi pour le moment.

Penguins in Antarctica by Roie Galitz

Quelle est l’image dont vous êtes le plus fier ? Quelle est l’histoire qui se cache derrière ?
C’est le cliché du plus grand prédateur d’Artic, l’ours polaire, en train d’attraper un phoque sous la glace au Svalbard. Ce n’est pas ma meilleure image, mais j’en suis très fier à cause des efforts immenses qu’elle a nécessités et c’est le premier cliché de l’histoire montrant un ours en train de pêcher un phoque.

Quelle est la chose la plus amusante qui vous soit arrivée en travaillant ?
Je ne sais pas… il se passe toujours des choses amusantes lorsque l’on travaille avec des animaux sauvages. Tout particulièrement avec les éléphants de mer, je pense que ce sont les animaux les plus drôles au monde. Comme le montre cette image que j’ai appelée “les 3 ténors”.

Three asian seals by Roie Galitz

Est-ce qu’il y a quelqu’un que vous admirez, une sorte de modèle ?
J’ai tellement de modèles, des photographes incroyables desquels j’essaye d’apprendre. Je dirais Paul Nicklen, Amos Nachoum, Ami Vitale, Randy Olson, Melissa Farlow, Tim Laman, Brent Stirton, Daisy Gilardini, Frans Lanting, Marsel van Oosten, Roy Mangersnes, Suzi Eszterhas et encore certainement beaucoup d’autres que j’ai oublié de mentionner ici. Je pense que je peux et que je devrais apprendre de tout le monde

Y a-t-il un message important que vous souhaitez véhiculer dans votre photographie ?
Bien sûr. Que le monde et sa faune sont sublimes. Je voudrais que tout le monde tombe amoureux des animaux et de leur histoire. Lorsque nous aurons enfin compris la menace qui pèse sur eux, nous serons en mesure d’agir.

Leopard by Roie Galitz

Pourquoi avez-vous ouvert une école de photographie ?
La passion de partager des connaissances. La photographie, selon moi, est l’un des loisirs les plus incroyables. Vous figez un moment et montrez aux gens votre point de vue et votre histoire. C’est magnifique !

Quelle est la leçon principale que vous aimeriez que vos élèves intègrent ?
Que la terre est magnifique, chaque partie et chaque moment. Tout ce que vous avez à faire est de la regarder consciencieusement.

Penguin by Roie Galitz

Que diriez-vous à quelqu’un qui rêve de devenir photographe mais qui a peur de faire le grand saut ?
Le meilleur conseil est de se lancer. Essayez, cliquez pour voir et si cela vous plaît, vous pouvez faire tout ce que vous voulez avec ça.

Pourquoi ressentiez-vous le besoin d’avoir un site en plus d’afficher votre travail sur toutes les plateformes professionnelles comme 500px, Flickr, etc.?
Toutes ces plateformes sont bien, mais votre travail se fond au milieu de celui d’autres photographes et créateurs de talent. Je voulais quelque chose qui puisse afficher ce que je fais avec les informations que je souhaite montrer. C’est un portfolio et une entreprise.

Vous figez un moment et montrez aux gens votre point de vue et votre histoire. C’est magnifique !

Quelle a été la partie la plus facile pour créer votre portfolio Wix ? Quels ont été les challenges ?
Le plus simple a été l’interface et la simplicité pour faire des modifications. Le plus difficile a été de choisir parmi des milliers d’images celles qui allaient être affichées et celles qui allaient être laissées de côté.

Quels sont les éléments nécessaires à un site de photographie ?
Tout d’abord, une bonne plateforme pour afficher des images en haute résolution – ça doit être beau tout en gardant les couleurs originales, la résolution et la netteté (la Wix Pro Gallery est parfaite pour cela). Ca doit aussi pouvoir être facilement mis à jour, étant donné que les photographes shoot et partagent constamment, et le processus doit être intuitif (c’est l’énorme avantage de Wix selon moi). Dernier élément (et pas des moindres), le site doit être attractif pour les visiteurs, facile de navigation, aller droit au but tout en suscitant la curiosité, il doit être beau et propre.

Antarctic Fox By Roie Galitz

Quelle plateforme sociale utilisez-vous pour promouvoir votre travail ?
FacebookInstagram et YouTube.

Quels sont vos conseils pour gérer des chaînes de réseaux sociaux en tant que photographe ?
Partagez du contenu de qualité, appréciez et écoutez votre public. Cela peut sembler évident, mais je pense que c’est la clé.

Je voulais quelque chose qui puisse afficher ce que je fais avec les informations que je souhaite montrer. C’est un portfolio et une entreprise.

Quel conseil donneriez-vous à un photographe qui crée son site pour la première fois ?
Réfléchissez avant d’agir. Demandez-vous : qu’est-ce qui est important ? Ne partagez pas tous les clichés que vous prenez, choisissez le bon contenu pour vos visiteurs. Faites simple. Rendez les informations faciles d’accès. Demandez des avis autour de vous et prenez des conseils de la part de professionnels en matière de design, UX et SEO. Si vous créez un site Wix, toutes les réponses dont vous pourriez avoir besoin se trouvent en ligne et l’équipe support est géniale. N’hésitez pas à demander de l’aide si besoin.

Sea lion by roie galitz

Merci beaucoup pour votre temps Roie. Le mot de la fin vous revient. Une pensée à nous faire partager ? Une citation inspirante ? Une déclaration d’amour ? Un manifeste d’artiste ? Vous avez carte blanche.
Lorsque vous photographiez avec passion, enveloppé de composition et de lumière, vos images ne peuvent qu’être sublimes. N’arrêtez jamais de partager et de chercher à être meilleur dans ce que vous faites.
Merci.

Prêt à montrer vos clichés au monde entier ? Créez un superbe portfolio avec Wix !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email