• 72k
  • 30
Conseils Pour Entreprises \ 26 Octobre 2017

Comment créer des mots de passe sécurisés et faciles à mémoriser ?

« Mot de passe oublié ». Combien de fois avons-nous cliqué sur ce bouton ? Des centaines, pour certains sites, peut-être même à chaque connexion. Pour notre défense, entre le mot de passe de notre banque en ligne, celui d’Amazon, puis celui de Facebook, de notre boîte mail, du cloud, de notre ordinateur et notre compte Wix pour créer notre site internet, il y a de quoi devenir fou. Sans compter qu’il doit être ni trop long, ni trop court, contenir des chiffres, des majuscules, des minuscules, des caractères spéciaux et bientôt des smileys.

Ce n’est pas pour rien que votre mot de passe doit être si complexe (non, personne ne cherche à vous torturer). Dans une entreprise, il est crucial de protéger les biens physiques comme les biens virtuels. Vos données sont ce que vous avez de plus précieux, ils doivent être mis sous coffre. Le plus difficile dans tout cela est de le faire comprendre à absolument tous les membres de votre équipe, car la négligence d’une seule personne peut compromettre le travail de tous. Comment fait-on cela ? Quelle est la formule pour créer des mots de passe sécurisés dont tout le monde peut se rappeler ? Comme vous vous en doutez, chez Wix, nous nous sommes aussi posés la question et nous avons élaboré une stratégie sans faille. On vous dit laquelle :

Tout commence par une bonne éducation

De la même façon que vous enseignez à un enfant les règles de sécurité de bases (on ne parle pas aux étrangers, il faut regarder avant de traverser, etc.), il faut apprendre à votre équipe l’importance de protéger des données. Chaque membre doit comprendre qu’un mot de passe est tout simplement la clé d’un monde virtuelle : les emails, les comptes de réseaux sociaux, le système de partage de documents, et encore de nombreuses plateformes qui portent le nom de votre société.

Donnez-vous les clés de votre maison à n’importe qui ? Ici, c’est exactement la même chose, un mot de passe doit rester privé pour se protéger des curieux et des personnes malveillantes. Il doit être partagé avec le moins de personne possible et, plus important que tout, des gens de confiance. Assurez-vous que tous ceux avec qui vous travaillez intègrent cela puis passez à l’étape d’après.

La taille, ça compte !

Tout était mieux avant ! Les hackers n’étaient pas si intelligents et les seuls codes dont nous devions nous rappeler étaient celui de notre porte d’entrée et celui de notre carte bleue. Mais ça… c’était avant. Depuis, Internet a fait son entrée. Nous devons désormais mémoriser plus d’une dizaine de mots de passe, de plus en plus complexes. Après s’être heurté à pas mal de refus, on a retenu le principe : pas moins de 8 caractères, mais pas plus de 12 (l’idéal serait 10 caractères), une lettre majuscule, une minuscule, un chiffre et un caractère spécial. Easy ! Pour s’en souvenir, nous avons créé la règle du 10+4 : 10 caractères, 4 types différents. C’est déjà plus clair. Maintenant, essayons de voir comment l’appliquer.

La simplicité est votre pire ennemi

Si l’on applique tout simplement la règle citée plus haut (le 10+4), il vous suffit de choisir un mot, d’y mettre une majuscule et d’y ajouter un chiffre et un point d’exclamation. D’intuition, nous allons tous (ou presque) choisir notre nom et notre jour de naissance, ce qui donne : Magalie!15. Ce mot de passe correspond à tous les critères et pourtant, il est l’exemple typique de ce qui peut vous mener à votre perte.

Ici, vous allez devoir faire preuve de créativité. Tout le challenge est là : votre mot de passe doit être compliqué (très compliqué) et à la fois tous ceux qui travaillent avec vous doivent être en mesure de s’en rappeler. Nous avons élaboré une technique pour cela, la voici :

L’originalité est votre meilleur ami

Voici la solution pour créer des mots de passe efficaces. Choisissez votre chanson préférée, sélectionnez la première phrase, puis les initiales de chaque mot. Par exemple, à la rédaction du blog de Wix, nous adorons Stromae. Nous choisissions donc la chanson « Alors On Danse ». Le premier couplet commence par la phrase suivante : « Qui dit étude dit travail ». Notre mot de passe sera alors : Qdedt.

Ne nous inquiétez pas, nous n’avons pas oublié qu’il faut inclure des chiffres. Pour cela, prenez la date de sortie de la chanson (2010 pour Alors On Danse) ou encore la date de naissance du chanteur (1985 pour Stromae). Si l’on reprend notre exemple, nous avons donc : Qdedt2010

Dernier élément, le caractère spécial. C’est la partie la plus simple, choisissez parmi ces 5 symboles celui que vous préférez : !? @ #*. Puis ajoutez-le à votre mot de passe. Ce qui donne : Qdedt#2010.
La règle des 10+4 est respectée, ce mot de passe est pratiquement impossible à pirater et vous avez un bon moyen de vous en rappeler. Mission accomplie !

mot de passe sécurisé

PS : N’oubliez pas de toujours suivre les mêmes règles : date de naissance ou date de sortie de la chanson, # ou *, en début ou en fin de mot ? Le but est de créer un mot de passe dont on se souvient.

Un choix infini

Vous n’êtes pas un passionné de musique, ou bien, vous avez beaucoup de mal à choisir une chanson préférée ? Pas de problème, vous pouvez appliquer cette technique à beaucoup d’autres choses : un souvenir, un événement, un sport… Voici quelques exemples :

  • Le nom de votre premier amour lorsque vous aviez 15 ans en colonie dans les Alpes : Nicolas – 2001 – Chalet des marmottes – Alpes : Ncdma*2001
  • Votre club de foot favori et leur dernière victoire : Real Madrid – Ligue des Champions – 2017 : Rmldc!2017

mot de passe sécurisé

Faites simplement attention à ne pas utiliser de dates trop évidentes ou que l’on peut facilement retrouver sur un document. Celles qui sont à bannir sont : votre anniversaire, votre date de mariage, la naissance de vos enfants, etc.

La touche finale

Vous savez désormais comment créer des mots passe sécurisés et faciles à mémoriser. Maintenant, voyons quelles sont les règles à établir au sein de votre équipe pour maintenir un niveau de sécurité élevé :

  • Gardez-les confidentiel : seules les personnes qui travaillent sur le projet doivent connaître les mots de passe. Il est inutile de les afficher sur un mur ou de les imprimer en 15 exemplaires.
  • N’utilisez pas des mots du dictionnaire : Le logiciel utilisé par les pirates tente d’abord d’accéder à votre compte en utilisant des listes de mots tirés de dictionnaires, il est donc important de créer des séquences de caractères qui semblent aléatoires.
  • Ne les changez pas trop souvent : il est vrai qu’il est important de changer ses mots de passes régulièrement, mais il ne sert à rien de le faire une fois par mois. Au contraire, vos employés risquent de se retrouver à court d’idée et vous finirez avec des mots de passe comme Password*1, Password*2 et Password*3.
  • Ne les écrivez pas : contrairement à ce que vous pouvez croire, noter vos mots de passe sur un morceau de papier (qui finira sûrement à la poubelle) est plus sûr que de les garder dans votre boîte mail ou de les envoyer sur un groupe WhatsApp. Mais vous avez beau retourner le problème dans tous les sens, le meilleur moyen est encore de les apprendre par cœur !

Prêt à lancer un business en ligne impossible à pirater ? Commencez par créer votre site internet gratuitement avec Wix !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email