• 185k
  • 87
Art et Photographie \ 20 Juillet 2017

Comment lancer son entreprise de photographie : le guide du débutant

« Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus ». Matthieu n’est peut-être pas le saint patron des photographes, mais cette phrase demeure bien vraie. La photographie professionnelle est l’un des secteurs les plus concurrentiels. Chaque année, des milliers de passionnés de photographie envisagent de transformer leur passion en planche à billets – ou au moins, d’en faire une profession dont ils pourraient vivre. Vous savez ce que cela veut dire ? Que si vous souhaitez atteindre le Nirvana de la photographie, vos prières ne suffiront pas. Vous devrez définir une stratégie claire et l’implémenter sûrement, armé des bons outils.

Seul hic : le management, ce n’est vraiment pas votre truc. D’ailleurs, croyez-nous, personne ne naît avec une passion pour les fichiers Excel ! Nous savons que s’il ne tenait qu’à vous, vous préféreriez encore travailler avec des filtres Instagram (et c’est déjà l’enfer !). Heureusement, en plus d’être votre concepteur de sites internet favori, nous vous donnons les meilleurs tuyaux à chaque stade de votre périple professionnel. Fermez donc cette petite fenêtre verte et suivez les 13 étapes qui vont suivre pour vous lancer professionnellement (et avec succès) dans la photographie.

1. Faites un business plan

Dans un monde idéal, un philanthrope sortirait de nulle part et vous offrirait des montagnes d’argent pour réaliser le projet photo que vous préparez depuis trois ans. On ne vous dit pas d’arrêter de rêver (n’arrêtez jamais), seulement vous pouvez tout aussi bien prendre les devants. Voilà pourquoi vous devez construire un business plan. Prenez les choses en main et montrez à tous les gens autour de vous que vous avez assez de crédibilité pour devenir un photographe professionnel. Cela ne signifie en aucun cas que vous devez vendre votre âme au diable en cours de route. Il y a un fossé entre le « totalement commercial » et le « uniquement créatif ». C’est entre les deux que vous devez trouver votre place et vous épanouir. Comment s’y prendre exactement ?

Commencez par prendre un stylo et tracer deux colonnes sur une feuille de papier (allez-y, on vous attend pour la suite). Dans la colonne de gauche, inscrivez toutes les dépenses que vous aurez à payer au début. Essayez de tout prévoir, depuis les autorisations d’exercer à l’assurance, en passant par l’équipement photo et le coût du studio si vous en avez besoin. En effet, vous devrez savoir exactement combien vous allez dépenser avant d’appeler votre famille à l’aide, postuler pour un prêt bancaire ou bien suivre l’un de nos 7 conseils pour créer votre petite entreprise.

C’est fait ? Remplissez maintenant la deuxième colonne avec les services que vous pensez offrir. Évidemment, allez toujours vers les services pour lesquels vous avez le plus d’expérience, que ce soit de la photographie de mariage, un shooting d’intérieur ou des portraits. Ne vous limitez pas à vos compétences principales – explorez autant d’idées que possible. Par exemple, si vous êtes un photographe professionnel spécialisé dans les voyages, en plus d’envoyer vos photos à des magazines, vous pouvez considérer d’en vendre certaines à des agences de photos ou à des galeries en ligne. Il y a une multitude d’options, n’ayez pas peur de toute les exploiter.

2. Fixez un prix juste

Pour chaque service que vous choisissez d’offrir dans votre business plan, définissez un prix. En fonction de votre secteur, vous travaillerez soit à la mission, avec des droits d’auteur, soit en vous basant sur un tarif horaire. Pour cette dernière option, à vous de définir combien vaut une heure de votre temps. Le tarif horaire dépend beaucoup de votre situation géographique, des types de clients pour lesquels vous travaillez, et de vos expériences antérieures ainsi que de votre réputation. Il n’est pas facile d’estimer votre valeur sur le marché. Parlez à d’autres photographes sur des forums professionnels pour obtenir un devis sur ce qu’ils facturent. Surfez sur les sites de vos confrères dans la région, et essayez même d’en appeler quelques-uns en tant que client pour obtenir un devis. En fin de compte, fixez vos propres prix, en conservant en tête cette règle de base : soyez ambitieux mais pas dissuasif.

Attention ! Une erreur commise par de nombreux photographes est de ne prendre en compte que le temps du shooting. En réalité, pour chaque heure passée à un événement, vous devrez compter au moins deux heures supplémentaires d’éditions des photos. Sans compter le temps consacré à d’autres activités relatives à votre entreprise, comme négocier avec vos clients, les transports, trouver de l’inspiration et… prendre des vacances (eh oui, vous les méritez !). N’oubliez pas de les inclure lorsque vous établissez vos prix.

3. Créez un book qui en jette

Pour un photographe du 21e siècle, un site internet design et complet est l’atout N°1. Avant, vous vous rendiez d’un rendez-vous client à un autre muni d’un vrai livre de vos meilleurs clichés. Aujourd’hui, tout ce que vous avez à faire est d’ouvrir une tablette ou un smartphone, et d’entrer l’adresse de votre site pour impressionner votre public. Wix vous permet de créer le portfolio dont vous avez besoin : attrayant, complet et entièrement personnalisable (pour ne ressembler à aucun autre site de photographe). La cerise sur le gâteau ? Sa prise en main facile qui vous permet de réaliser le site de vos rêves tout simplement en faisant glisser les éléments. Des millions d’entrepreneurs, parmi lesquels certains photographes les plus respectés de la profession l’utilisent déjà. À votre tour !

Portfolio en ligne

4. Simplifiez-vous la vie

Un site internet qui en jette est un « must », mais ce n’est pas suffisant. Vous allez devoir l’agrémenter pour transformer votre book en ligne en une véritable source de profits. Voici une liste d’outils, conçus spécialement pour vous aider à démarrer votre activité de photographie :

Réservations en ligne (et paiements)

À notre connaissance, vous ne ressemblez pas à Kali, la déesse indienne pourvue de quatre bras. Vous avez un appareil photo dans une main, et une souris dans l’autre. Alors comment pourriez-vous tenir un téléphone et prendre des réservations ? Eh bien, en fait, vous n’êtes pas censé le faire. Installez simplement Wix Bookings : cette application géniale prendra automatiquement toutes vos réservations et paiements 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, directement depuis votre site internet et sans commission !

Réservation en ligne

Albums de clients

Une partie du travail en photographie consiste à envoyer les photos finales à vos clients. Dans la mesure où votre temps et votre énergie peuvent être employés de façon plus efficace à d’autres tâches, allez vers la solution la plus simple : un album en ligne. Wix Photo Albums vous permet de créer autant de mini-sites que vous voulez, pour chacun de vos événements. Vous n’avez qu’à mettre en ligne les photos, choisir une jolie disposition pour un impact professionnel, partager l’URL avec vos clients et les laisser télécharger les photos qui leur plaisent. Eh oui, c’est totalement gratuit !

Un nom de domaine personnalisé

Vous devez en effet payer pour cela, mais l’investissement en vaut totalement la chandelle. Un nom de domaine personnalisé et qui inclut le nom de votre entreprise vous rendra bien plus respectable en ligne, sans compter que le référencement de votre site internet sera renforcé. Consultez les possibilités pour obtenir votre nom de domaine personnalisé pour votre site de photographie.

Vendez vos photos en ligne

Vous souhaitez vendre vos images directement depuis votre site web ? Le Wix Art Store est l’appli que vous attendiez fiévreusement. Toutes les transactions sont réalisées depuis votre page facilement, rapidement et en toute sécurité. Vos clients n’auront plus besoin de quitter votre portfolio pour se rendre sur un site externe.

Vendre les photos en ligne

5. Faites votre promotion

Une partie du travail, lorsqu’on lance une entreprise de photographie (ou n’importe quelle petite entreprise d’ailleurs) est de se créer une identité de marque. En plus d’être un artiste, vous êtes une entité commerciale. C’est un glissement psychologique que vous devez faire. À partir de maintenant, ce tournant va affecter de nombreuses décisions que vous faites au quotidien. Par exemple, chaque nouvelle personne que vous rencontrez est maintenant un client potentiel, auquel vous pouvez éventuellement proposer une session photo. Pour vous aider à agir comme une marque, vous devez façonner votre identité visuelle. Le point le plus important est votre logo, que vous apposerez sur chaque document en ligne et hors-ligne qui comportera votre nom : book, cartes de visite, factures, mails, etc. Si vous n’avez pas encore les moyens de recourir à un designer, ne vous faites pas de bile ! Ce guide complet vous indiquera comment vous créer une identité visuelle à moindre coût.

6. Soyez actif sur les réseaux sociaux

De même que votre appareil photo a besoin d’objectifs pour saisir plus d’éléments, votre site internet a besoin de réseaux sociaux pour attirer plus de trafic, et donc plus de clients. Des pages actives sur LinkedIn, Twitter ou encore (et surtout dans votre cas) Instagram sont incontournables lorsqu’il s’agit de lancer une activité. Elles serviront à vous créer une communauté, c’est-à-dire un groupe de personnes potentiellement intéressé par vos services, ou qui connaissent des personnes susceptibles de l’être. Par ailleurs, une publication bien ficelée sur des réseaux sociaux peut être plus efficace et facile à réaliser qu’une publicité dans un magazine local – tout en restant complètement gratuit !

Donc, immédiatement après avoir appuyé sur le bouton « Publier » de votre site internet de photographie, ouvrez un compte sur chacun de ces médias, essentiels pour une entreprise de photographie :

  • Instagram: un incontournable absolu pour les mordus de la photo.
  • Facebook : tout le monde y est, depuis vos plus jeunes clients jusqu’à votre grand-mère. Cela signifie beaucoup de concurrence, mais pas de panique, avec ces tuyaux Facebook à l’usage des photographes, pas de doute que vous resterez au-dessus de la mêlée.
  • LinkedIn : le réseau professionnel numéro un est aussi un outil parfait pour rechercher des clients institutionnels, se connecter à d’autres professionnels et sentir le pouls du marché. Eh oui, nous avons encore un guide pour cela aussi : comment créer un superbe profil LinkedIn pour votre entreprise.

Pour ce qui est de l’oiseau bleu qui publie des messages à 140 caractères, il n’est ici pas essentiel. Vous pouvez néanmoins l’utiliser pendant votre temps libre. Cela reste un plus et vous vous prendrez rapidement au jeu de la twittosphère !

7.  Offrez-vous le meilleur pour votre marketing en ligne

À nouvelle ère, vieux procédés. Croyez-le ou non, envoyer une newsletter reste l’outil marketing le plus efficace (et de loin). Pensez-y : parmi les centaines de contacts de votre liste d’envoi, il doit bien y en avoir quelques dizaines qui ont besoin d’un photographe ce mois-ci, que ce soit pour un portrait, un mariage ou bien un anniversaire. Et si le premier nom qui leur venait à l’esprit était le vôtre, tout simplement parce qu’ils ont reçu un gentil message de votre part quelques jours plus tôt, directement dans leur boîte mail ? C’est la raison pour laquelle vous devriez envoyer des newsletters régulièrement à votre communauté. Pour cela, nous avons la plus facile (et puissante) des solutions d’email marketing : Wix ShoutOut. Pour ce qui est du contenu, vous pouvez envoyer vos nouveaux articles de blog, des réductions spéciales pour la Saint-Valentin ou la nouvelle année. C’est comme le bâton de Berger, « y’a pas d’heure pour en manger » – à condition de ne pas en abuser.

Important: comment est-ce que je dois collecter les adresses mail qui nourriront ma base de données, me demanderez-vous? Directement depuis votre site web, grâce à la super application Liste de diffusion, qui s’intégrera parfaitement au design de votre site et de votre liste de contacts.

8. Écrivez un blog

En plus d’être gratuit, un blog est un excellent outil marketing, qui donnera un bel élan à votre activité de photographie en plein essor. Comment cela, au juste ? Premièrement, il vous aidera à asseoir votre réputation en tant qu’expert, qui connaît les meilleures pratiques de la profession. Deuxièmement, un blog permettra à votre site internet d’être classé en meilleure position sur les pages de résultats Google. Enfin et surtout, le contenu créé attirera une intéressante communauté, que vous pourrez aisément transformer en clients enthousiastes.

Pour ce qui est de « comment écrire », tout a été abordé de façon bien plus éloquente dans cet article légendaire : comment rédiger un bon article de blog. Vous savez quoi faire.

Blog de photographie

9.   Faites passer le mot

Informez immédiatement vos amis et votre famille de votre décision de vous lancer en dehors de la chambre noire. Le bon vieux bouche-à-oreille est toujours efficace lors des premiers pas d’une entreprise, en particulier pour les prestataires de services qui ne peuvent compter que sur leur propre réputation. Le réseautage est également très bien. Rejoignez autant de clubs, forums et groupes que possible, afin de vous assurer que les gens sachent qui vous êtes. Pas besoin de voyager jusqu’à Shanghai (à part si vous y vivez) : les efforts doivent d’abord être concentrés sur votre voisinage le plus proche. Votre nom doit ensuite résonner sur la planète Web. Nous ne répéterons jamais assez l’importance d’un bon référencement pour promouvoir votre site de photographie, tout comme l’obligation de s’abonner à autant d’annuaires que possible. Placez votre marque et votre site partout où les gens sont susceptibles de chercher un photographe comme vous.

10.  Pensez (grand) business

Au début, vous avez le droit de ne pas avoir la même confiance en vous que le Loup de Wall Street. Et entre nous, c’est probablement une bonne chose. Mais vous devez tout de même maîtriser quelques compétences pour voir la couleur de vos premiers euros. Premièrement, travaillez sur votre présentation et vos compétences en négociation. Gardez à l’esprit que vous ne vendez pas seulement de belles photos : vous vendez également une personne (vous-même), et une expérience unique à vos clients.

Ensuite, faites équipe avec d’autres entreprises d’autres secteurs (complémentaires si possible) dans votre zone géographique : un DJ ou un traiteur, si vous êtes photographe de mariage. Il est aussi recommandé de débuter avec des prix réduits les premières semaines, de façon à attirer de nouveaux clients. Après avoir gagné vos premiers deniers, vous pourrez rétablir vos prix à leur niveau initial.

11.  Partez équipé mais ne vous ruinez pas

De même que la faucille est essentielle au moissonneur (et au révolutionnaire), du bon matériel est crucial pour lancer une entreprise de photographie. Assurez-vous d’avoir prévu dans votre business plan tous les coûts relatifs à l’équipement dont vous avez besoin, depuis l’appareil photo aux différents objectifs et abonnements aux logiciels de retouche. Cela représente beaucoup d’argent qui quittera vos poches les premiers mois, mais c’est un investissement que vous ne pouvez tout simplement pas éviter.

Cela ne signifie pas pour autant que vous devez vous ruiner. Pour éviter de faire faillite avant même d’avoir lancé votre activité, achetez progressivement votre matériel, en commençant par le minimum vital : vous acquerrez le reste lorsque vous aurez plus de fonds. Une autre option est de se tourner vers du matériel de deuxième main, soit en ligne, soit dans votre boutique préférée. Bien sûr, cela ne procure pas la même sensation que lorsqu’on est le tout premier à prendre en main cet appareil dernier cri. Mais votre compte en banque s’en portera mieux, et à ce stade, c’est ce qui importe. Finalement, de plus en plus de photographes s’associent et se prêtent leur matériel. Une pratique gagnant-gagnant, qui vous aidera dans vos premières missions, jusqu’à ce que vous possédiez le nécessaire pour aller de l’avant en solo.

12. Légalisez votre situation

Tôt ou tard, vous commencerez à gagner de l’argent. Alors, que cela vous plaise ou non, la photographie ne restera pas qu’une passion – cela deviendra aussi une activité professionnelle (et c’est le but !). Ce qui signifie que vous devrez de vous mettre à jour vis-à-vis de l’administration de votre pays quant à votre nouveau statut. Que vous travailliez en France, au Canada, en Belgique ou au Portugal, assurez-vous d’avoir rempli vos obligations légales, comptables et auprès des impôts.

13. Soyez prêt

Préparez-vous, car commencer une activité dans la photographie n’est pas (que) une partie de plaisir. Il y aura des moments difficiles, et vous aurez besoin de force, de conviction et parfois même d’un élan désespéré pour continuer à faire ce que vous adorez. Notamment, lorsque vous ferez face à des mois entiers où vous gagnerez moins que lorsque vous étiez serveur. Prenez dès le début des bonnes habitudes, comme réinvestir chaque centime dans votre activité, et économiser pour les périodes moins fastes. Restez patient, quoi qu’il arrive. Et souvenez-vous : telle Rome, personne ne s’attend que votre Empire photographique se construise en un jour !

Prêt à tenter l’expérience ? Commencer par créer votre site de photographie gratuitement avec Wix !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.