• 0k
  • 0
Marketing \ 5 Juillet 2016

Conseils de pro : Nastasia vous dit tout sur l’Email marketing

C’est prouvé : malgré son ancienneté, l’e-mail est l’outil le plus puissant pour vos campagnes de marketing. Qu’il s’agisse de dévoiler votre dernière collection, d’offrir une promotion ou de faire connaître votre site internet, un courriel permet de toucher, d’un coup, plusieurs dizaines (centaines, voire milliers) de clients d’un coup.

La bonne nouvelle, c’est que Wix ShoutOut vous permet de créer en quelques clics des newsletters à la fois superbes et efficaces. Autrement dit, vous avez le beurre et l’argent du beurre. Incroyable mais vrai : le sourire de notre experte vous est aussi acquis. Nastasia est spécialiste en e-mail marketing chez Wix. Elle a pris un moment sur son emploi du temps bien chargé pour nous livrer les meilleures pratiques de notre boîte en matière d’envoi de newsletters. Vous pouvez ainsi vous en inspirer librement pour optimiser vos propres campagnes.

La parole est à toi, Nastasia !

Les bonnes pratiques d'email marketing de Wix par Nastasia

Comment choisir les sujets de ses e-mails ?

Un bon point de départ est d’essayer de se mettre dans la peau de vos destinataires. Qu’aimeriez-vous apprendre de nouveau ? Quels thèmes sont susceptibles de vous intéresser ? En parallèle, gardez toujours à l’esprit votre objectif, et essayez de concilier ces deux impératifs.

Chez Wix, nous croyons qu’un bon e-mail doit répondre à trois objectifs principaux :

  • Instruire. Dans notre cas, nous voulons assister nos utilisateurs dans la création de leur site web, le renforcement de leur marque et la promotion de leur projet.
  • Informer. Nos newsletters servent dans une mesure importante à faire découvrir à nos utilisateurs les nouvelles fonctionnalités qu’ils peuvent utiliser pour améliorer leur site et accroître leur trafic.
  • Inspirer. Partager les incroyables créations et histoires des utilisateurs de Wix est aussi un bon moyen de stimuler la créativité de nos abonnés. Ces derniers gardent ainsi un œil sur ce qui se fait de mieux sur la Toile.

Globalement, il est toujours recommandé de varier vos sujets d’e-mails. Qu’il s’agisse de la nouvelle version d’un produit ou d’une offre spéciale, il y a toujours une actualité rafraîchissante à utiliser.

As-tu des conseils de rédaction à donner à nos lecteurs ?

Premier conseil : plus c’est court, mieux c’est ! Personne n’a envie de lire un e-mail sans fin. Ce dernier ne doit contenir que les informations vraiment essentielles. Si vous avez plus d’un élément crucial à faire passer, utilisez des tirets, des énumérations ou des passages en gras pour hiérarchiser votre contenu et attirer le regard sur ce qu’il faut retenir. Pour les données complémentaires, vous pouvez rediriger vos lecteurs vers une Landing Page créée à cet effet.

S’agissant du style, tout dépend de votre cible. Si vous faites du B2C (Business to Customers, entreprises vendant à des particuliers), vous voudrez sans doute utiliser un ton plus léger que si vous vous adressez à des professionnels. Petite astuce : essayez de vous adresser à vos abonnés comme si vous les aviez en face de vous – autrement dit, n’adoptez jamais un ton trop distant ou pire, condescendant.

Évitez également de contrarier vos lecteurs avec une ponctuation excessive, des majuscules à tire-larigot ou des tournures trop enjouées (« vous n’en croirez pas vos yeux », « recevez notre collection GRATUITEMENT !!!!! », etc.). Tout le monde est fatigué de recevoir des e-mails promotionnels racoleurs. Et par-dessus tout, assurez-vous de rester en accord avec votre image de marque. Si un ton décontracté n’est pas de mise (par exemple, si vous êtes avocat ou travaillez dans les pompes funèbres), évitez ce terrain. La cohérence avant tout !

Tu as évoqué les Landing Pages. Quand faut-il les utiliser ?

Les Landing Pages (LP), ou pages d’atterrissage, sont des outils majeurs dans notre stratégie marketing. Comme je viens de le dire, nous essayons de garder nos e-mails aussi courts et concis que possible. Du coup, tout le contenu qui ne rentre pas, nous le présentons sur des LP dédiées à chaque campagne. Par exemple, si nous envoyons un courriel pour présenter nos nouvelles fonctionnalités, les lecteurs trouveront les détails de chaque outil sur la Landing Page associée. Autre avantage : ce type de site permet à nos abonnés d’accéder à l’information dans un cadre plus spacieux et agréable, ce qui augmente leur taux d’engagement (clics, commandes, inscriptions, etc.).

A contrario, voici les occasions pour lesquelles nous n’utilisons PAS de Landing Pages :

  • Pendant les soldes. Pas besoin de plus d’informations que celles qui se trouvent dans le corps du mail. Toutes les infos se trouvent directement sur les pages de nos produits.
  • Pour les infos de compte. Aucune raison de renvoyer vers une LP quand nous informons nos abonnés qu’ils se sont bien connectés ou que leur paiement a été enregistré.
  • Quand nous informons nos utilisateurs de l’existence du blog de Wix [celui que vous êtes en train de lire, NDLR]. Si nous pensons qu’un article peut intéresser nos utilisateurs, nous leur envoyons directement le lien, sans passer par une Landing Page.
Quels sont les éléments qui doivent impérativement figurer dans un e-mail ?

Encore une fois, tout dépend de votre objectif. Par exemple, si vous voulez que vos abonnés vous suivent sur les réseaux sociaux, ajoutez les icônes Facebook, Twitter et autres. Si vous souhaitez qu’ils visitent votre boutique en ligne, un bouton « Passer commande » ou « Acheter maintenant » doit être présent, bien visible. Dans tous les cas, les lecteurs doivent nécessairement retrouver un lien vers votre site internet. C’est la base.

Niveau design, il est fondamental de ne pas inclure trop d’éléments graphiques. Vous voulez que vos lecteurs se concentrent sur ce qui compte le plus ? Inutile de mettre trop de visuels. Par exemple, si vous faites un e-mail promotionnel, une simple photo de votre produit sur un fond clair et dégagé fera parfaitement l’affaire.

Les boutons d’appel à l’action (CTA) sont également fondamentaux. Aurais-tu des conseils à ce sujet ?

Les CTA visent à inciter vos lecteurs à agir : s’abonner à votre newsletter, passer commande ou s’inscrire à votre événement. Essayez différents boutons dans différents e-mails pour voir ce qui marche. Vous pouvez procéder en vous appuyant sur votre bon sens. Par exemple, si votre audience est principalement masculine, le rose ne sera pas la meilleure couleur. Gardez également à l’esprit que le rouge fait référence au danger, et n’est donc pas optimal. Testez toutes les combinaisons possibles (couleur, forme et taille du bouton, texte à l’intérieur, etc.) ; vous serez surpris des résultats obtenus !

Autre point important : il faut varier les types de liens. Vous pouvez par exemple mettre un bouton en introduction, un lien hypertexte dans le corps du mail, et un encadré isolé en fin, du type « Pour en savoir plus -> … ». Enfin, vos CTA doivent sauter aux yeux des lecteurs. Ces derniers doivent savoir immédiatement où cliquer lorsqu’ils ouvrent votre e-mail. Utilisez des couleurs pour les liens hypertextes (le bleu est toujours un classique efficace) ou soulignez-les pour qu’ils ressortent.

Dernière étape : le texte qui figurera dans votre CTA. Il est crucial d’être clair sur votre intention. Le lecteur doit savoir où il arrivera en cliquant sur le lien. Vous voulez des exemples ?

  • Pour une boutique en ligne : « Achetez maintenant » ou « Découvrir notre collection ».
  • Pour un article : « Lire la suite », tout simplement.
  • Pour une solde : « Profitez de nos promotions ! ».
  • Un problème ? « Contactez notre équipe support ».
Revenons en haut de l’e-mail. Comment rédiger un bon titre (objet) pour son e-mail ?

Sans surprise, les objets de vos courriels sont les éléments les plus importants, car ce sont eux qui vont convaincre vos abonnés d’ouvrir le message – ou de le jeter à la poubelle. Comme toujours, il faut tester pour voir ce qui marche avec votre communauté. Il existe quelques techniques à connaître pour écrire des lignes d’objet qui attirent les clics, sans forcer la main. Par exemple, vous pouvez utiliser des chiffres, des points d’interrogation, le nom de votre lecteur. Soyez audacieux, mais pas trop non plus. Certains mots aguicheurs comme « gratuit », « surprise » ou « gagnant » sont un coup à finir dans la boîte de spams (courriers indésirables) de vos destinataires.

Faut-il utiliser des émoticônes dans le titre de ses e-mails ? Réponse de Normande : oui et non. Des études ont montré que les smileys marchaient, mais à petite dose et seulement si cela est cohérent avec le contenu du message. Je ne vous suggérerais pas d’ajouter un « 😉 » si votre e-mail dit : « Votre paiement n’a pas été accepté ». Veillez également à ce qu’ils n’allongent pas trop votre titre. De manière générale, il sera toujours plus efficace de garder un objet court, d’autant que 50 % de nos utilisateurs consultent les e-mails sur leur smartphone.

Pour finir, que recommandes-tu pour s’améliorer ?

C’est la partie la plus sympa et enrichissante du travail ! Chez Wix, nous essayons constamment d’apprendre de nos précédents envois. Voici quelques facteurs que nous étudions et utilisons :

  • Les feedbacks. Nous avons énormément d’utilisateurs qui nous contactent pour nous dire ce qu’ils pensent de nos courriels. Toutes les réactions existent, mais quand un lecteur nous dit qu’il a aimé le design, cela ne nous donne pas seulement la pêche : ça nous permet aussi de voir qu’on a visé juste !
  • Les chiffres. Le premier indicateur est le taux d’ouverture (combien de destinataires ont ouvert notre e-mail), puis le taux de clics (combien ont cliqué sur le bouton « Ouvrir »). Ces chiffres sont des renseignements précieux pour notre stratégie marketing. À propos, sachez que vous pouvez accéder vous aussi à ces informations dans vos statistiques Wix ShoutOut.
  • Le timing. Nous apprenons beaucoup en regardant notre montre. Quand nos utilisateurs sont-ils plus enclins à ouvrir leur messagerie : le matin en arrivant au travail, à la pause-déj ou le soir, à la maison ? C’est un point sur lequel vous allez devoir mener beaucoup de tests afin de trouver le moment idéal et optimiser votre stratégie en conséquence.
Merci pour ces précieux conseils, Nastasia. Le mot de la fin ?

Si je ne devais donner qu’un conseil à nos lecteurs, ce serait de tester, tester et tester encore ! Testez le design, le ton, les éléments, les boutons de vos e-mails. Et continuez jusqu’à trouver la bonne formule, celle qui a les meilleurs taux d’ouverture et de clic, et qui rendra vos e-mails uniques.

Prêt à vous lancer dans l’Email marketing ? Première étape : créez de superbes newsletters – c’est gratuit !    

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email