• 0k
  • 0
Marketing \ 14 Juin 2016

L’histoire incroyable de 6 noms de marques célèbres

Une marque, comme un site internet, doit avoir un nom pour être identifiable. Vous êtes-vous déjà demandé d’où viennent les sobriquets des entreprises célèbres ? Pour certaines, c’est plutôt évident. Par exemple Bouygues, qui a pris le patronyme de son fondateur, ou Free, qui met en évidence le côté « illimité » de son offre. Pour d’autres, en revanche, on a beaucoup plus de mal à voir comment les créateurs ont imaginé le nom de leur boîte. En mélangeant les sons ? En appelant un ami ? En regardant un dictionnaire français-indonésien ? Mystère.

Pour en avoir le coeur net, nous avons fait quelques recherches et découvert des histoires surprenantes derrière les noms qui peuplent notre univers marketing. Voici un condensé de 6 particulièrement marquantes. Un vrai régal pour les amateurs de publicité ou les simples curieux. À vos marques…

Histoires incroyables des noms de marques célèbres

Bic

Bic est tellement célèbre que tous les stylos à bille, quelle que soit leur marque, sont associés à ce nom dans l’esprit des consommateurs. Ce fleuron de l’industrie française réalise d’autres produits jetables à base de plastique, des rasoirs aux briquets en passant par les téléphones portables. Tout ça, vous le saviez déjà. Ce qui est moins connu, c’est que le fondateur s’appelait Marcel Bich. Bich, et non Bic. Pourquoi le « h » a-t-il disparu de la marque ? Tout simplement pour éviter le risque de prononciations « embarrassantes » en anglais*, qui auraient rendu la firme aux stylos beaucoup moins respectable outre-Atlantique.

*Bitch signifiant « prostituée » dans la langue de Shakespeare.

Google

Le nom de la plus grosse valorisation boursière du monde est né lors d’une simple session de brainstorming entre son co-fondateur, Larry Page, et l’étudiant Sean Anderson. Ce dernier évoque le « Googolplex » (en français : gogolplex), qui correspond au nombre 10 élevé à la puissance gogol*. Ce terme évoquant parfaitement l’immense masse de données à brasser et analyser sur Internet, il séduit Larry Page. À condition de le raccourcir un peu. Ce sera donc « Googol ». Sean Anderson s’empresse de vérifier que ce nom de domaine est bien disponible, mais tape à la place… « Google ». C’est comme cela que le plus précis des moteurs de recherche a été baptisé : sur une faute de frappe.

*Soit 10^{{10^{{100}}}}. Pour l’info geek croustillante, il est impossible dans le système décimal d’écrire ce nombre sur du papier, car il contient plus de chiffres qu’il y a d’atomes dans l’univers visible !

Yahoo

Face à la réussite flamboyante de son cadet Google, Yahoo! est un peu délaissé. Malgré tout, son nom reste difficile à oublier. Pour le trouver, les fondateurs Jerry Yang et David Filo se sont inspirés des créatures appelées les Yahoos dans le célèbre roman de Jonathan Swift, Les Voyages de Gulliver. Il s’agit d’une espèce décrite comme rude et mal dégrossie – deux qualificatifs qu’apparemment, Yang et Filo trouvaient assez représentatifs de leur personnalité. Yahoo ayant déjà été enregistré par une autre entreprise, un point d’exclamation a été ajouté. Une petite touche qui fait toute la différence !

Starbucks

Cette histoire se passe bien avant que les Macchiato-triple-caramel-quadruple-crème-fouettée ne se répandent dans les rues du monde entier, de Paris à Rio en passant par Sydney. Un écrivain, un professeur d’histoire et un professeur d’anglais se retrouvent pour trouver un nom au café qu’ils s’apprêtent à ouvrir. Forts de leurs connaissances livresques, ils remarquent que les mots commençant par le son « st » sont plus évocateurs et puissants que les autres. Ils cherchent donc dans cette direction et tombent sur Starbo, une petite cité minière sur la côte ouest des Etats-Unis. Cette évocation éveille un souvenir : Starbuck, un personnage du roman Moby Dick. C’est bon, ils tiennent leur poisson ! Pour le plus grand bonheur des amoureux de café et des admirateurs d’Herman Melville.

Apple

Imaginez-vous un instant sans votre iPhone, iPad ou autre iNvention. Difficile, n’est-ce pas ? Apple a littéralement envahi notre quotidien. Avant de bâtir l’une des plus grosses entreprises du monde, Steve Jobs travaillait dans un verger de pommes dans l’Oregon. En montant sa boîte, il s’est souvenu de cet épisode et a décidé de s’en inspirer pour sa start-up. D’autant qu’à l’époque, la plupart des firmes d’informatique avaient des noms imprononçables et indigestes. Le sien serait lui croquant et bourré de vitamines. Un choix très juteux !

Wix.com

C’est certainement l’histoire la plus sympathique de toutes – et on ne dit pas (seulement) ça parce qu’il s’agit de nous. L’objet de notre boîte ? Permettre aux particuliers et aux petites entreprises de créer facilement de superbes sites internet. Cette simplicité, il fallait qu’on la retrouve dans notre nom. Avec une autre condition : commencer par la lettre W, comme notre bon vieil ami le Word Wide Web (www). Après une session à se triturer les méninges (à la plage), nos fondateurs ont trouvé : ce sera Wix.

Le plus drôle est ailleurs : plusieurs années plus tard, alors que nous sommes devenus une marque internationale, nous avons réalisé que Wix pouvait aussi être un vrai mot dans d’autres langues. Comme en allemand, où il signifie… hum hum… se faire du bien. On ne s’est pas démoralisé pour autant. Bien au contraire. Nous avons pris notre courage à deux mains et utilisé cette polysémie pour créer une savoureuse petite publicité, qui a fait hurler de rire nos amis d’outre-Rhin. On vous laisse découvrir ça par vous-même !

Prêt à lancer votre entreprise sur la Toile ? Première étape : créez votre superbe site internet – c’est gratuit !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.