• 0k
  • 0
Art et Photographie \ 23 Mai 2016

Comment protéger vos photos contre le vol sur Internet ?

Réaliser une œuvre d’art est un travail de longue haleine. En revanche, usurper la création d’autrui sur la Toile prend tout au plus quelques secondes. Pour être précis, il suffit d’un « Clic droit – Enregistrer l’image sous… » pour importer sur son bureau virtuel un visuel – bien réel – publié sur Internet.

Du coup, les photographes, designers et autres artistes désireux de partager leurs travaux, sur leur site ou les réseaux sociaux, sont en droit de se soucier de la protection de leurs droits – d’auteur. Bien heureusement, pour lutter contre les violations de propriété intellectuelle, il existe un outil qui a fait ses preuves : les Watermarks. Ces tatouages numériques, incrustés dans le corps des images, sont des signatures qui authentifient et identifient les pièces partagées dans le monde digital.

Mieux encore : Wix vient de sortir une application gratuite qui empêche purement et simplement les visiteurs de votre site d’opérer le fameux « Clic droit – Enregistrer sous… » et piller ainsi vos photos. Plus de tracas, vous avez l’esprit libre. Maintenant, la question à un million de pixels : comment utiliser ces deux outils de protection ? Plutôt que de vendre la peau de l’ours – avant de l’avoir tatouée -, nous vous invitons à lire cet article qui vous dit tout :

Watermark

Connaissez les bons outils

La première chose à faire est de vous intéresser aux outils en ligne destinés à l’apposition de Watermaks. Watermark.wsWaterMarquee.com, watermark-software.com ou encore visualwatermark.com vous offrent une liberté assez intéressante. Certains vous permettent de tatouer vos images massivement, d’autre de les marquer individuellement. De nombreuses autres fonctionnalités vous sont proposées sur ces plateformes – qui offrent à minima une formule gratuite – mais nous vous laissons le plaisir de forger votre propre opinion.

Watermark sur Visual Watermark

Maîtrisez l’art et la manière

  • N’oubliez pas le symbole du copyright : en premier lieu, vous devez prendre soin d’intégrer l’incontournable ©, synonyme de droits d’auteur. Et puis ça fait pro alors, pourquoi s’en priver ?
  • Optimisez la lisibilité : d’aucuns utilisent des Watermarks qui recouvrent complètement l’image – histoire de s’assurer qu’aucun pirate en herbe ne se l’accaparera. Le bémol : cette technique ruine le visuel. À l’opposée, on trouve les minimalistes qui se sentent obligés d’écrire leur nom en pattes de mouche afin de ne pas heurter l’esthétique de leur création. Si aucune règle n’est gravée dans le marbre, le bon sens indique de trouver la juste mesure : une mention lisible mais pas trop imposante du nom de l’auteur fera généralement l’affaire.
  • Jouez avec le contraste : un Watermark noir sur une image sombre ne se voit pas. De même, un tatouage blanc sur un visuel clair est difficile à déchiffrer. Il est donc recommandé de générer plusieurs versions de votre signature numérique afin d’éviter ces écueils. Inutile de vous faire un dessin.

Contraste - exemple de Watermark

  • Trouvez l’emplacement idéal : ce n’est pas à vous que l’on va expliquer l’importance de la composition d’une œuvre. L’agencement, calculé au centimètre près, vise à créer un ensemble harmonieux et cohérent. Par conséquent, il n’est pas possible de décider d’un emplacement spécifique pour tous vos Watermarks. Tentez de cibler « l’angle mort » propre à chaque travail et glissez-y votre tatouage – de préférence dans l’un des coins. Tant que l’attention s’oriente naturellement vers votre art et non votre signature, vous êtes sur la bonne voie.
  • Décidez du contenu : texte, URL, logo ou un mélange ? Alors là, ce choix ne dépend que de vos besoins. Évidemment, l’élément le plus crucial est votre nom. Néanmoins, il peut s’avérer bénéfique d’y accoler l’adresse de votre site si votre cœur d’activité est en ligne. Vous pouvez également introduire votre logo pour l’exposer au plus grand nombre et développer votre image de marque. Attention ! Votre tatouage doit rester concis : si vous êtes trop gourmand, c’est votre création qui en fera les frais.

Empêchez le « Clic droit – Enregistrer sous… »

Les plus tatillons d’entre vous objecteront qu’en utilisant un Watermark dans le coin d’une photo comme le préconise l’article, l’auteur n’est toujours pas à l’abri du vol. Les images demeurent téléchargeables en un clic – ce qui est un handicap. De plus, un tatouage numérique, aussi discret soit-il, est susceptible de heurter l’esthétique de la création. Idéalement, il faudrait donc supprimer l’option permettant d’enregistrer un visuel à l’aide du clic droit.

C’est la raison pour laquelle Wix vous propose l’application révolutionnaire Right Click Protect. Cette App, en plus de bloquer la redoutable option (télécharger avec clic droit), vous permet de créer des Watermarks personnalisables. La cerise sur le gâteau : ils n’apparaîtront pas sur le corps des photos mais uniquement lorsqu’un visiteur les survolera avec le curseur de la souris.

Right click protect - Application de création de Watermark Wix

Note : si vous souhaitez marquer vos visuels sans passer par l’application, vous pouvez simplement incruster votre texte avec l’éditeur d’images Wix. Mais ça, vous le saviez déjà.

Envie de partager votre art sur le Web ? Créez dès maintenant un superbe site internet gratuit !

Publié par Equipe Wix

Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email