• 0k
  • 0
Promouvoir votre site \ 10 Decembre 2015

4 astuces pour réussir votre site multilingue

« We speak English – Hablamos Español » : vous avez sûrement remarqué ces panneaux accrochés aux vitres des magasins dans les zones touristiques. Les commerçants qui parlent plusieurs langues augmentent leurs chances d’attirer les clients, qui sont heureux de pouvoir faire leurs emplettes sans avoir à surfer sur Google Translate toutes les dix secondes. C’est exactement la même chose sur Internet. Si votre activité touche plus d’un pays, un site Web multilingue est tout indiqué. Lorsque vos visiteurs arriveront sur votre site et qu’ils auront la surprise d’y découvrir des explications en anglais (ou dans leur propre langue), ils se sentiront comme à la maison. Par conséquent, ils seront également plus enclins à sortir leur carte bleue.

Site multilingue WIx

Pour créer un site multilingue efficace, vous ne pouvez pas vous contenter de traduire vos textes d’une langue à l’autre. C’est toute l’architecture de votre site qui est chamboulée, du menu aux images en passant par la version mobile. Heureusement, l’Éditeur Wix a été conçu pour simplifier la vie de celles et ceux qui exercent dans différents pays. Tous les aspects techniques de votre site sont automatiquement pris en charge et optimisés. Il ne vous reste plus que la rédaction. Et même là, nous avons 4 conseils en stock qui peuvent vous être très utiles :

Note : il s’agit ici de conseils génériques. Nous publierons lundi un tutoriel étape par étape.

1. Commencez par un site dans votre langue

Il est important de faire les choses dans l’ordre. Démarrez avec le site dans votre langue d’origine. Cela vous permettra de construire l’histoire que vous voulez raconter et de trouver les éléments – visuels et autres – pour l’accompagner. Une fois que c’est fait, vous pouvez vous attaquer au travail de traduction.

Pour cela, différentes méthodes sont envisageables. Le choix dépend principalement de la quantité de contenu que vous avez à traduire et du nombre de pages que vous prévoyez pour votre site :

  • Si vous avez un grand nombre de pages : il est recommandé de créer carrément un site différent pour chacune des langues utilisées. Ce n’est ni très compliqué, ni très coûteux (Wix vous permet de créer gratuitement autant de sites que vous le souhaitez), et cela accroît considérablement le confort de navigation de vos visiteurs. Une fois que les différentes versions sont en place, n’oubliez pas de les lier les unes aux autres à l’aide de logos ou de drapeaux bien visibles, dans l’entête de chaque page. Comme ça, si un ami British tombe par hasard sur votre page en français, il saura qu’il peut accéder en un clic au même contenu dans la langue de Shakespeare.
  • Si votre site a un contenu limité : il peut être judicieux de créer un site d’une page long scrolling. Cette tendance majeure du Web design 2015 et 2016 consiste à créer des pages longues, que les visiteurs font défiler pour dévoiler au fur et à mesure le contenu. Il suffit ensuite d’ajouter des ancres aux étapes importantes, afin que les internautes puissent y remonter en un clic et ne se perdent pas. Une fois que vous avez votre page dans la langue d’origine, il ne vous reste plus qu’à la dupliquer et à la traduire. Enfin, placez un joli menu dans l’entête pour permettre de passer d’une mouture à l’autre.
  • Si vous n’avez pas besoin de traduire tout votre site : vous pouvez adapter seulement les contenus pertinents, en plaçant les traductions côte à côte (ou l’une au dessus de l’autre). Les plus pointus d’entre vous peuvent créer une page dédiée qui s’ouvrira en cliquant sur une icône de drapeau accolée au texte en question.

Besoin d’inspiration ? Festivalbril réconcilie Wallons et Flamands autour de ce très beau site multilingue.

Site multilingue WIx

2. Chaque langue a ses propres mots clés. Faites-y attention !

Les mots clés vous ouvrent les portes de Google (et consorts). C’est grâce à eux que les moteurs de recherche peuvent reconnaître votre site et le comparer avec ceux de vos concurrents. Pas question de les négliger ! Mieux vous les identifiez et utilisez, et plus vous avez de chances de figurer en haut des résultats présentés aux internautes.

Seul problème : chaque langue a ses propres mots clés – c’est plutôt logique. Du coup, lorsque vous vous équipez d’un site multilingue, vous devez veiller à faire le travail de SEO (optimisation pour moteurs de recherche) pour chaque version de votre site. Une charge de travail importante, mais nécessaire !

Attention : il est souvent impossible de faire une traduction littérale des mots clés. Par exemple, les Français préfèrent lire « boutique en ligne » plutôt que « commerce électronique», qui est la traduction mot à mot de l’anglais « eCommerce». Il est délicat de deviner quelle est l’expression qui convient à chaque langue et chaque culture. Vous devez donc faire une étude minutieuse, grâce à des outils comme Google Trends ou Google AdWords. Si vous en avez les moyens, n’hésitez pas à vous faire aider d’un traducteur professionnel.

3. Achetez le bon nom de domaine

  • Si vous créez un site pour chaque langue : Les moteurs de recherche orientent spontanément les internautes vers des sites localisés dans leur pays. Or, l’un des facteurs utilisés pour identifier l’origine d’un site est son nom de domaine. Il est donc important d’acquérir un nom pour chaque pays concerné par votre activité (en « .fr » pour la France, « .it » pour l’Italie », « .uk » pour le Royaume-Uni, etc.). Vos résultats SEO (voir plus haut) grimperont en flèche. Ce qui signifie concrètement qu’un plus grand nombre de visiteurs vous trouvera sur le Web. Ce qui se traduira, à son tour, par une augmentation de votre chiffre d’affaires. CQFD !
  • Si vous créez un site en plusieurs langues : pensez à la masse principale de vos utilisateurs. S’ils proviennent de l’international, et que vous exercez en ligne, un « .com » pourrait faire l’affaire. En revanche, si votre activité est géographiquement localisée et que vous accueillez régulièrement des clients étrangers (boutique touristique, cours particuliers, ou autre) , il est pertinent d’utiliser l’extension adéquate.

4. Créez des liens entre les différentes versions de votre site

Dernière étape : s’assurer que les internautes accèdent facilement à la version de votre site qui leur convient. Si le bouton « Langues » (ou « Languages », pour les sujets de la Reine) est trop bien caché, vous êtes sûr de perdre dans les 20 secondes la moitié de votre public. Une excellente façon de se prémunir contre un tel risque est de confier la gestion de votre site à l’application Wix Language Menu, disponible gratuitement sur notre App Market. Vous l’installez en un clic. L’App s’occupe ensuite de détecter la langue de vos visiteurs (en fonction de l’adresse IP) et d’afficher automatiquement la version correspondante de votre site. 30 langues sont incluses, ainsi qu’un tutoriel pas à pas pour traduire votre vitrine en ligne. Easy!

Site multilingue WIx

À suivre lundi : Le guide étape par étape….

Prêt à conquérir le monde ? Créez gratuitement votre magnifique site multilingue !


Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Hmmm, that's not a valid email address.

Hmmm, that's not a valid email address. Email already exists

Hmmm, that's not a valid email address. Invalid email