• 0k
  • 0
Actualité \ 5 Novembre 2015

6 campagnes de recrutement qui sortent de l’ordinaire

« Quelles sont vos trois principales qualités ? Et vos trois plus gros défauts ? ». Il faut croire que les recruteurs se sont passé le mot. Rien ne ressemble plus à un entretien qu’un autre entretien. À chaque fois, ce sont les mêmes questions, les mêmes étapes, les mêmes tests. Du coup, vous ressortez votre stock de réponses préformatées (« Mon défaut ? Je dirais, hmm… Perfectionniste ! ») et vous finissez par ressembler à ce que vous vouliez absolument éviter : un candidat lambda, sans personnalité.

Heureusement, certaines entreprises sortent de l’ordinaire et proposent, de temps à autre, des méthodes de recrutement décalées. Finies les annonces postées sur Pôle emploi ou sur LinkedIn. Terminées les séries d’entretiens avec la patronne, le responsable RH et le graphologue/détecteur de mensonges. Internet stimule la créativité des recruteurs, et ça se ressent dans la manière dont les candidats sont recherchés (et interviewés). Suivez-nous pour un tour de 6 campagnes originales – et souvent très drôles.

Etam propose le meilleur job de l’été, tout simplement

Les bureaux : Rio, Miami et Saint-Barthélemy. La mission : se faire dorer la pilule sur la plage et, accessoirement, tester de nouveaux maillots de bain. La durée : une semaine (de rêve). Les avantages : un voyage tous frais payés, du soleil à volonté et – cerise sur ce gâteau déjà très copieux – un vrai salaire à la fin.

Comment résister à pareille offre d’emploi ? Depuis 2013, des milliers de jeunes femmes ont postulé « Le Meilleur Job d’Été », proposé tous les ans par la marque de sous-vêtements et de maillots de bain Etam. Sans surprise, la campagne fait à chaque fois le buzz sur les réseaux sociaux (photos en maillot de bain + destinations exotiques = jackpot assuré), d’autant que ce sont les internautes qui sont appelés à élire les trois chanceuses qui transformeront leurs vacances en travail (ou leur travail en vacances).

6 campagnes de recrutement originales

Gardien de kangourous pour le ministère du Tourisme australien

Après le meilleur job de l’été, voici le meilleur job du monde ! Le ministère du Tourisme australien a récemment multiplié les annonces choc pour inciter les jeunes à visiter le pays. La plus mémorable ? Sa campagne de recrutement pour un poste de park ranger dans le Queensland, une magnifique région sur la côte est du pays. Les missions ? Plonger pour explorer la Grande Barrière de corail, se balader dans la forêt vierge, patrouiller le long des plages (de sable fin) ou encore prendre soin des kangourous et koalas. Et – quand même – écrire des articles et prendre des photos, qui seront utilisés à des fins promotionnelles.

« Un job difficile », ironise l’offre d’emploi. Le salaire est tout aussi « ingrat » : 100 000 dollars (89 000 euros) pour six mois. 45 000 personnes se sont empressées de postuler, partout dans le monde. C’est une Française (cocorico !), qui a finalement été choisie, grâce à la vidéo de présentation ci-dessous.

Google appâte les développeurs grâce un test digne de Matrix

Il était une fois… un jeune développeur, du nom de Max Rosett qui, dans le cadre d’un travail de programmation, tapa une banale recherche « python lambda function list comprehension » sur Google (on l’avoue : pas si banale, la recherche !). Les résultats s’affichèrent alors normalement. Mais quelques secondes plus tard, Max eut la surprise de voir son écran se scinder en deux, pour laisser apparaître une mystérieuse boîte noire lui proposant de jouer à un petit jeu. Intrigué, notre développeur cliqua sur « I want to play ». Il ne sera pas déçu du voyage.

Le lien le redirigea vers Foo.bar, un site hébergé par Google (plus accessible aujourd’hui, pas la peine d’essayer). La page ressemblant à une interface UNIX, Max tapa la commande permettant d’obtenir la liste des fichiers. Un unique document apparut : « start_here.txt », qu’il ouvrit. Un compte à rebours digne du film Matrix commença alors. Sur l’écran, une première énigme est affichée. Max a 48 heures pour la résoudre. Il en vint à bout, grâce à ses connaissances en programmation. 5 nouveaux exercices suivirent, de plus en plus durs. À la fin, un formulaire lui fut envoyé, pour qu’il entre ses coordonnées. Deux jours après, un recruteur l’appela pour un entretien au siège de Google, à Mountain View. Quelques semaines plus tard, le voilà embauché.

6 campagnes de recrutement originales

Snapchat recrute avec des messages éphémères

Les entreprises américaines de high-tech sont décidément très créatives lorsqu’il s’agit d’embaucher des développeurs. Surtout quand ces mêmes développeurs… bossent déjà chez les concurrents ! C’est ce qu’a tenté de faire SnapChat, la fameuse application permettant d’envoyer des messages à durée de vie limitée. Fidèle au principe qui a fait son succès, l’entreprise a envoyé des offres éphémères afin de séduire les employés de ses rivaux, comme Twitter, Facebook ou Uber (image ci-dessous).

Les messages (snaps) ont été envoyés dans des zones géographiques entières, à forte concentration d’entreprises 2.0. On imagine la tête des habitants et touristes de la Silicon Valley qui ont eu la surprise de recevoir ces snaps, sans être concernés.

Snapchat recrute

Après la bière, Heineken invente l’entretien pression

Vous trouvez que les entretiens d’embauche sont trop longs et ennuyants ? C’est aussi l’avis d’Heineken. La marque de bière a donc eu l’idée de – gentiment – piéger ses candidats en les mettant dans des situations improbables avec les recruteurs, afin d’évaluer leurs réactions. Pour commencer, les participants ont été conduits dans la salle par un responsable RH, main dans la main – comme des enfants. Ils ont ensuite eu la mauvaise surprise de voir ce même responsable s’effondrer en pleine discussion, victime d’un malaise. D’autres péripéties ont suivi, toutes plus déstabilisantes les unes que les autres.

Évidemment, tout le processus a été soigneusement filmé, et les internautes ont ensuite eu la possibilité de voter pour leur candidat préféré, en fonction de ses réactions à cet entretien peu commun. À noter que la nomination du vainqueur n’a pas été typique non plus, puisqu’elle a été faite à l’occasion du match de football Juventus contre Chelsea, en plein Juventus Stadium, à Turin. Rien que ça !

Les Marines britanniques ne visent que les 0,01 % meilleurs

Pour devenir un commando de la Marine, mieux vaut être doté d’une détermination sans faille et de capacités physiques hors norme. Ce qui exclut d’office 99,99 % de la population. Une statistique impitoyable, que le corps des Royal Marine Commandos a eu l’idée d’utiliser pour trouver ses futures recrues. Plutôt que de vendre du rêve (« Vous aussi, vous pouvez le faire ! »), les recruteurs ont préféré jouer franc-jeu, en montrant dans une courte vidéo à quoi ressemblait réellement l’entraînement quotidien de la crème de l’armée britannique. Si vous n’êtes pas découragé après avoir vu cela, vous avez peut-être – nous disons bien peut-être – votre place chez les Marines.

Envie de montrer aux recruteurs ce que vous valez ? Créez dès maintenant votre CV en ligne, gratuitement !


Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.