• 0k
  • 0
Art et Photographie \ 20 Octobre 2015

6 conseils savoureux pour réussir vos photos culinaires

Comme nous, vous aimez les belles images. Et comme nous, vous avez un faible pour la ripaille, la bonne chère, la gastronomie – en un mot : la nourriture. Alors, pourquoi ne pas associer ces deux plaisirs ? C’est le principe de la photographie culinaire. Une pratique bien connue de celles et ceux qui exercent un métier de bouche (restaurateur, traiteur ou producteur) et qui a récemment été popularisée par la déferlante du #FoodPorn sur Instagram.

Mais ne s’improvise pas photographe d’assiettes qui veut ! Lumière, prises de vue ou combinaisons de couleurs : le genre répond à des codes spécifiques, qu’il est crucial de connaître si vous voulez faire saliver les visiteurs de votre site. Cet article vous présente 6 principes de base. Prenez-le temps de les consulter avant de sortir votre tablier et votre objectif !

Note : toutes les images qui suivent proviennent de sites de professionnels de la gastronomie créés avec la plateforme gratuite Wix. Comme ces savoureuses asperges présentées sur le blog de Kelly’s Délices.

Photo de nourriture - Wix.com

Multipliez les prises de vue

Vous refusez systématiquement d’être pris(e) en photo sous votre mauvais profil ? Vous trouvez que vous rendez mieux de trois-quarts, avec votre plus belle bouche en cœur (vous avez dit « duckface » ?!) ? C’est exactement la même chose pour un plat. Certains angles sont beaucoup plus appétissants que d’autres. Malheureusement, à moins d’avoir beaucoup d’expérience, il est impossible de savoir à l’avance quelle sera la meilleure prise de vue pour tel ou tel plat. Il faut donc shooter de tous les côtés – par la droite, la gauche, le haut, le bas, en diagonal, etc. – pour retenir, à la fin, l’image la plus alléchante.

Certains angles moins conventionnels – ou plus acrobatiques – peuvent également être tentés. Par exemple, les photos rapprochées, qui permettent de voir les plus petits détails de vos plats. Les prises de vue aériennes sont également très prisées, certaines recettes révélant toute leur saveur lorsque vous les photographiez de haut, debout sur une chaise (attention tout de même à ne pas finir dans les choux).

Le Bistrot d’Orsani a compris que rien ne valait une vue plongeante pour faire ressortir les charmes de la charcuterie corse.

Photo culinaire - Wix.com

Capturez la lumière naturelle

Un flash trop puissant peut ruiner une belle image. C’est particulièrement vrai lorsque vous photographiez un plat, qui comporte souvent des sauces, huiles et autres liquides susceptibles de produire de disgracieux reflets. Comment éviter cet écueil ? En misant sur la lumière naturelle, qui éclairera de manière harmonieuse vos créations. Pour ce faire, vous pouvez par exemple approcher votre assiette d’une fenêtre ou prévoir vos sessions photos en milieu de journée, lorsque le soleil est à son plus haut.

Des légumes frais caressés par une douce lumière matinale : les ateliers JetPepper nous emmènent avec eux au marché. Plus vrai que nature !

Photo culinaire - Wix.com

Gardez un œil sur les détails (même les plus petits)

Ce qui distingue une belle image d’un chef-d’œuvre, ce sont ces petits détails auxquels la majorité des photographes ne font pas spontanément attention. Par exemple ? Lorsque vous shootez une assiette, pensez à l’accompagner de garnitures ou d’épices colorées, qui mettront en valeur le cœur de votre plat. Dans le même esprit, déposer une fine couche de glaçage sur vos tartes et gâteaux contribuera à donner encore plus l’eau à la bouche de vos visiteurs.

Autre astuce : ne dédaignez pas l’art de la table. Une belle vaisselle – classique ou plus fantaisiste, tout dépend de vos goûts – contribuent autant que la nourriture à la qualité de l’image.

Une magnifique assiette et une farandole d’accompagnements très colorés : ce filet de bar préparé par Gastro’n’home est décidément très bien entouré !

Photo culinaire - Wix.com

Combinez les aliments et boissons

« L’appétit vient en mangeant ». Un proverbe ô combien vrai – notre balance nous l’a encore cruellement rappelé ce matin – surtout lorsqu’il s’agit de photographie culinaire. Rien n’est plus efficace qu’une association d’aliments et/ou de boissons pour donner envie à vos visiteurs. Par exemple, vous pouvez judicieusement placer un verre de vin rouge derrière une belle entrecôte. Ou une tasse de café fumant à côté d’un fondant au chocolat. Attention toutefois à ne pas trop en faire ! L’objectif est de mettre votre plat en avant, et non de le noyer sous les accompagnements. Par ailleurs, ces derniers doivent impérativement être placés autour de votre création (un peu en retrait, ou à côté), et jamais au centre.

Théière, tasse et baguettes élégamment disposées en arrière-plan : la photographe Tiffany Mollet replace le bento dans son univers d’origine, le Japon.

Photo culinaire - Wix.com

Faites un peu de ménage

La plupart du temps, un arrière-plan simple et épuré permet de bien faire ressortir le sujet de la photographie. Cela vaut également pour les clichés de nourriture. Alors, n’oubliez pas de faire un peu de ménage derrière votre plat. Assurez-vous également que le contraste de couleurs entre le fond et la nourriture soit harmonieux et agréable à regarder.

Dessert jaune pétant sur fond noir et immobile : le contraste créé par la photographe Marie-France Nelaton nous fait chavirer !

Photo culinaire - Wix.com

Mettez un zeste de vie dans votre assiette

Pour capter l’attention des internautes, il faut essayer de rendre vos créations aussi fraîches et vivantes que possible. Comment ? En créant l’illusion que votre plat vient de sortir du four ou s’apprête à être croqué. Une sauce encore en ébullition, un peu de fumée qui s’échappe de l’assiette ou quelques miettes négligemment laissées à côté d’un morceau de gâteau : ces éléments montrent que vos assiettes ne sont pas de simples images, mais qu’il y a un appétissant contenu derrière.

Ce hamburger préparé par MT Delights n’hésite pas à se dévoiler pour vous faire craquer.

Photo culinaire - Wix.com

Conseil bonus – Inspirez-vous des professionnels de l’industrie

Vous n’avez pas l’intention de goûter à votre plat une fois que vous l’avez photographié sous toutes les coutures – vu le temps qu’il a passé à l’air libre, ce serait une mauvaise idée. Alors, autant en profiter pour essayer toutes les expérimentations, même les plus folles. C’est comme cela que procèdent les professionnels de l’industrie agro-alimentaire. Ils ont ainsi découvert que l’huile de moteur (eh oui !) était beaucoup plus photogénique que le sirop. Ou que les fruits paraissent plus frais et croquants une fois que vous les avez aspergés de… déodorant.

Les outils de retouche d’images, comme celui intégré à l’éditeur Wix, permettent également d’améliorer le rendu de vos créations. Lumière plus forte ou plus faible, ajout d’un filtre ou retrait d’un élément disgracieux : le champ des possibles devient infini !

La boulangerie Maison Drap témoigne d’une maîtrise de l’optimisation des couleurs qui n’a rien à envier à celle de ses fourneaux.

Photo culinaire - Wix.com

Prêt(e) à exposer vos créations culinaires ? Créez votre site avec Wix !


Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.