• 0k
  • 0
Art et Photographie \ 23 Avril 2014

Conseils d’initiés pour photographier le printemps

Depuis quelques semaines, l’hiver pluvieux a laissé place au printemps et la nature semble s’éveiller. Nous pouvons déjà observer les branches des arbres se parer de pousses vertes et les premières fleurs éclore, le moment idéal est donc arrivé pour photographier Dame Nature.

L’avantage principal du printemps réside dans la proximité : que vous soyez en campagne ou en ville, la nature vous accompagne là où vous souhaitez la trouver. De plus, pour photographier le printemps, il n’est pas  pas nécessaire d’avoir un matériel photo sophistiqué. Il vous suffit de sortir, d’observer et de shooter.

Fleurs

Photo par Gregory Laroche

Afin de vous aider à capturer la saison des mille couleurs sous son plus beau jour, nous vous proposons quelques astuces à mettre en pratique.

Soyez ponctuel

Pour les photos de printemps, comme pour les photos de paysages en général, les meilleurs moments pour photographier sont tôt le matin,  tard l’après-midi, ou même la nuit en cas de mauvais temps.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est à ces instants précis que la lumière est la plus intéressante.

Conseils d'initiés pour photographier le printemps

Gardez le doigt sur la détente

Rien n’est plus frustrant que de revenir d’une promenade en se disant “Si seulement j’avais eu mon appareil photo !”. Afin  d’éviter d’être pris au dépourvu, gardez votre appareil à portée de main en permanence.

Paysage dans la brume

Photo par Arnaud Poncelet

Approchez-vous physiquement

Lors de vos ballades photographiques, pensez à capturer votre sujet dans son environnement. Rapprochez-vous progressivement en cadrant jusqu’à obtenir des gros plans et déplacez-vous autour de votre sujet. Vous créerez ainsi toute une série de photos depuis un même endroit – surtout que le printemps est le moment rêvé pour saisir les nuances que la nature a à offrir.

Papillon sur une fleur

Photo par Gregory Laroche

Variez les plaisirs

Rien ne vous oblige à prendre la photo à hauteur d’œil. Recherchez les points de vue inhabituels et essayez différents angles pour trouver le cadrage idéal. Arrêtez d’utiliser votre zoom : comme nous venons de le dire, plus vous vous déplacerez physiquement, plus vos chances d’obtenir un cliché authentique augmenteront. Nous vous invitons également à vous allonger (n’ayez pas peur !), ou à l’inverse à grimper sur les surfaces qui vous entourent afin de surplomber votre sujet. Vous découvrirez ainsi des points de vue uniques et aurez la possibilité de réaliser une photo qui sortira des sentiers battus.

Fleurs

Photo par Arnaud Poncelet

Osez la différence

La photographie numérique donne la possibilité de s’affranchir des difficultés de la photo argentique. Vous avez une plus grande latitude pour faire des essais, pour changer les angles de prises de vue, pour “oser” modifier les paramètres d’usine de votre reflex ou, mieux, vous aventurer dans les méandres du mode Manuel, là où vous serez maître à bord dans le choix de l’ouverture et de la vitesse – ces deux paramètres qui, ensemble, donnent la bonne exposition de votre scène.

Prenez le dessus sur votre appareil et n’oubliez pas que le reflex, lui, ne cherche qu’à assurer la bonne exposition de votre scène ; or, une photo créative n’est pas forcément une photo bien exposée. Le regard du photographe prime sur la technique pure de l’appareil : essayez des cadrages qui sortent de l’ordinaire et changez les réglages de votre appareil. Comme dit l’adage, c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Papillon sur une fleur

Photo par Gregory Laroche

Utilisez le mode portrait

Nous avons souvent le réflexe de photographier les paysages à l’horizontale. Peut-être cela correspond t-il à la vision humaine puisque nos yeux d’occidentaux parcourent les panoramas de la même manière que nous lisons un texte, à savoir, de gauche à droite (c’est d’ailleurs pour cela que la prise en main de nos appareils photo est horizontale par défaut).

Pourtant, nous vous suggérons de prendre une photo en format portrait chaque fois que vous en prenez une en format paysage, vous verrez que le message véhiculé par un cadrage vertical est différent de celui d’un cadrage horizontal. Nous pouvons vous garantir que le mode portrait vous offrira des résultats surprenants.

Conseils d'initiés pour photographier le printemps

Fixez vous des défis

Pourquoi ne pas vous lancer des challenges ? Fixez-vous des objectifs de travail et attelez-vous y. Nous vous suggérons quelques sujets intéressants que vous devriez prendre en considération :

Les arbres et forêts :  il faudra être très vigilant à la composition et à la lumière. Nous vous invitons à utiliser la perspective ou à essayer différents plans pour donner du relief. Pensez également à jouer avec les contre-jours pour mettre en avant les lumières printanières. Enfin, n’oubliez pas de lever les yeux :  le ciel, le soleil et les nuages qui peuvent également constituer des sujets complémentaires très enrichissants.

Les premières fleurs et les premiers insectes : contrairement à ce que nous pensons, il n’est pas nécessaire d’avoir du matériel spécifique comme un objectif macro afin de faire un proxi. Avec un compact ou un objectif standard, il est possible d’obtenir des photos de fleurs très intéressantes.

Les ruisseaux et des rivières : les sources d’eau sont en pleine activité au printemps. Profitez en pour essayer les poses longues et tentez de jouer avec les reflets de l’eau.

Forêt

Photo par Arnaud Poncelet

Pensez au filtre polarisant

En cette saison, la nature nous offre ses couleurs les plus éclatantes. C’est donc le moment idéal pour sortir votre filtre polarisant afin de bien les capturer ! Evidemment, les promenades en forêt doivent rester un moment de plaisir ; cependant, prêter un minimum d’attention aux paysages qui vous entourent ne peut que vous être bénéfique.

Protégez votre objectif

N’oubliez pas de protéger tous vos objectifs avec un filtre neutre (ND = neutral density), c’est-à-dire un filtre qui ne change pas les caractéristiques optiques de votre objectif mais qui le protège tout naturellement des accidents de parcours: une branche à la mauvaise hauteur, une petite chute, le trousseau de clé du voisin de promenade etc.

Investissez dans un filtre de marque afin de ne pas dégrader le rendu de vos photos. Il sera toujours plus facile de changer un filtre que de changer tout l’objectif. Enfin, n’oubliez pas les traces des doigts – vous n’êtes jamais à l’abri des copains qui, en beurrant leurs tartines, lorgneront votre appareil et le pointeront du doigt en demandant :  “c’est quoi ça ? un filtre?”

Conseils d'initiés pour photographier le printemps

Photo par Gregory Laroche

Lancez-vous !

A vous de jouer et de sortir pour mettre ces petits conseils en pratique. Petit rappel : pour le premier challenge photographique du Collectif  BonPlanPhoto, nous vous proposons le thème «Photographier le Printemps», vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas y participer !

A propos de l’auteur :

 

Grégory Laroche est un photographe autodidacte qui a découvert réellement la photographie en 2008. C’est  un touche-à-tout qui aime expérimenter de nouveaux domaines, de la macrophotographie, en passant par les poses longues, mais également les photos aériennes par cerf-volant. Il est à l’origine de BonPlanPhoto.fr,  un site dédié aux photographes. Vous y retrouverez les derniers concours photos, des tests, des promos, des découvertes photographiques, et des conseils pour apprendre à photographier.


Recevez le
par e-mail !

Rejoignez le blog de Wix Ne manquez rien de notre actu !

Adresse courriel invalide.

l\'email existe déjà

Adresse courriel invalide.

Rejoignez-nous ! \ 

Découvrez nos conseils en web design, en marketing digital,
et suivez toute l'actu Wix ! Pas de spam. Promis.

Adresse courriel invalide.

l'email existe déjà

Adresse courriel invalide.